Napoléon : un dictionnaire amoureux et sans concessionPar Marc Emile Baronheid - BSCNEWS.FR / La gloire militaire, combien ça coûte ? Pourquoi Napoléon glissait-t-il la main droite sous la partie gauche de son gilet ? Seul Jean Tulard pourrait répondre, qui a enseigné l’histoire de Napoléon à la Sorbonne. Il n’avance pourtant nulle explication, dans son  passionnant dictionnaire. Admirateur mais pas inconditionnel, il n’élude ni ne dissimule les erreurs et les faiblesses de l’Empereur, dont il se plaît à rappeler quelques réflexions tranchantes, telle « Il vaut mieux que les femmes travaillent de l’aiguille que de la langue ». Tulard rétablit la vérité historique à propos de la Berezina, explique la défaite de Waterloo, conteste le nombre de morts dans les guerres napoléoniennes qui n’auraient pas appauvri financièrement la France, montre le rôle de Bonaparte dans la création de nos institutions modernes et, rappelant la position impériale face à la presse ( « Si je lâche la bride à la presse, je ne resterai pas trois mois au pouvoir »), établit un parallèle édifiant avec une  parenthèse récente de la République.
« Dictionnaire amoureux de Napoléon », Jean Tulard, Plon, 24 euros

 Tu veux ma photo ?
En Bd comme en photographie, le recours au noir et blanc exige un supplément de maîtrise et de rêve. La notion de rêve peut paraître cynique, appliquée à un album qui évoque les « gueules cassées ». Et pourtant. Fondée en 1921, l’association française « Les blessés de la face » entendait venir en aide à tous les défigurés  de la Première Guerre mondiale, bientôt surnommés les gueules cassées, comme pour désamorcer les cruels commentaires de comptoir des Stéphane Guillon de l’époque. Un album émouvant et réaliste décrit le sort des 10.000 à 15.000 mutilés du visage soumis à la violence du regard de leurs compatriotes et à la torture sentimentale infligée par un mélange de curiosité, de compassion, de dégoût. Ici se révèle le vrai parcours du combattant. Son histoire est réussie, au prix d’une sobriété fracassante.
« Gueule d’amour », Delphine Priet-Mahéo et Aurélien Ducoudray, La Boîte à bulles, 19 euros

Ma tête à couper
Si vous ouvrez au hasard l’imposant Dictionnaire du Romantisme, vous risquez d’être surpris. Essayons. La page 317 propose l’ entrée  Guillotine. Lieu d’exorcisme social, elle fascinait les romantiques par sa double face de vampire féminin et de stigmate de la Terreur. Le ton est donné ; l’ouvrage va loin, soucieux de donner une vision globale du mouvement à travers 649 articles qui définissent les idées, motifs, modes, territoires, poètes, artistes, penseurs ou hommes politiques qui ont bâti une idée née en terre germanique avant de gagner la France postrévolutionnaire, pour essaimer ensuite  dans l’Europe entière, puis dans les empires coloniaux et en Amérique. Connaître la poésie gauchesque, la scapigliatura, les sources d’inspiration de Théodore Géricault, le personnage de Frankenstein, le massif hugolien ? Rien de plus simple : ayez toujours  à votre chevet ce dictionnaire qui vaut à lui seul toute une bibliothèque!


>  le « Dictionnaire du Romantisme », sous la direction d’Alain Vaillant, CNRS éditions chez notre partenaire FNAC.COM

 

{fcomment}

 

 

À lire aussi :

Yann Moix : Michael Jackson fut les Beatles à lui tout seul

L'ingénue libertine et la lectrice de Raymond Jean

Vladimir Maïakovski, Julien Guill et la poésie futuriste

Gallimard : un nouveau type de polar qui transcende le genre

Esquisses : un numéro qui pose le problème du silence

Dernière minute

Dans les bacs

Abonnez-vous au BSC NEWS

300X300 ABODEC2015

Le BSC NEWS dans la poche !

BANNER APPLIS

 

 

A LA UNE

Dans le jardin de l’ogre : récit viscéral sur l’addiction sexuelle
Dans le jardin de l’ogre : récit viscéral sur l’addiction sexuelle
Publication : mardi 3 mai 2016 15:59

Par Jonathan Rodriguez – Saisissant. Leila Slimani nous plonge dans le quotidien d’une sex-addict enfermé dans une dépendance insoutenable et puissante. Un récit captivant qui émeut autant qu’il accroche.

Outlander : Une saga épique au coeur des Highlands
Outlander : Une saga épique au coeur des Highlands
Publication : mardi 3 mai 2016 14:13

Par Florence Yérémian - L’histoire d’Outlander débute en Écosse au lendemain de la seconde guerre mondiale. Claire et Frank Randall ont passé cinq ans séparés l'un de l'autre : elle, en tant qu'infirmière, lui comme espion à la solde des Britanniques. Afin de ressouder leur couple, ils entament une seconde Lune de Miel dans la mystique cité d’Inverness. Tandis que les habitants s’apprêtent à célébrer la fête de Samhain, Claire disparaît au cœur d'un sanctuaire nommé Craig na Dun. Sans trop comprendre, elle se retrouve transportée sur le même site mégalithique… deux cent ans auparavant ! Perdue dans les  Highlands en plein soulèvement Jacobite, elle va devoir faire face aux croyances ancestrales et à la haine des Écossais pour le peuple anglais. Surnommée « La Sassenach » par le clan Mac Kenzie, elle se voit contrainte d’épouser un certain Jamie Fraser pour échapper aux poursuites du terrible Black Jack, un capitaine britannique qui s’avère être l’ancêtre direct de son premier mari…

Stupor Mundi : l’étonnante BD médiévale
Stupor Mundi : l’étonnante BD médiévale
Publication : mardi 3 mai 2016 09:31

Par Romain Rolugé - Stupor Mundi ou « Stupeur du Monde » est l’humble sobriquet de Frédéric II, empereur du XIIIème siècle avec lequel le scénariste et dessinateur Néjib nous familiarisent. Le traitement  fictionnel de la BD est assuré par le personnage d’Hannibal Qassim El Battouri, scientifique chassé de Bagdad qui va devenir le protégé de l’empereur en échange d’une de ses inventions…

La Fille du froid : itinéraire d’une enfant glacée
La Fille du froid : itinéraire d’une enfant glacée
Publication : mardi 3 mai 2016 09:18

Par Romain Rougé - La Fille du froid est le dixième roman de l’auteur londonien Rupert Thomson. L’histoire est celle de Katherine, née d’une fécondation in vitro. La jeune fille de 19 ans va entreprendre un voyage qui la conduira toujours plus au nord de la planète pour s’émanciper, faire le deuil de sa mère disparue et mettre à l’épreuve les sentiments d’un père absent.

Journées rouges et boulettes bleues : la BD à échelle humaine
Journées rouges et boulettes bleues : la BD à échelle humaine
Publication : mardi 3 mai 2016 08:55

Journées rouges et boulettes bleues raconte un pan de la vie de François, père de famille en proie aux doutes. Pendant ses vacances dans le sud de la France, il se met à penser à sa vie « toute tracée ». Une BD qui privilégie le réalisme et les sentiments humains signée Olivier Perret, Rémy Benjamin et Cyprien Mathieu.

CINEMA

Les Habitants : le regard attendri et avisé de Depardon
Les Habitants : le regard attendri et avisé de Depardon
Publication : mercredi 20 avril 2016 10:20

Par Jonathan Rodriguez - Hymne à la vie, à la singularité, au peuple, au multiculturalisme, le nouveau film de Raymond Depardon est un peu tout ça à la fois. Le plus célèbre des documentaristes français est parti d’un postulat très simple : un tour de France en caravane pour aller à la rencontre des gens, les écouter parler en toute liberté. Charleville-Mézières, Nice, Calais, Sète… le cinéaste a choisi 15 villes, qui ne sont pas le fruit du hasard : « Je voulais parler de la France des villes moyennes, des gens de la ville. Je voulais confronter le Nord et le Sud, qui sont des particularités fortes du pays, de mettre à l'image une diversité » nous-a-t-il confié lors d’une rencontre.

Démolition: un film qui s’enlise dans la métaphore
Démolition: un film qui s’enlise dans la métaphore
Publication : mercredi 20 avril 2016 09:27

Par Florence Yeremian - Davis travaille dans la finance. Suite à un accident de voiture, il perd sa femme et se retrouve seul, face à lui même. Incapable de faire son deuil, il entame une série de courriers destinés à un service de réclamation. Ces lettres sont censées demander un remboursement mais elles permettent surtout à Davis de déverser anonymement ses pensées au fil du papier. Le hasard faisant bien les choses, ces confessions happent l'attention de Karen Moreno, une jeune femme en mal de vivre, totalement accro à la drogue. Poussée par la curiosité et la compassion, elle décide spontanément d'aller voir Davis. La rencontre de ces deux âmes en peine va étrangement les mener vers une nouvelle façon d'appréhender la vie.

La Toile