Rec 3 GénésisPar Nicolas Vidal - BSCNEWS.FR / La troisième volet du film REC (2007) , devenu un incontournable du cinéma d'horreur est assi absurde que le premier opus fut brillant et original. 

Paco Plaza propose un zombie land abscon, d'une tenue volontairement déjantée et confondante tant les gags et l'humour ne rencontrent jamais la qualité. Pourtant le titre en lui-même prédispose le spectateur à plonger dans les origines du mal qui ont fait le succès du premier et qui soutenait toute la quintessence de la trame.

À la place, le réalisateur Paco Plaza nous assoit de force au beau milieu d'un mariage potache où l'hémoglobine et les cris sont les maîtres de cette nuit nuptiale. Rec 3 se situe à la conjonction parfaite des Monty Python, de certaines scènes réchauffées de Walking Dead et de Kill Bill. C'est bien à ce carrefour que vous trouverez l'inspiration fade de ce nouvel opus qui dessert profondément la virtuosité de l'horreur du premier volet co-signé avec Jaime Balaguero.

On est en droit de se demander si cette suite appelée pompeusement "Rec 3 Génésis" n'est pas celle de trop tant elle est décevante et n'a aucun rapport avec les deux premiers. On évitera de s'attarder sur le choix de la caméra au poing du début qui disparaît brutalement  et termine de plomber le film.Tout cela ressemble étrangement à un énorme plantage. À éviter.

 

> Achetez ce DVD en ligne chez notre partenaire FNAC.COM

 

À lire aussi :

Céline : les DVD au coeur de l'écrivain

Malveillance : l'excellent huis clos de Jaume Balaguero

Habemus Papam?

Anthony Hopkins et son Slip Stream étonnant

Dernière minute

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Abonnez-vous au BSC NEWS

Abonnement BSC NEWS

Evènement

SETEOCT2016

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Malia : les racines de Malawi Blues

Malia : les racines de Malawi Blues

Publication : vendredi 23 septembre 2016 13:55

Par Nicolas Vidal - Malia est assurément l’une des plus belles voix et l’une des figures les plus accomplies du Jazz vocal.

Harold Lopez-Nussa : El Viaje, une ode au voyage

Harold Lopez-Nussa : El Viaje, une ode au voyage

Publication : vendredi 23 septembre 2016 10:42

Par Nicolas Vidal - Le pianiste cubain Harold Lopez-Nussa revient avec un voyage musical qui trace son périple de la Havane à l’Afrique.

Librairies indépendantes : 8 départements à l'étude

Librairies indépendantes : 8 départements à l'étude

Publication : vendredi 23 septembre 2016 15:56

Par Deborah Valentin - Une restitution publique de l’étude «  État des lieux de la librairie indépendante : 8 départements, 1 métropole » menée par le Centre National des Lettres Midi Pyrénées (CRLMP) se déroulera ce lundi 26 septembre 2016 à l’Hôtel de Région de Toulouse de 13h30 à 17h30.

David Mackenzie : la puissance mélancolique du Texas

David Mackenzie : la puissance mélancolique du Texas

Publication : vendredi 23 septembre 2016 11:56

Par Jonathan Rodriguez - La nostalgie des plaines texanes. Comancheria signe le retour de David MacKenzie après s’être notamment distingué en 2014 avec Les Poings contre les murs, film carcéral brutal. Le cinéaste britannique abandonne les barreaux pour poser sa caméra dans le désert texan où deux frères, se muent en braqueurs de banques afin d’éviter la saisie de leur propriété familiale.

Charles Jackson : le jeu dangereux de l’ivresse

Charles Jackson : le jeu dangereux de l’ivresse

Publication : jeudi 22 septembre 2016 11:44

Par Deborah Valentin - Grand succès aux Etats-Unis, Le Poison (The Lost Weekend) est le premier roman de l’auteur américain Charles Jackson qui paraît en France chez Julliard en 1946. Aujourd’hui le roman revient pour cette rentrée littéraire 2016 aux éditions Belfond.

La Toile

Enregistrer

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR