Au royaume des aveugles Par Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Laurette, Adil et leur père, ancien flic à l'éducation rigide, ne forment pas vraiment une famille idéale.

De nombreux conflits ponctuent leurs échanges et la jeune soeur surtout ne supporte pas la résignation à se conformer aux exigences de la société que manifestent les deux hommes avec lesquels elle partage le toit. Rebelle, elle s'est rapprochée d'un groupe d'activistes qui fomente un plan d'attaque contre le système en place. Au royaume des aveugles est une bande-dessinée qui s'installe dans un cadre futuriste attrayant, un thriller efficace qui nous emporte notamment dans les coulisses inquiétantes des forces de l'ordre et des luttes de pouvoir. Si la couverture et le titre accrochent immédiatement le lecteur, les premières planches laissent de marbre ; sans doute à cause du visage singulier de l'héroïne peint par Frédéric Salsedo ( Que Laurette a des traits durs et masculins!) avec lequel tout de même on se familiarise page après page et de l'utilisation d'un langage familier et djeun's dont on se passerait bien (même lorsqu'il est justifié par la présence d'une correspondance SMS) . Pourtant, dès que l'on apprend l'appartenance de Laurette à un groupe d'activistes, on est emporté par le récit de cette révolution en tapinois et de cette famille monoparentale étrange. Laurette et ses amis tentent d'agir contre une société où la notion de vie privée est devenue une illusion à cause de la multiplication des caméras, des réseaux sociaux et des systèmes de surveillance automatisés. Le lecteur ne peut que penser à l'évolution de notre monde depuis une dizaine d'années où la profusion des informations étourdit et dans lequel Facebook règnent en maîtres, disposant de multiples informations sur chacun de nous, souvent à notre insu car nous ne pouvons maîtriser les informations et visuels que d'autres publient à notre sujet. Olivier Jouvray, Frédérik et Greg Salsado nous invitent à entamer un bras de fer haletant contre la disparition de la liberté individuelle. Un premier tome très prometteur d'une trilogie que l'on vous conseille de suivre en filature!

Titre de la série: Au royaume des aveugles

T.1: Les Invisibles

Editions: Le Lombard

Scénario: Olivier Jouvray

Dessin: Fred Salsedo

Couleurs: Greg Salsedo

Parution: Mai 2012

Prix: 14,45€

A lire aussi:

Nous ne serons jamais des héros: quand un père et un fils essaient de se comprendre

Lady Elza: une enquêtrice sexy à l'Excentric Club

Staline : une bande dessinée racée sur la mort du dictateur

Dernière minute

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Evènement

Festival Jazz à Junas - 2016

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le BSC NEWS dans la poche !

BANNER APPLIS

 

 

A LA UNE

Les Beatles : un livre d’énigmes aux couleurs psychédéliques

Les Beatles : un livre d’énigmes aux couleurs psychédéliques

Publication : samedi 23 juillet 2016 08:02

Par Nicolas Vidal - Une bonne occasion pour réviser les Beatles cet été avec ce livre d’énigmes aux couleurs psychédéliques Les Beatles en 20 tableaux retrace l’hsitoire du célébre groupe à travers  un ouvrage ludique et passionnant sous le prisme de Ringo Star.

Planet Jazz : le routard du Jazz

Planet Jazz : le routard du Jazz

Publication : vendredi 22 juillet 2016 16:46

Par Nicolas Vidal - Nos confrères de Jazz Magazine ont eu la brillante idée de publier un hors série, qui manquait cruellement aux amateurs de jazz. L’objet du pêché de gourmandise ? Un guide des clubs et des festivals de jazz parmi les plus réputés de la planète.

Belles de jour : l'évocation de la femme

Belles de jour : l'évocation de la femme

Publication : vendredi 22 juillet 2016 09:53

Par Marc Emile Baronheid - Les collections du musée des Beaux-Arts de Nantes sont riches de quantité d’œuvres représentant la femme, selon les époques et les courants artistiques. Des travaux neutralisant ledit musée, l’idée est venue de montrer ailleurs un ensemble couvrant les années 1980-1930.

Eva Cassidy : NightBird comme un hommage vibrant

Eva Cassidy : NightBird comme un hommage vibrant

Publication : jeudi 21 juillet 2016 10:03

Par Nicolas Vidal - Un immense coup de coeur pour ce formidable album qui rend hommage à la jeune chanteuse américaine Eva Cassidy disparue brutalement en 1996, terrassée par la maladie.

Bertrand Dicale : une passion opiniâtre pour la chanson française

Bertrand Dicale : une passion opiniâtre pour la chanson française

Publication : jeudi 21 juillet 2016 09:42

Par Marc Emile Baronheid - A ceux pour qui l’été en musique signifie autre chose que farandoles niaises et  karaokés éthyliques. Arc-bouté à la chanson française avec audace et absence de conformisme, Dicale lui voue  une passion opiniâtre. Qu’il lui consacre un dictionnaire amoureux relève moins de l’opportunisme que de la logique affective.

Syma Mobile

SYMA JUIN2016

Enregistrer

Enregistrer