GaybyPar Candice Nicolas - BSCNEWS.FR / Jonathan Lisecki réalise ici son premier film dont la première a eu lieu au South by Southwest Festival 2012 (Texas). « Gayby » a remporté le prix du public et le prix du jury pour la meilleure distribution au festival de films d’Ashland, et le prix spécial du jury au Independent Film Festival de Boston.

Lisecki aime explorer les questions universelles et les traiter sur fond d’humour et de manière détendue. Ses deux court-métrages considèrent les questions de races et de l’homosexualité moderne, mais de manière comique.

Son premier court-métrage, « Woman in Burka », a gagné plusieurs récompenses, notamment au Slamdance 2008 (Utah). Le second, « Gayby », a été acclamé dans plus de cent festivals sur les cinq continents depuis sa première au Slamdance en 2010. Bien souvent, il était le seul de sa catégorie à mettre en scène un protagoniste gay. Alors que le débat pour le mariage gay bat son plein, il est important pour le réalisateur que son travail non seulement explore ce domaine, mais aussi atteigne et fasse réfléchir un plus large public. Lisecki explique qu’il est difficile voire impossible selon les états, d’adopter un enfant pour les couples gays.

Quel était le but initial du court-métrage « Gayby » ?
« Gayby » était au départ une façon facile et pas chère de réaliser un fantasme, faire qu’un père gay puisse avoir un bébé. Après avoir montré le court-métrage dans plusieurs pays, je me suis rendu compte que la question n’était pas seulement un problème rencontré dans la société américaine, mais une question universelle.

Et qu’attendez-vous maintenant de la portée de votre long-métrage ?
Même si mon film est une comédie, j’espère que le public lui trouvera du cœur, de la profondeur et y trouvera un message. J’attends qu’il estime que mes personnages sont crédibles parce que complexes, drôles, tristes, intelligents, bizarres, et vrais, comme les gens de leur vie.


Jenn Harris et Matt Wilkas, les acteurs principaux, sont tous les deux à Broadway en ce moment, elle dans « Silence ! The Musical », lui dans « Spider-Man : Turn Off the Dark ». Ils ont également joué dans des séries comme « La Loi et l’ordre », « 30 Rock » et « Ugly Betty ».

Jenn ( Jenn Harris) et Matt (Matt Wilkas) sont meilleurs amis depuis la fac et ont maintenant trente ans. Jenn est célibataire et prof de yoga. Matt écrit des bandes dessinées, mais souffre d’un blocage depuis qu’il a rompu avec son petit ami. Ensemble, ils décident de faire un bébé, mais à l’ancienne, ce qui complique un peu le processus. Comment allier amitié, préférences sexuelles, choix de carrières et nouvelles rencontres à une toute nouvelle parentalité ? Les trentenaires d’aujourd’hui sont-ils prêts ? Gaybe est un film hilarant sur l’amitié, la maturité et la prise de responsabilité, le sexe, la solitude, et la famille que l’on se choisit. 

 

À lire aussi :

Teddy Bear : Un film intimiste à la limite du documentaire

Mads Matthiesen : " Teddy Bear est une rencontre entre l'Orient et l'Occident "

Robot & Frank : Un petit film indépendant de bon divertissement

Omo Omerzu : « Les archétypes de la femme et de l’homme se rencontrent et jouent sur le terrain des enfants »

Le premier homme : le film magique de Gianni Amelio

{fcomment}

LE BSC NEWS du mois

COuv BSCNEWS BRILLANTE JAN16

AU THÉÂTRE

AnnonceBCSJaoui300x300

Abonnez-vous au BSC NEWS

300X300 ABODEC2015

Publicité

PUB TOBIAS THOREY


 

 

 

Publicité

Syma Fevrier2016

A LA UNE

No Land's Song:  un plaidoyer musical contre l’absurdité d’une tyrannie
No Land's Song: un plaidoyer musical contre l’absurdité d’une tyrannie
Publication : lundi 8 février 2016 08:33

Depuis la révolution de 1979, l'Iran interdit aux femmes et particulièrement aux solistes de chanter devant un public mixte. En effet, selon les dires de la guidance islamique, toute voix féminine serait susceptible d'atteindre une fréquence sonore pouvant provoquer du plaisir, voire de l'ivresse, à un spectateur masculin ...

Pieter Aspe : les tribulations du commissaire Van In
Pieter Aspe : les tribulations du commissaire Van In
Publication : vendredi 5 février 2016 08:55

Par Marc Emile Baronheid - Si Brel avait connu l’univers des romans de Peter Aspe, il y aurait peut-être puisé matière à une autre chanson sur les Flamands. C’est que, chevillées au Plat Pays comme elles le sont, les tribulations du commissaire Van In et de sa pulpeuse amoureuse Hannelore, plongent le lecteur dans une truculence reconnaissable entre toutes.

Le bourgeois gentilhomme: une comédie-ballet… de qualité !
Le bourgeois gentilhomme: une comédie-ballet… de qualité !
Publication : jeudi 4 février 2016 18:44

Par Florence Yérémian - On ne se lasse jamais de regarder Monsieur Jourdain: siècle après siècle, ce drôle de bourgeois a si souvent été mis en scène qu’il semble faire partie de notre entourage. Poudré, enrubanné et burlesque à souhait, le voici aujourd’hui sur la scène du Théâtre Michel entouré, comme de coutume, de ses Maitres d’arme, de musique ou de philosophie.

Bd Music : Sarah Vaughan & Cabu
Bd Music : Sarah Vaughan & Cabu
Publication : jeudi 4 février 2016 07:35

Par Nicolas Vidal - Allez chiner du côté de Bd music qui vient de faire paraître 2 nouveaux opus de BD jazz composés d’une BD et de deux Cd. On se délectera, d’une part, de la discographie complète de Sarah Vaughan ou l’on retrouvera tous ses plus grands  titres sur deux CD incontournables.

Nicolas d’Estienne d’Orves : le dico d'un amoureux de Paris
Nicolas d’Estienne d’Orves : le dico d'un amoureux de Paris
Publication : mercredi 3 février 2016 08:13

Par Marc Emile Baronheid - A quoi bon une littérature hédoniste par temps de barbarie? Pour faire pièce à la violence, à l’aveuglement, pour réaffirmer que Paris n’a plus rien à prouver, sinon qu’elle demeure insubmersible,

CINEMA

No Land's Song:  un plaidoyer musical contre l’absurdité d’une tyrannie
No Land's Song: un plaidoyer musical contre l’absurdité d’une tyrannie
Publication : lundi 8 février 2016 08:33

Depuis la révolution de 1979, l'Iran interdit aux femmes et particulièrement aux solistes de chanter devant un public mixte. En effet, selon les dires de la guidance islamique, toute voix féminine serait susceptible d'atteindre une fréquence sonore pouvant provoquer du plaisir, voire de l'ivresse, à un spectateur masculin ...

Steve Jobs : portrait en trois temps d’un visionnaire mégalomaniaque
Steve Jobs : portrait en trois temps d’un visionnaire mégalomaniaque
Publication : lundi 1 février 2016 08:27

Ce nouveau film consacré à Steve Jobs se focalise sur trois moments clef de sa vie : le lancement du Macintosh en 1984, celui du NeXTcube en 1988 (après son éviction de chez Apple) et la consécration de l’iMac en 98.