DesprogesPar Julie Cadilhac-Bscnews.fr/ En préambule, pour présenter Chroniques d'une Haine Ordinaire, on est tenté de citer quelques unes des phrases caustiques les plus connues  nées de l' humour sans fard de Pierre Desproges qui disait que "l'on peut rire de tout mais pas avec tout le monde" ou encore que " l'intelligence, c'est comme les parachutes, quand on n'en a pas, on s'écrase". Monter du Pierre Desproges résonne de nos jours comme un acte de bon sens et de résistance ( et l'insérer dans sa programmation théâtrale également) car cela donne au spectateur l'occasion de réfléchir non seulement sur l'essence même du rire et du théâtre mais aussi sur le rôle de l'artiste. Doit-il être un simple pantin des institutions répondant comme un chien savant aux exigences politico-correctes du moment? Peut-il aujourd'hui résister à la nécessité de gagner sa vie décemment et supporter de ne pas rentrer dans le moule confortable du modèle humain lambda consumériste? Le théâtre joue-t-il encore vraiment son rôle de défouloir, de lieu de catharsis, de dénonciateur de nos vices et de nos manques? N'est-il plus qu'un lieu de divertissement à la page?

Les mots du pince sans rire qu'était Pierre Desproges nous font sentir que le langage artistique s'est aseptisé et que les vrais provocateurs se font rares...car attention! provoquer n'est pas qu'une question d'agitation et d'ostentation; aujourd'hui les actes de provocation générés par le désir d'être à la mode ou de défrayer la chronique sont vides de sens et de portée. Le vrai provocateur ne choisit pas de l'être , il l'est intrinsèquement et fait avec. Sa parole est d'autant plus percutante qu'elle agit avec l'énergie d'un désespoir souriant, qu'elle nous bouleverse par sa maladroite manière de nous rabrouer.  Or aujourd'hui sévit une censure plus sournoise encore que les pressions politiques et les tabous religieux , c'est celle de l'argent, de l'image et du quand dira-t-on qui freine trop souvent le discours des artistes et tue à petit feu toute singularité. Existe-t-il encore des Pierre Desproges ou restent-ils simplement de pâles imitations cherchant à exploiter le filon? S'improvise-t-on aussi cynique, aussi misanthrope ou philanthrope déçu, aussi torturé? On est tenté de répondre non.

Ces Chroniques d'une Haine Ordinaire mises en scène par Michel Didym sont donc salvatrices: elles sont d'abord d'une drôlerie délicieuse, portées par deux comédiennes aussi brillantes que complémentaires. Christine Murillo et Dominique Valadié rivalisent de pétillance et de fraîcheur exquise dans le monologue-dialogue qu'elles se partagent. Véritables clowns sur scène, l'une par ses mimiques  tordantes, jonglant entre maladresse et contorsion, l'autre par sa nature bonhomme et taquine. Ah! plaisir d'entendre la version subversive du naufragé Robinson Crusoé ou encore l'hommage lyrique à la tomate! Sentir monter le rire jubilatoire derrière les jeux de mots qui s'invitent , jouir des critiques systématiques contre nos petits et grands travers et  se laisser surprendre par les élucubrations poétiques de la prose d'un homme de lettres: voilà au moins trois excellentes raisons de profiter de ce spectacle. Ajoutez-y la communicative envie de plaisanter ensemble qu'instaurent le duo espiègle qui vous fait face, accompagné d'un piano, et vous aurez la recette d'une soirée théâtrale à ne pas manquer!

Photo: Eric Didym

 Dates des représentations en 2012:

- Du 25 au 27 septembre 2012 au Théâtre des 13 Vents à Montpellier

- Du ven. 28/09/12 au sam. 29/09/12 à Châlon-sur-Saône - Espace des Arts

- Du mar. 02/10/12 au mer. 03/10/12 à Annecy - Bonlieu

- Le 06/10/2012 20:30 à Dole- Théâtre Municipal de Dole

- Le 09/10/2012 20:30 à Vire - Le Préau

- Le 10/10/2012 20:30 à Cesson-Sévigné - Centre Culturel de Cesson-Sévigné

- Le 11/10/2012 20:30 à Dinan- Théâtres des Jacobins - Dinan

- Le 12/10/2012 20:30 à Lillebonne - Centre Culturel Juliobona

- Le 13/10/2012 20:30 à Pontault-Combault - Les Passerelles

- Du mar. 16/10/12 au sam. 20/10/12 - Amiens- La Comédie de Picardie

- Du mer. 24/10/12 au sam. 27/10/12 à Nice - Théâtre National de Nice

- Du mar. 30/10/12 au mer. 31/10/12 à Ajaccio - Espace Diamant

- Du mar. 06/11/12 au sam. 10/11/12 à Lyon - Les Célestins, Théâtre de Lyon

- Le 13/11/2012 20:30 à Florange - Théâtre La Passerelle

- Du jeu. 15/11/12 au dim. 18/11/12 à Boulogne-Billancourt - Théâtre de l'Ouest Parisien

- Du mar. 20/11/12 au jeu. 22/11/12 à Pantin - Salle Jacques Brel - Pantin

- Du ven. 14/12/12 au dim. 16/12/12 à Nancy - Théâtre de la Manufacture

A découvrir aussi:

Imbéciles! Ne voyez- vous donc pas que l'humanité est en voie d'extinction?

Am Stram Gram: une saison enthousiasmante concoctée par Fabrice Melquiot

Bruno Geslin met en scène la vie et l'oeuvre du sulfureux Pierre Molinier

Déjeuner chez Wittgenstein: la "cuisine" jubilatoire de Frédéric Borie

Drôle et terriblement sexy: le show décomplexé du Cabaret New Burlesque

L'importance d'être Wilde : "les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais"

 

{fcomment image=http://www.bscnews.fr/images/evenements/desproges.png}

LE BSC NEWS du mois

COuv BSCNEWS BRILLANTE JAN16

AU THÉÂTRE

AnnonceBCSJaoui300x300

Abonnez-vous au BSC NEWS

300X300 ABODEC2015

THÉÂTRE

Le bourgeois gentilhomme: une comédie-ballet… de qualité !
Le bourgeois gentilhomme: une comédie-ballet… de qualité !
Publication : jeudi 4 février 2016 18:44
Hikikomori: portrait tortueux d’un enfant en souffrance
Hikikomori: portrait tortueux d’un enfant en souffrance
Publication : mercredi 27 janvier 2016 08:12
Kiki : Un spectacle cabaret autour de la Reine du Parnasse
Kiki : Un spectacle cabaret autour de la Reine du Parnasse
Publication : jeudi 21 janvier 2016 09:06
Les créanciers : dissection scénique d'un triangle amoureux
Les créanciers : dissection scénique d'un triangle amoureux
Publication : mercredi 20 janvier 2016 09:56
Le manuscrit de Rembrandt : un dialogue mystique un peu trop sentencieux
Le manuscrit de Rembrandt : un dialogue mystique un peu trop sentencieux
Publication : lundi 4 janvier 2016 07:48

Publicité

PUB TOBIAS THOREY


 

 

 

Publicité

Syma Fevrier2016

A LA UNE

Pieter Aspe : les tribulations du commissaire Van In
Pieter Aspe : les tribulations du commissaire Van In
Publication : vendredi 5 février 2016 08:55

Par Marc Emile Baronheid - Si Brel avait connu l’univers des romans de Peter Aspe, il y aurait peut-être puisé matière à une autre chanson sur les Flamands. C’est que, chevillées au Plat Pays comme elles le sont, les tribulations du commissaire Van In et de sa pulpeuse amoureuse Hannelore, plongent le lecteur dans une truculence reconnaissable entre toutes.

Le bourgeois gentilhomme: une comédie-ballet… de qualité !
Le bourgeois gentilhomme: une comédie-ballet… de qualité !
Publication : jeudi 4 février 2016 18:44

Par Florence Yérémian - On ne se lasse jamais de regarder Monsieur Jourdain: siècle après siècle, ce drôle de bourgeois a si souvent été mis en scène qu’il semble faire partie de notre entourage. Poudré, enrubanné et burlesque à souhait, le voici aujourd’hui sur la scène du Théâtre Michel entouré, comme de coutume, de ses Maitres d’arme, de musique ou de philosophie.

Bd Music : Sarah Vaughan & Cabu
Bd Music : Sarah Vaughan & Cabu
Publication : jeudi 4 février 2016 07:35

Par Nicolas Vidal - Allez chiner du côté de Bd music qui vient de faire paraître 2 nouveaux opus de BD jazz composés d’une BD et de deux Cd. On se délectera, d’une part, de la discographie complète de Sarah Vaughan ou l’on retrouvera tous ses plus grands  titres sur deux CD incontournables.

Nicolas d’Estienne d’Orves : le dico d'un amoureux de Paris
Nicolas d’Estienne d’Orves : le dico d'un amoureux de Paris
Publication : mercredi 3 février 2016 08:13

Par Marc Emile Baronheid - A quoi bon une littérature hédoniste par temps de barbarie? Pour faire pièce à la violence, à l’aveuglement, pour réaffirmer que Paris n’a plus rien à prouver, sinon qu’elle demeure insubmersible,

Eddie Muller : la tradition des films noirs d'Hollywood
Eddie Muller : la tradition des films noirs d'Hollywood
Publication : lundi 1 février 2016 08:45

Par Marc Emile Baronheid - Jusqu’à la fin des années 1970, la plupart des films noirs, américains ou français, sont adaptés de livres publiés au sein de Rivages.

CINEMA

Steve Jobs : portrait en trois temps d’un visionnaire mégalomaniaque
Steve Jobs : portrait en trois temps d’un visionnaire mégalomaniaque
Publication : lundi 1 février 2016 08:27

Ce nouveau film consacré à Steve Jobs se focalise sur trois moments clef de sa vie : le lancement du Macintosh en 1984, celui du NeXTcube en 1988 (après son éviction de chez Apple) et la consécration de l’iMac en 98.

L'Odorat: un documentaire qui va vous chatouiller les narines
L'Odorat: un documentaire qui va vous chatouiller les narines
Publication : vendredi 29 janvier 2016 08:44

Par Florence Yérémian - Les odeurs représentent des perceptions particulières car elles sont intrusives et à l'essence même de nos émotions : sans qu'on s'y attende, elles peuvent nous surprendre au détour d'une rue ou nous replonger dans un passé lointain à la façon de la madeleine de Proust