BSC News

 

 

 

           

Jack Kerouac : Les clochards Célestes adaptés au ThéâtrePar Nicolas Vidal - BSCNEWS.FR / La proposition des Clochards Célestes de Jack Kerouac au théâtre part d'un très bon sentiment. Mettre en scène, ne serait-ce qu'une photographie instantanée de l'oeuvre de l'écrivain américain, n'est pas une mince affaire. C'est même une entreprise terriblement ambitieuse et cela participe à une certaine audace. C'est le pari qu' a tenté de relever la compagnie RAOUL RITA avec l'interprétation de Thierry Lefever. La scénographie est épurée et se résume à un banc en bois, une casquette (puis un béret) et un sac. Le choix du texte est porté sur l'inclinaison de Jack Kerouac vers le bouddhisme et la nature, aux côtés de Gary Snyder, autre figure de la Beat Generation.
La rareté de ce choix théâtral déclenche l'excitation et la curiosité de s'asseoir face à l'essence même du Beat. Il faut bien reconnaître que Thierry Lefever se bat avec hargne pour "faire vrai" et ancrer sa pièce dans son époque. Mais au fur et à mesure que le texte s'écoule, la frénésie est totalement étouffée par une énergie désespérée de hisser le texte à ce qu'aurait pu être Kerouac en mouvement. Malheureusement, le comédien se raccroche à celle-ci comme à une bouée.
On définit très distinctement l'ambition de la pièce, mais l'on n'y voit jamais vraiment Jack Kerouac. Au mieux, on l'aperçoit au loin. On y distingue très clairement les prédispositions pour l'alcoolisme et le libertinage des poètes Beat, mais jamais la quintessence d'une génération littéraire, fondatrice en plusieurs points d'une littérature américaine contemporaine.
Gary Snyder et les autres donnent l'impression d'être des malades mentaux en liberté alors qu'ils ont été des voix majeures de la Beat Generation qui ont, pour certains, modelé une vision sociale et poétique de l'Amérique.
En voulant être au plus près de Jack Kerouac, malgré une évidente bonne volonté et une obsession de réalisme, la pièce s'en éloigne. Une nouvelle fois, évoquer Kerouac est une entreprise ambitieuse qui demande bien plus que de l'énergie, mais une frénésie de tous les instants qui ne s'acquiert pas, mais qui s'apprivoise.

Les clochards Célestes
Théâtre les 3 Soleils
du 7 au 28 juillet
tarif : 17 €
tarif carte adhérent public : 12 €
Durée : 1h15
Compagnie R.A.O.U.L et R.I.T.A.
Interprète(s) : Thierry Lefever
Directrice artistique : Diane Meunier
Assistante : Carole Pichené

 

À lire aussi sur le Festival Off d'Avignon :

Roméo et Juliette : Le mythe des amoureux maudits n'a pas pris une ride

Occident : l'amour est-il encore possible en Enfer?

L'importance d'être Wilde : "les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais"

Les travaux et les jours : une faillite théâtrale

Les Liaisons dangereuses : une mise en scène à laquelle il faut succomber!

 

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Publicité

bandeau auto editionlight

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Le Temps et la Chambre : une pièce, plusieurs possibilités

Le Temps et la Chambre : une pièce, plusieurs possibilités

Publication : mercredi 1 mars 2017 08:56

Par Romain Rougé – Présentée les 22 et 23 février dernier sous le chapiteau de Sortie Ouest, la pièce Le Temps et la Chambre a envoûté le public par son étrangeté alliée à sa maîtrise de la narration. Retour sur cet ovni théâtral.

Colcoa 2017 : le cinéma français parade à Los Angeles

Colcoa 2017 : le cinéma français parade à Los Angeles

Publication : mercredi 1 mars 2017 08:55

Par Manon Bricard - Colcoa, le plus français des festivals américains, a dévoilé une partie de sa programmation pour sa 21ème édition. Cet événement a comme crédo de rendre hommage au cinéma français en projetant des films et des séries de l’Hexagone en avant-première aux Etats-Unis. Il se déroulera cette année du 24 avril au 2 mai, à Los Angeles.

Chambord : les jardins du château restaurés et ouverts au public

Chambord : les jardins du château restaurés et ouverts au public

Publication : mardi 28 février 2017 10:07

Par Manon Bricard - Pour la première fois depuis qu’ils ont été laissés à l’abandon en 1970, les jardins du château de Chambord ont été restaurés. Leur accès sera ouvert le 20 mars au public, qui pourra y admirer les fameux « jardins à la française ».

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer