Par Marc Emile Baronheid - BSCNEWS.FR / Elisabeth Taylor et Richard Burton ont assuré en 1966, au cinéma, le succès mondialement durable d’une pièce écrite quelques années plus tôt par Thomas Albee. L’œuvre doit à ses qualités intrinsèques d’appartenir aux classiques du XXe siècle. Elle montre un couple usé par le mariage, une nuit d’ivresse, des apparences trompeuses, des mensonges polis. Et soudain, comme un coup de poing … Le texte de la présente édition a été revu par l’auteur, 43 ans après sa création, pour en aiguiser le mécanisme. Outre le réaménagement de la structure dramaturgique, les termes orduriers ou insultants ont été remis au goût du jour. La modernité est à ce prix. C’est en invoquant pareil motif stylistique que le jury du prix Pulitzer refuse de le décerner à Albée  en 1962. L’écrivain se vengera de maîtresse façon, en l’obtenant par la suite à trois reprises. Ceci est la première traduction de l’édition définitive. Remarquable, elle est l’œuvre de Daniel Loayza, par ailleurs auteur des notes et de la postface.
« Qui a peur de Virginia Woolf ? », Edward Albee, Actes Sud-Papiers, 20 euros

 

À lire aussi

Les pelles : comment elles peuvent vous sauver

Deux romans de femmes autour de l'aléa masculin

Guillotine Sèche : le récit extraordinaire de René Belbenoit

Qui a peur de lire Virginia Woolf ?

Angelo Rinaldi : Le coupeur de têtes de gondole

 

{fcomment}


Événement

Comedieudlivre bscnews

Dernière minute

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Dans les bacs

Abonnez-vous au BSC NEWS

300X300 ABODEC2015

Le BSC NEWS dans la poche !

BANNER APPLIS

 

 

A LA UNE

Jazz à Sète : La rencontre Jazz et Hip-hop pour l’édition 2016
Jazz à Sète : La rencontre Jazz et Hip-hop pour l’édition 2016
Publication : lundi 23 mai 2016 14:27

Par Jonathan Rodriguez - Pour la 21e fois, le jazz sera au rendez-vous dans la très jolie ville de Sète. Cette nouvelle édition se déroulera du 13 au 19 juillet dans le cadre idyllique du Théâtre de la mer. Le retour de Snarky Puppy le 13 juillet, une première dans l’histoire du festival, fera l’évènement après avoir marqué les esprits l’été dernier.

Airelle Besson : toujours plus haut avec Radio One
Airelle Besson : toujours plus haut avec Radio One
Publication : lundi 23 mai 2016 10:47

Par Nicolas Vidal - Le nouvel album d’Airelle Besson sonne comme une belle promesse.

Verve : le son de l’Amérique dans un livre
Verve : le son de l’Amérique dans un livre
Publication : lundi 23 mai 2016 10:55

Par Nicolas Vidal - L’histoire du Jazz fourmille d’anecdotes les plus croustillantes les unes que les autres. Des destinées fabuleuses, des légendes ou des des histoires personnelles qui ont changé le cours de la musique. 

Exposition 30 Printemps : la rétrospective sur le Printemps des Comédiens
Exposition 30 Printemps : la rétrospective sur le Printemps des Comédiens
Publication : samedi 21 mai 2016 10:07

Par Jonathan Rodriguez - À l’occasion des 30 ans du festival « Printemps des Comédiens », le Département de l’Hérault organise une rétrospective de cet évènement culture incontournable dans l’échiquier des festivals de théâtre français. Chaque année, le Printemps des Comédiens accueille près de 40 000 spectateurs au Domaine d’O. C’est un véritable rendez-vous pour les amateurs du théâtre qui nourrissent une curiosité certaine et une ardeur à la surprise de la programmation.

Home : l'encre de NALI
Home : l'encre de NALI
Publication : vendredi 20 mai 2016 11:50

Par Audrey Prieur - NALI jette l’encre, et signe un premier Ep de cinq titres - Home - cinq belles amarres, qui caractérisent l’univers de cette jeune auteur, compositeur, interprète, Montpelliéraine, dont la voix ensorcelante et singulière, rappelle celle de Joan Baez, référence Folk des années 60.

CINEMA

Green Room : Thriller horrifique jubilatoire par Jeremy Saulnier
Green Room : Thriller horrifique jubilatoire par Jeremy Saulnier
Publication : dimanche 8 mai 2016 19:03

Par Jonathan Rodriguez - Lors de l’été 2014, Jeremy Saulnier se dévoilait à l’hexagone avec Blue Ruin, oeuvre prometteuse et saisissante, lui octroyant des allures d'auteur indépendant confirmé et multitâches - réalisation, scénario, directeur photo - avec une identité singulière. Deux ans plus tard, il revient avec Green Room - petite sensation cannoise - une plongée dans l'univers des punks où un groupe de musique va se retrouver à la merci de Skinheads et autres néo-nazis. Un cocktail détonnant et déroutant.

Everybody wants some : Portrait groovy des 80’s par Linklater
Everybody wants some : Portrait groovy des 80’s par Linklater
Publication : dimanche 8 mai 2016 19:03

Par Jonathan Rodriguez - Ah qu’il les aime ces années 80 Richard Linklater ! Après Génération rebelle (Dazed and confused en VO) - où l’on pouvait découvrir les débuts étonnant d’un Matthew McConaughey chevelure blonde ornée d’une moustache - le cinéaste américain revient à ses premiers amours en dressant le portrait tendre et drôle d’une troupe de sportifs, à quelques jours de la rentrée scolaire.

La Toile