BSC News

 

 

 

           

la famiglia dimitriPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/Photos DR/ La Famiglia Dimitri offre un moment de cirque divertissant: on y applaudit fort quelques numéros dont ceux de deux excellents funambules, l'un sur un fil raide et l'autre sur un fil souple, et un numéro de marche au plafond  surprenant.

Masha Dimitri est épatante lorsque sur son fil elle fait tourner de ses pieds agiles une ombrelle chinoise ou que le ruban qu'elle tient exécute des arabesques, David Dimitri impressionne dans son numéro d'équilibriste à vélo ou celui de sa danse sur la corde raide. Kai Leclerc est un élément moteur : ce comédien prestidigitateur surprend lorsqu'il devient un amant rondouillard dont le ventre en ballon cause quelques mésaventures ou lorsqu''il devient l'Homme à l'envers, les pieds dans les étoiles et la tête en l'air.  Le reste du spectacle étonne moins: certes les numéros du vieux clown Dimitri sont pittoresques, l'ensemble du show est cohérent et l'utilisation de dessins pour introduire chaque nouveau tableau est efficace auprès du public enfantin mais l'insertion trop systématique de chants d'inspiration sud-américaine finit cependant par agacer; d'abord parce qu'ils n'ont pas grand chose en commun avec ce qui se déroule sur le plateau, ensuite parce qu'ils représentent une partie trop importante du spectacle. Elle est pourtant sympathique, cette ambiance bon enfant où les instruments passent de main en main et l'on pense même quelques minutes aux joyeux lurons - frères et soeurs - des Ogres de Barback qui, eux aussi, font des instruments des copains que l'on s'emprunte et se prête à coeur joie.

La Famiglia Dimitri? deux heures de cirque dont certains sortiront ravis, d'autres plus mitigés selon qu'ils auront des accointances avec le charango et la guitare flamenco. On aurait ,pour notre part, bien enlevé un gros quart d'heure...même si le final poétique et enlevé ne manque pas de charme et d'authenticité.

 

Titre: La Famiglia Dimitrila famiglia dimitri

Conçu et réalisé par le Clown Dimitri

Direction artistique: Masha Dimitri

Avec Dimitri, David Dimitri, Masha Dimitri, Nina Dimitri et Kai Leclerc.

Dates des  représentations:

- 16 et 17 Dec. 2011   Béziers (34)  Sortie Ouest
- 21 Janvier 2012       Fontainebleu (France)  Théâtre Municipal
- 19  Février 2012      Trith Léger (France) Théatre des Forges

- 16 et 17 février 2013 à Saint-Jean de Védas au Chai du Terral

- 19, 20 et 22 février 2013 à la Scène Nationale de Narbonne

 

les clowns

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Gourmandise

Haribo 300x300 V1

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Evènement

KARAMAZOC

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Printemps des Comédiens : une 31ème édition de haut vol

Printemps des Comédiens : une 31ème édition de haut vol

Publication : jeudi 30 mars 2017 11:33

Par Nicolas Vidal -  Pour sa 31ème édition, le Printemps des Comédiens continue d’enchanter le public montpelliérain en affirmant une exigence artistique combinée à une volonté louable de faire découvrir de nouvelles scènes. Le Festival n’a cessé au fil des années de se transformer et d’évoluer pour devenir une place forte de l’art vivant en région.

Depeche Mode : Spirit, un nouvel album d'une beauté vénéneuse

Depeche Mode : Spirit, un nouvel album d'une beauté vénéneuse

Publication : mardi 28 mars 2017 08:44

Esthétiques et sombres les nouvelles chansons pop rock electro du trio  s’inscrivent dans la veine de leurs albums cultes « Violator » et « Songs of Faith and Devotion ».

Véronique Sousset : le témoignage poignant de l'avocate d'un tueur

Véronique Sousset : le témoignage poignant de l'avocate d'un tueur

Publication : lundi 27 mars 2017 09:01

Par Emmanuelle de Boysson - Rencontre avec Véronique Sousset, auteur de Défense légitime (La Brune au Rouergue). Comment défendre un homme que l’opinion appelle un monstre ? Un diable. Bretonne, ancienne avocate, devenue aujourd’hui directrice d’un grand établissement pénitentiaire, Véronique Sousset raconte ce qu’elle a vécu dans ce récit d’une avocate qui accepte de défendre en commis d’office un homme qui a tué son enfant, suite à des coups, des années de martyre.

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer