Par Marc Emile Baronheid - BSCNEWS.FR / Elisabeth Taylor et Richard Burton ont assuré en 1966, au cinéma, le succès mondialement durable d’une pièce écrite quelques années plus tôt par Thomas Albee. L’œuvre doit à ses qualités intrinsèques d’appartenir aux classiques du XXe siècle. Elle montre un couple usé par le mariage, une nuit d’ivresse, des apparences trompeuses, des mensonges polis. Et soudain, comme un coup de poing … Le texte de la présente édition a été revu par l’auteur, 43 ans après sa création, pour en aiguiser le mécanisme. Outre le réaménagement de la structure dramaturgique, les termes orduriers ou insultants ont été remis au goût du jour. La modernité est à ce prix. C’est en invoquant pareil motif stylistique que le jury du prix Pulitzer refuse de le décerner à Albée  en 1962. L’écrivain se vengera de maîtresse façon, en l’obtenant par la suite à trois reprises. Ceci est la première traduction de l’édition définitive. Remarquable, elle est l’œuvre de Daniel Loayza, par ailleurs auteur des notes et de la postface.
« Qui a peur de Virginia Woolf ? », Edward Albee, Actes Sud-Papiers, 20 euros

 

À lire aussi

Les pelles : comment elles peuvent vous sauver

Deux romans de femmes autour de l'aléa masculin

Guillotine Sèche : le récit extraordinaire de René Belbenoit

Qui a peur de lire Virginia Woolf ?

Angelo Rinaldi : Le coupeur de têtes de gondole

 


Dernière minute

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Evènement

Festival Jazz à Junas - 2016

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le BSC NEWS dans la poche !

BANNER APPLIS

 

 

A LA UNE

Les Beatles : un livre d’énigmes aux couleurs psychédéliques

Les Beatles : un livre d’énigmes aux couleurs psychédéliques

Publication : samedi 23 juillet 2016 08:02

Par Nicolas Vidal - Une bonne occasion pour réviser les Beatles cet été avec ce livre d’énigmes aux couleurs psychédéliques Les Beatles en 20 tableaux retrace l’hsitoire du célébre groupe à travers  un ouvrage ludique et passionnant sous le prisme de Ringo Star.

Planet Jazz : le routard du Jazz

Planet Jazz : le routard du Jazz

Publication : vendredi 22 juillet 2016 16:46

Par Nicolas Vidal - Nos confrères de Jazz Magazine ont eu la brillante idée de publier un hors série, qui manquait cruellement aux amateurs de jazz. L’objet du pêché de gourmandise ? Un guide des clubs et des festivals de jazz parmi les plus réputés de la planète.

Belles de jour : l'évocation de la femme

Belles de jour : l'évocation de la femme

Publication : vendredi 22 juillet 2016 09:53

Par Marc Emile Baronheid - Les collections du musée des Beaux-Arts de Nantes sont riches de quantité d’œuvres représentant la femme, selon les époques et les courants artistiques. Des travaux neutralisant ledit musée, l’idée est venue de montrer ailleurs un ensemble couvrant les années 1980-1930.

Eva Cassidy : NightBird comme un hommage vibrant

Eva Cassidy : NightBird comme un hommage vibrant

Publication : jeudi 21 juillet 2016 10:03

Par Nicolas Vidal - Un immense coup de coeur pour ce formidable album qui rend hommage à la jeune chanteuse américaine Eva Cassidy disparue brutalement en 1996, terrassée par la maladie.

Bertrand Dicale : une passion opiniâtre pour la chanson française

Bertrand Dicale : une passion opiniâtre pour la chanson française

Publication : jeudi 21 juillet 2016 09:42

Par Marc Emile Baronheid - A ceux pour qui l’été en musique signifie autre chose que farandoles niaises et  karaokés éthyliques. Arc-bouté à la chanson française avec audace et absence de conformisme, Dicale lui voue  une passion opiniâtre. Qu’il lui consacre un dictionnaire amoureux relève moins de l’opportunisme que de la logique affective.

Syma Mobile

SYMA JUIN2016

Enregistrer

Enregistrer