julienguillPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr / Crédit-photos: D.R/  Julien Guill rend hommage à Vladimir Vladimirovitch Maïakovski et à son long  poème narratif " Le nuage en pantalon" dans une performance poétique de qualité.

Avec pour seuls accessoires une chaise et un verre d'eau, le comédien nous clame ce véritable manifeste du futurisme, le visage peinturluré de rouge comme le faisaient les poètes futuristes au début du siècle. Ces derniers, se rappelera-t-on, souhaitaient une libération radicale à l'égard des règles poétiques du passé et aspiraient à un renouveau qui passe par une esthétique libératrice qui bouscule des hiérarchies. Le "je" lyrique , désacralisé ,se mettait en scène et la poésie et la vie devenaient un "carnaval".
Dans Le nuage en pantalon, Maïakovski pousse quatre cris: A bas votre amour, à bas votre art, à bas votre ordre, à bas votre religion. Ecouter Julien Guill nous offre l'occasion de laisser flotter notre esprit dans le flot des métaphores et de permettre aux vers libres de ruisseler dans notre tympan, tantôt rêveurs, tantôt caustiques, tantôt violents. Les vers de Maïakovski ont une rugosité particulière:  l'auteur russe est impitoyable vis à vis des clichés et de la convenance et ce poème se veut être une ébauche d'un monde nouveau, loin de nos peurs et de nos hypocrisies ; le verbe joue sur l'esthétique du contraste et ainsi le concret et l'abstrait s'affrontent constamment. Une interprétation poétique qui séduira tous les amoureux des morsures du coeur mais aussi celles du verbe, ses envolées et ses caprices à la virgule. Quittons-nous sur un échantillon de ce poème construit à partir d'un fait biographique né de sa relation troublée avec Lili Bric , soeur d'Elsa Triolet:
"Votre pensée,
qui rêvasse sur votre cervelle ramollie ,
 tel un laquais obèse sur sa banquette graisseuse,
je m’en vais l’agacer
 d’une loque de mon coeur sanguinolent
 et me repaître à vous persifler, insolent et caustique. Mon âme n’a pas pris un seul cheveu blanc ,
et il n’y a en elle aucune tendresse sénile!
 Enfracassant le monde par le bourdon de ma voix, 
je m’avance, beau gosse, mes vingt-deux ans en prime." (Extrait du poème “Le nuage en pantalon” (1915) – Traduction de Wladimir Berelowitch)

 

Titre: Le nuage en pantalon

D'après Vladimir Vladimirovitch Maïakovski

Compagnie : La compagnie provisoire

Avec Julien Guill

Prochaine date : le 18 septembre 2015 à Saint-Bauzille-de-Putois

 

A lire aussi:

Femme à modeler: matériau délicat utilisé pour créer des nus infinis

L'Anthologie du vers unique de Georges Schehadé

Les deux idées différentes de la poésie érotique

Une invitation à respirer le coeur d'un monde simple

Dernière minute

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Evènement

SETEOCT2016

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Juste la fin du monde : l'oeuvre électrique et lumineuse de Xavier Dolan

Juste la fin du monde : l'oeuvre électrique et lumineuse de Xavier Dolan

Publication : vendredi 30 septembre 2016 13:41

Par Jonathan Rodriguez – Chaque film de Xavier Dolan est un évènement. Grand prix à Cannes et un casting français XXL (Gaspard Ulliel, Marion Cotillard, Léa Seydoux, Vincent Cassel, Nathalie Baye) Juste la fin du monde ne déroge pas à la règle. Après douze ans d’absence, Louis retourne dans son village natal pour annoncer à sa famille sa mort prochaine. Une histoire simple aux problématiques complexes. En adaptant la pièce éponyme de Jean-Luc Lagarce, le pari était risqué. Huis-clos puissant, la force du sixième film du jeune Québécois réside dans sa capacité à se détacher totalement d’un procédé théâtral – trop souvent utilisé au cinéma –  pour livrer une œuvre de pure mise en scène.

Poil de carotte : une BD toujours d'actualité

Poil de carotte : une BD toujours d'actualité

Publication : vendredi 30 septembre 2016 09:29

Par Romain Rougé - Le plus célèbre des souffre-douleur ressuscite dans le monde du 9ème art. Les saynètes les plus marquantes du roman de Jules Renard sont ici sélectionnées pour découvrir ou redécouvrir l’enfance martyrisée de François Lepic, alias Poil de Carotte.

Équitation : Toma Chaput, une passion dévorante

Équitation : Toma Chaput, une passion dévorante

Publication : jeudi 29 septembre 2016 15:57

Par Nicolas Vidal - Toma Chaput est un passionné au sens littéral du terme. Fou de chevaux depuis sa plus tendre enfance, il a gravi un à un les échelons de l’apprentissage et de la connaissance du cheval. Aujourd’hui, dresseur reconnu, après avoir collaboré notamment avec Bartabas, il travaille au sein des Haras nationaux de Pompadour où il partage sa passion avec le public. Révélation d’Equestria en 2013, Toma Chaput se produit également en spectacle avec sa compagnie Atao. Nous l’avons rencontré pour partager avec lui sa passion équestre dévorante. On notera l’excellent travail du photographe Antoine Bassaler qui agrémente cette interview. (Crédit photo : Antoine Bassaler)

Nicolas Dubourg : La Vignette, un théâtre de « première ligne »

Nicolas Dubourg : La Vignette, un théâtre de « première ligne »

Publication : jeudi 29 septembre 2016 15:41

Par Deborah Valentin - Situé en plein coeur de l’université de Paul Valéry à Montpellier, le Théâtre la Vignette s’est construit comme un lieu d’ouverture, de dialogues, d’échanges entre artistes, universitaires, intellectuels et étudiants. Devenue une scène conventionnée depuis le 1er janvier 2016 pour l’émergence et sa diversité, le Théâtre  la Vignette s’inscrit dans un réseau national et ne cesse, au fil des années, de développer son projet culturel dans son travail avec les artistes et le public. Le Directeur du théâtre la Vignette, Nicolas Dubourg nous présente cette nouvelle saison 2016-1017. Rencontre.

Pigments : esquisse théâtrale d’une thérapie amoureuse

Pigments : esquisse théâtrale d’une thérapie amoureuse

Publication : mercredi 28 septembre 2016 10:28

Par Florence Yérémian - Chloé et Nicolas sont fiancés. L’une est peintre, l’autre neurologue et ils vivent ensemble depuis quatre ans. L’idylle est belle et semble durer jusqu’au jour où Nicolas découvre que Chloé le trompe. Refusant tout repentir, il la quitte mais son infidèle est soudainement victime d’un accident. Devenue amnésique, Chloé ne se rappelle plus de rien, pas même du prénom de son conjoint ! Un certain neurologue entre alors dans sa vie pour lui faire retrouver la mémoire et tenter, si possible, de la reconquérir.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR