Robot & Frank :  Un petit film indépendant de bon divertissementPar Candice Nicolas -  BSCNEWS.FR / Dans un futur très proche, Frank (Langella) est un ancien voleur de bijoux qui perd un peu la boussole. Il passe son temps à la bibliothèque pour discuter avec son amie Jennifer (Sarandon), et à discuter sur la dernière version de Skype avec sa fille partie au bout du monde (Tyler). Son fils inquiet (Marsden) lui offre un robot (voix : Sarsgaard) pour l’aider à faire face à la vie quotidienne, mais aussi pour surveiller sa mémoire défaillante. Tout d’abord absolument contre cette idée, Frank reconnaît que Robot pourrait lui être bien utile, notamment a organisé de nouveaux cambriolages…
Ce petit film indépendant qui regroupe de grandes vedettes : Langella (« Frost/Nixon, l’heure de vérité »), Sarandon (« Le Client », « Wall-Street »), Marsden (« Il était une fois », « X-men ») et Tyler (La trilogie du Seigneur des anneaux) est un bon divertissement. Un petit peu léger dans l’intrigue, il reste une bonne peinture de personnages touchants et crédibles. Ici, la relation entre l’homme et la machine laisse à espérer une collaboration fructueuse dans le futur contrairement aux Transformers et Terminators inquiétants ! Langella est parfait en bougon solitaire.

Robot et Frank
(Jake Schreier)
Avec Frank Langella, Susan Sarandon, James Marsden, Liv Tyler, Peter Sarsgaard.
Sortie américaine : 24 août 2012
Sortie française : 19 septembre 2012


Robot & Franck Bande Annonce VOST

À lire aussi :

Omo Omerzu : « Les archétypes de la femme et de l’homme se rencontrent et jouent sur le terrain des enfants »

Le premier homme : le film magique de Gianni Amelio

L’enfant d’en haut : la dérive d’une famille dans notre société contemporaine

P-047 : les bons plans de Kongdej Jaturanrasmee

Dernière minute

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

J'aime l'Info du BSC NEWS

 NICE JAZZ FESTIVAL 2016J'aime l'info - BSC NEWS

Enregistrer

Enregistrer

Le BSC NEWS dans la poche !

BANNER APPLIS

 

 

A LA UNE

Reims Jazz Festival 2016 : sonorités du monde et militantisme jazzy

Reims Jazz Festival 2016 : sonorités du monde et militantisme jazzy

Publication : jeudi 25 août 2016 09:34

Par Romain Rougé - Du 13 au 29 octobre 2016, un air jazzy parcourra Reims et sa région. Durant trois semaines, la 23ème édition du Reims Jazz Festival verra se côtoyer les grands noms actuels avec la scène émergente. Le tout sur une note engagée afin de valoriser la culture jazz.

Journal d’une bipolaire : mettre des mots sur les troubles de l’humeur

Journal d’une bipolaire : mettre des mots sur les troubles de l’humeur

Publication : mercredi 24 août 2016 10:41

Par Romain Rougé - Journal d’une bipolaire est l’histoire vraie d’Emilie Guillon, atteinte de maniaco-dépression, maladie aujourd’hui connue sous le nom de bipolarité. A la fois touchant et informatif, ce récit autobiographique dessine les espoirs et les doutes du malade ainsi que les conséquences sur son quotidien et ses proches.

Gstaad Menuhin Festival & Academy : quand le classique se met au vert

Gstaad Menuhin Festival & Academy : quand le classique se met au vert

Publication : mercredi 24 août 2016 10:30

Par Ludivine Augé - 2016 est une année forte pour les Alpes Suisses qui fêtent la 60ème édition de son festival dédié à la musique classique, Gstaad Menuhin Festival & Academy, et le centenaire de son fondateur, le célèbre violoniste Yehudi Menuhin.

Le Livre sur la Place : Nancy fait sa rentrée littéraire

Le Livre sur la Place : Nancy fait sa rentrée littéraire

Publication : mercredi 24 août 2016 09:58

Par Romain Rougé - La 38ème édition du premier salon national de la rentrée littéraire aura lieu du 9 au 11 septembre 2016 à Nancy, en présence des académiciens Goncourt. Le Livre sur la Place réunira près de 550 auteurs avec un programme oscillant entre rencontres et partages autour du livre.

Le Teckel : Une satire sociale qui donne la nausée

Le Teckel : Une satire sociale qui donne la nausée

Publication : mercredi 24 août 2016 09:21

Par Florence Yérémian - Le cinéma de Todd Solondz est particulier : à-mi chemin entre la comédie provocatrice et le film social, il présente un goût récurant pour le cynisme et l'humour noir. Avec sa dernière création, ce réalisateur indépendant nous plonge de nouveau dans l’étrangeté malsaine de son univers en lui conférant encore plus d'âpreté.

Syma Mobile

SYMA JUIN2016

Enregistrer

Enregistrer