Sad GirlPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr / Voilà une bande-dessinée aussi sombre que touchante à propos d'une jeune femme toxicomane. Sad Girl se nomme en fait Shiori et elle déteste la vie qu'elle subit: elle est dépendante aux médicaments, se dispute sans cesse avec son mari alcoolique et a survécu, malgré elle,  à ses tentatives de suicide. Kan Takahama brosse le portrait terriblement réaliste d'un être noyé dans des problèmes qui s'empilent et dont les rencontres fortuites ne l'enfoncent que davantage. Lorsqu'elle quitte le foyer marital, elle échoue d'abord chez une amie qui se drogue elle aussi,croisera le chemin d'un ex- petit ami aux moeurs monstrueuses puis sera récupérée par une connaissance de celui-ci qui la fera entrer dans le circuit de la prostitution. L'illustratrice et scénariste japonaise est un observatrice attentive des relations humaines et les peint sans fioritures. Cette lente descente aux enfers de Shiori est menée sur 88 pages noir et blanc, imitant ainsi le style manga mais s'assortissant d'un trait fin et précis qui donne à l'héroïne un visage délicat et émouvant….une destinée bouleversante dans un one shot qui distille par touches discrètes des tentatives d'explication à cette déchéance tragique.


Titre: Sad Girl
Auteure: Kan Takahama
Editions: Casterman
Prix: 16€

 

> Achetez " SAD GIRL" chez notre partenaire Fnac.com

 

A lire aussi:

De Mal en Pis - LA BD !

Recette miraculeuse : pour une rentrée en forme

Dieu en personne à Angoulême

Roman graphique et ruée vers l'or

Dernière minute

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

J'aime l'Info du BSC NEWS

 NICE JAZZ FESTIVAL 2016J'aime l'info - BSC NEWS

Enregistrer

Enregistrer

Le BSC NEWS dans la poche !

BANNER APPLIS

 

 

A LA UNE

Delphine Coulin : « On ne peut pas retirer aux gens ce qu’ils ont vus »

Delphine Coulin : « On ne peut pas retirer aux gens ce qu’ils ont vus »

Publication : mercredi 31 août 2016 11:29

Par Romain Rougé - Venue présenter Voir du Pays (critique à lire ici) à Montpellier, Delphine Coulin nous parle de ce film adapté de son propre livre. Grâce à cette oeuvre, elle assure avoir balayé un certains nombre de clichés qu’elle avait sur l’armée.

USA : Les librairies américaines inversent la tendance

USA : Les librairies américaines inversent la tendance

Publication : mercredi 31 août 2016 11:19

Par Deborah Valentin - Selon l’étude publiée par le Bureau du recensement des États-Unis (US Census Bureau), les ventes de livres dans les librairies américaines ont augmenté pour ce semestre 2016 de 6,1 % à 5,4 milliards de dollars contre 5 milliards en 2014.  C’est une hausse importante et symbolique pour l’industrie du livre imprimé.

Festival du Livre de Mouans-Sartoux : un rendez-vous important

Festival du Livre de Mouans-Sartoux : un rendez-vous important

Publication : mercredi 31 août 2016 14:50

Par Ludivine Augé - Du 7 au 9 octobre, la 29e édition du festival du livre de Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes) accueillera pour cette nouvelle édition près de 400 auteurs ainsi que des réalisateurs et des personnalités comme Guy Bedos, Jean Teulé ou Christine Ockrent. La programmation proposera également des tables rondes, des conférences, des concerts ou la projection d’avant-premières de films et de documentaires pour un festival qui s’enrichit au fil des ans.

Voir du Pays : la guerre en Afghanistan, version inédite et féminine

Voir du Pays : la guerre en Afghanistan, version inédite et féminine

Publication : mercredi 31 août 2016 10:45

Par Romain Rougé - Sélectionné au dernier festival de Cannes dans la catégorie « Un Certain Regard », Voir du Pays des soeurs Coulin est reparti avec le prix, mérité, du meilleur scénario. Il parle de deux femmes militaires qui reviennent d’Afghanistan et qui, en compagnie de leur section, vont passer trois jours à Chypre dans un hôtel cinq étoiles pour « décompresser » avant leur retour en France. Mais se libérer de la violence de la guerre n’est pas chose aisée, loin s’en faut.

Rentrée littéraire 2016 : entre actualité et valeurs sûres

Rentrée littéraire 2016 : entre actualité et valeurs sûres

Publication : mardi 30 août 2016 14:32

Par Romain Rougé - Depuis mi-août et jusqu’à fin septembre, 560 nouveaux ouvrages prennent progressivement place chez les libraires : c’est la rentrée littéraire ! Si la production affiche une légère baisse en 2016, cette institution très française reste incontournable pour les auteurs, les éditeurs, les libraires et bien sûr, les lecteurs.

Syma Mobile

SYMA JUIN2016

Enregistrer

Enregistrer