BSC News

 

 

 

           

Rec 3 GénésisPar Nicolas Vidal - BSCNEWS.FR / La troisième volet du film REC (2007) , devenu un incontournable du cinéma d'horreur est assi absurde que le premier opus fut brillant et original. 

Paco Plaza propose un zombie land abscon, d'une tenue volontairement déjantée et confondante tant les gags et l'humour ne rencontrent jamais la qualité. Pourtant le titre en lui-même prédispose le spectateur à plonger dans les origines du mal qui ont fait le succès du premier et qui soutenait toute la quintessence de la trame.

À la place, le réalisateur Paco Plaza nous assoit de force au beau milieu d'un mariage potache où l'hémoglobine et les cris sont les maîtres de cette nuit nuptiale. Rec 3 se situe à la conjonction parfaite des Monty Python, de certaines scènes réchauffées de Walking Dead et de Kill Bill. C'est bien à ce carrefour que vous trouverez l'inspiration fade de ce nouvel opus qui dessert profondément la virtuosité de l'horreur du premier volet co-signé avec Jaime Balaguero.

On est en droit de se demander si cette suite appelée pompeusement "Rec 3 Génésis" n'est pas celle de trop tant elle est décevante et n'a aucun rapport avec les deux premiers. On évitera de s'attarder sur le choix de la caméra au poing du début qui disparaît brutalement  et termine de plomber le film.Tout cela ressemble étrangement à un énorme plantage. À éviter.

 

> Achetez ce DVD en ligne chez notre partenaire FNAC.COM

 

À lire aussi :

Céline : les DVD au coeur de l'écrivain

Malveillance : l'excellent huis clos de Jaume Balaguero

Habemus Papam?

Anthony Hopkins et son Slip Stream étonnant

Dernière minute

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Idées de cadeaux

WEB Lucky Luke Cuisine 300x300 V1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Evènement

Scenenationalejanvier2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

A LA UNE

Olivia Cattan :  un premier polar prometteur

Olivia Cattan : un premier polar prometteur

Publication : vendredi 20 janvier 2017 22:13

Par Mélina Hoffmann - Sarah Keller est journaliste. Aussi, quoi de plus normal que d’être envoyée par son rédacteur en chef et ami pour interviewer Adrian Shek, un architecte de renommée internationale qui a la particularité d’être autiste Asperger. Sauf que, cet homme très érudit et énigmatique a expressément réclamé à ce que l’interview soit faite par la jeune femme, et par personne d’autre.

Librairie : une tendance à la résistance en France

Librairie : une tendance à la résistance en France

Publication : jeudi 19 janvier 2017 11:02

Par Nicolas Vidal - On lit çà et là que les librairies françaises connaissent un regain de forme culturelle, que l’appétit littéraire des français pour l’objet livre serait enfin de retour. Gageons que cela soit vrai et tangible.

Macha Gharibian :  la théorie des genres de Trans Extended

Macha Gharibian : la théorie des genres de Trans Extended

Publication : mercredi 18 janvier 2017 11:36

Par Nicolas Vidal  - Nous avions beaucoup aimé le premier album de Macha Gharibian « Mars » sorti en 2013 ( interview à lire ici).

Radio : 40 ans d'antenne célébrés par Francis Zégut

Radio : 40 ans d'antenne célébrés par Francis Zégut

Publication : mardi 17 janvier 2017 08:25

Par Jean-Christophe Mary - Le spécialiste de musique rock Francis Zégut célèbre 40 ans de radio. Un anniversaire marqué par deux coffrets « Hit The Road « et  Hit The Road « Vol. 2 que les fans de grosses cylindrées vont adorer.

Dalida : Sveva Alviti fait rayonner la Bambina

Dalida : Sveva Alviti fait rayonner la Bambina

Publication : lundi 16 janvier 2017 15:42

De Florence Yeremian - De son enfance au Caire à son inévitable suicide en 1987, ce très beau film retrace le parcours d'une femme sempiternellement en quête d'amour et de reconnaissance. À travers ses voyages à Cannes, Rome, Paris ou San Remo, il nous fait suivre la carrière ascensionnelle de Dalida en s'attardant particulièrement sur ses multiples conquêtes amoureuses.