Jeux d'été : un film magique élégant et secPar Candice Nicolas - BSCNEWS.FR / Nic (Armando Condolucci), douze ans, part en camping en Toscane avec ses parents et son petit frère pour les vacances d’été. Le séjour à Maremme est tourmenté par la violence de Vincenzo ( Antonio Merone) et les aller-retour d’Adriana ( Alessia Barela) ; les garçons se trouvent alors des amis avec lesquels ils reproduisent certains jeux dangereux vus chez les adultes. Parmi eux, il y a entre autres la jolie Marie (Campanella), qui souffre de l’absence d’un père qu’elle n’a jamais connu.

Ensemble, les jeunes font le mur, des bêtises et des voyages en bateau. C’est l’insouciance de l’enfance et l’espoir d’une vie d’adulte aussi douce que la chaleur de l’été, mais c’est aussi la méchanceté, la jalousie, et les problèmes de communication, qui sont peut-être héréditaires. Les adultes qui les entourent, brutaux, menteurs, volages, faibles, leur confirment une triste vérité, l’été n’est qu’un jeu et à la fin de la partie, il en sera tout autrement.

Jeux d’été est un film émouvant et tendre sur les passions de vacances des jeunes et les dilemmes des grands. Les deux mondes sont bien délimités, les enfants jouent de leur côté dans une cabane au milieu des champs et qui devient leur forteresse. Ils s’y essaient à la torture physique et morale et aux prémices de la sexualité ; dans leurs jeux de rôles, ils prétendent être un autre, alors que de leurs réactions transpirent leur souffrance et leur humiliation intimes. À jouer à être un adulte, on reproduit la douleur et la violence auxquelles on assiste, pourtant les plans de plages et de tranquillités se succèdent, le monde est aussi beau que l’homme est laid. On s’éprend ici pour Nic et sa petite bande de garnements. Leurs jeux dangereux et leurs offenses de plus en plus provocatrices, sur fond de sable et de toiles de tentes, nous effraient lorsque l’on réalise combien ils ressemblent à leurs parents, mais nous intriguent aussi, alors que l’on espère qu’ils ont compris, qu’ils sont eux, bien différents, et qu’ils jouent seulement à être quelqu’un d’autre, le temps d’un été.

Jeux d'été ~ Giochi d’estate (Rollando Colla, Italie/Suisse)
Avec Armando Condolucci, Alessia Barela, Antonio Merone et Fiorella Campanella.

 

A Lire aussi :

Red Flag : Alex Karpovsky sur les routes de l'Amérique et du succès

Jonathan Lisecki : "Avec Gayby, je voulais réaliser le fantasme qu'un père gay puisse avoir un bébé "

Teddy Bear : Un film intimiste à la limite du documentaire

Mads Matthiesen : " Teddy Bear est une rencontre entre l'Orient et l'Occident "

Dernière minute

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

J'aime l'Info du BSC NEWS

 NICE JAZZ FESTIVAL 2016J'aime l'info - BSC NEWS

Enregistrer

Enregistrer

Le BSC NEWS dans la poche !

BANNER APPLIS

 

 

A LA UNE

Spirou et Fantasio : un mariage et de la magie

Spirou et Fantasio : un mariage et de la magie

Publication : lundi 29 août 2016 15:57

Par Boris Henry - Durant la Seconde Guerre mondiale à Bruxelles, une mère et sa fille adolescente quittent leur domicile afin d'échapper à la Gestapo venue les chercher. Grâce à un collier aux pouvoirs magiques, la mère rajeunit sa fille et lui permet de fuir incognito.

Black Dog : Le paumé et la mante religieuse

Black Dog : Le paumé et la mante religieuse

Publication : lundi 29 août 2016 15:01

Par Boris Henry - Un polonais immigré aux États-Unis travaille dans un garage. En réparant plus vite que prévu la voiture d'un riche malfaiteur, il retient l'attention de celui-ci qui lui propose de le recontacter mais, dans le même temps, il s'attire les foudres de son patron qui le licencie. Rapidement, espérant trouver une situation plus clémente, il appelle le bandit. Il aurait mieux fait de s'abstenir.

Manipulator : la BD anti-manipulation signée Makyo

Manipulator : la BD anti-manipulation signée Makyo

Publication : lundi 29 août 2016 14:04

Par Romain Rougé - Manipulator n’est pas seulement une BD, c’est aussi un guide pour décrypter les comportements humains. Ici, on parle de manipulation, sous toutes ses formes. Entre jeux de pouvoir et harcèlement psychologique, Makyo dessine un pan de la société d’aujourd’hui.

Nocturama : portrait latent d’une jeunesse nihiliste

Nocturama : portrait latent d’une jeunesse nihiliste

Publication : lundi 29 août 2016 09:15

Par Florence Yérémian - Le film s’ouvre sur les couloirs labyrinthiques du métro parisien. Une demi-douzaine de jeunes issus de toutes catégories sociales s’y dispersent et s'y croisent dans un manège minutieusement chronométré. Menés par une même quête, ils ont décidé de placer des bombes aux quatre coins de la capitale afin de faire exploser des lieux de pouvoir. Le jour même et de façon simultanée s’enflamment donc le ministère des finances, une tour de la Défense et la si symbolique statue de Jeanne d’Arc... Une fois leur action terminée, ces adolescents se retranchent dans un grand magasin et attendent les conséquences de leurs actes : la tension se relâche alors, l’angoisse s’instaure…

Théâtre de Nîmes : les femmes mènent la danse

Théâtre de Nîmes : les femmes mènent la danse

Publication : vendredi 26 août 2016 10:59

Par Ludivine Augé - Le théâtre de Nîmes ouvre sa nouvelle saison 2016-2017 avec des choix audacieux, de l'énergie à revendre et des femmes qui sont bien décidées à montrer leur talent.

Syma Mobile

SYMA JUIN2016

Enregistrer

Enregistrer