Les BonnesPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Pluie de paillettes argentées, pluie d'injures et de caresses dans un monde ennuyeux comme la pluie pour celles qui rêvent de la corde, pluie de mots, pluie d'applaudissements enfin ...

Jacques Vincey offre une version des Bonnes de Genet qui répond avec une perfection diluvienne à la note d'intention du dramaturge. Présente dans son plus simple appareil en prologue à la pièce, cette note, portée par une voix badine, nous définit un théâtre où la catharsis doit être sur le devant de la scène et énonce les clés qui éclairent ce spectacle aussi sombre que lumineux. Ces dames déconnent et leur étouffement est  tel- dans le rôle que leur impose la vie- qu'elles rient de tout et mettent en scène le quotidien pour réussir à le digérer. Elles fantasment sur ce bagne inaccessible où Monsieur purge sa peine, elles extirpent toutes leurs pulsions monstrueuses de leurs poitrines lasses et les jouent sur leur terrain de jeu de prédilection - les appartements de Madame. On ne peut reprocher à Jacques Vincey aucune fausse note: les costumes, la scénographie, la distribution, les lumières, tout est d'une esthétique merveilleuse. Les comédiennes ( Hélène Alexandridis et Myrto Procopiu) donnent à ces deux soeurs fratricides une folie inquiétante. Dans les dérives permanentes où les entraîne leur imagination fantasque, elles sont aussi monstrueuses que touchantes dans cette gémellité qu'elles embrassent autant qu'elles repoussent. Leur ennemi ( Marilu Marini), cette Madame un peu cocotte dont elles envient les tenues et les bijoux, fascine dès son entrée tant elle exprime le visage ambivalent de l'arrogance des maîtres et de la fragilité des femmes. Sorte de marionnette ,au départ, que Solange manipule, elle se réincarne peu à peu en être autonome pour mieux échapper au sort fomenté par les deux soeurs. On est happé par le récit de cette histoire bien étrange :un conte "qu'il faut à la fois croire et refuser de croire" tant il choisit avec délectation la morsure enivrante de l'imagination et se complaît à diriger en un jeu "furtif" trois personnages féminins improbables. Tantôt au rez de chaussée en cuisine, tantôt à l'étage de la maîtresse, on pourrait nommer ce récit allégorique "le rêve de l'escalier " tant l'escalier est le complice délicieux du travestissement schizophrène. Qui sont ces Bonnes? Sont-elles sérieuses? A-t-on le droit de rire? Parfois, lorsque les miroirs s'emmêlent, lorsque les veines du cou de Claire palpitent avec autant de charme que ceux de Madame,  le tragique éclabousse  les fenêtres et se dissout dans le tilleul. Pour ajouter au sentiment d'irréel, la lente progression du dessein de Solange et de Claire est imprimée par des sonneries stridentes, des effets d'éclairage au stroboscope, des fumigènes et halos de fumée. A la fin? Dans la course étourdissante d'un manège lancé à pleine vitesse, le rire de Madame explose, les illusions fondent tandis que le destin se noue et peut-être croira-t-on apercevoir, avant que le noir ne s'impose, une ogresse, des enfants perdues...à moins que ce ne soit le contraire?

 

Titre: Les Bonnes

Auteur: Jean Genet

Mise en scène: Jacques Vincey

 

LES BONNES Tournée 2011-­‐2012

Montpellier, Théâtre des Treize Vents, CDN du 22 au 26 novembre
TNP-­‐Villeurbanne du 29 novembre au 10 décembre
Angers, Grand Théâtre 13, 14 et 15 décembre 2011
Théâtre de l’Athénée-­‐Louis Jouvet, Paris du 13 janvier au 3 février 2012
Toulouse, Théâtre National de Toulouse du 7 au 10 février
Périgueux, L’Odyssée 14 et 15 février
Saintes, Gallia Théâtre 20 février
La Rochelle, La Coursive Scène nationale -­ du 22 au 25 février
Grenoble, MC2  Scène nationale du 28 février au 10 mars 13 et 14 mars
Grasse, le Théâtre 13 et 14 mars
Saint-­‐Raphaël, le Théâtre 16 mars
Draguignan, Théâtres en Dracénie 20 mars
Saint-­‐Valéry-­‐en-­‐Caux , Le Rayon vert  23 mars
Genève, Forum Meyrin 27 et 28 mars
Foix, L’Estive – Scène nationale 31 mars
Bourg-­‐en-­‐Bresse 3,4 et 5 avril
Aulnay-­‐sous-­‐Bois, Espace Jacques Prévert 12 avril
Brest, Le Quartz – Scène nationale 26, 27 et 28 avril 2012
{fcomment}

Dernière minute

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Abonnez-vous au BSC NEWS

300X300 ABODEC2015

Événement

Comedieudlivre bscnews

Le BSC NEWS dans la poche !

BANNER APPLIS

 

 

THÉÂTRE

Le Petit Oiseau Blanc : du rêve à l'état pur !
Le Petit Oiseau Blanc : du rêve à l'état pur !
Publication : mardi 17 mai 2016 11:55
Sunderland: une comédie sociale qui parle aux ados
Sunderland: une comédie sociale qui parle aux ados
Publication : mercredi 11 mai 2016 16:51
Festival Maisons-Laffitte : amateurs ou pas, le théâtre est là!
Festival Maisons-Laffitte : amateurs ou pas, le théâtre est là!
Publication : lundi 9 mai 2016 10:14
La Veuve Choufleuri : Une opérette comico-lyrique
La Veuve Choufleuri : Une opérette comico-lyrique
Publication : vendredi 6 mai 2016 14:38
Phèdre(s) : Isabelle Huppert au centre d'une profanation scabreuse
Phèdre(s) : Isabelle Huppert au centre d'une profanation scabreuse
Publication : vendredi 6 mai 2016 09:57
La cantatrice chauve: un tourbillon burlesque et revigorant !
La cantatrice chauve: un tourbillon burlesque et revigorant !
Publication : lundi 2 mai 2016 09:20
To Be Hamlet Or Not : l'incroyable mise en scène de Charlotte Rondelez
To Be Hamlet Or Not : l'incroyable mise en scène de Charlotte Rondelez
Publication : jeudi 21 avril 2016 09:50
Pharmakos : le rôle du bouc émissaire au théâtre
Pharmakos : le rôle du bouc émissaire au théâtre
Publication : mercredi 20 avril 2016 10:10
Un pertinent dialogue théâtral entre Anna Karenina et Constantin Lévine
Un pertinent dialogue théâtral entre Anna Karenina et Constantin Lévine
Publication : mercredi 6 avril 2016 15:37
Théâtre Paris-Villette : promoteur de création contemporaine
Théâtre Paris-Villette : promoteur de création contemporaine
Publication : mercredi 6 avril 2016 10:44

A LA UNE

Festival des jeux du théâtre de Sarlat : Une 65ème édition éclectique
Festival des jeux du théâtre de Sarlat : Une 65ème édition éclectique
Publication : mardi 24 mai 2016 11:30

Par Jonathan Rodriguez - Le Festival des Jeux du Théâtre de Sarlat - le plus ancien après Avignon et qui compte parmi les plus renommés de France - présentera sa 65ème édition du 18 juillet au 3 août.

Jazz in Marciac : le prestigieux festival de Jazz se dévoile pour 2016
Jazz in Marciac : le prestigieux festival de Jazz se dévoile pour 2016
Publication : mardi 24 mai 2016 10:59

Par Jonathan Rodriguez - « Marciac a choisi le Jazz. À moins que ce ne soit l’inverse » clame Chazz Belmont. La 39ème édition du plus célèbre des festivals de Jazz se dévoile. Du 29 juillet au 15 août 2016, cette petite ville du Gers vibrera comme chaque années aux sons des trompettes, des saxophones et des voix de la planète Jazz. La nouvelle programmation, dense et de qualité, reste fidèle à sa réputation.

Jazz à Sète : La rencontre Jazz et Hip-hop pour l’édition 2016
Jazz à Sète : La rencontre Jazz et Hip-hop pour l’édition 2016
Publication : lundi 23 mai 2016 14:27

Par Jonathan Rodriguez - Pour la 21e fois, le jazz sera au rendez-vous dans la très jolie ville de Sète. Cette nouvelle édition se déroulera du 13 au 19 juillet dans le cadre idyllique du Théâtre de la mer. Le retour de Snarky Puppy le 13 juillet, une première dans l’histoire du festival, fera l’évènement après avoir marqué les esprits l’été dernier.

Airelle Besson : toujours plus haut avec Radio One
Airelle Besson : toujours plus haut avec Radio One
Publication : lundi 23 mai 2016 10:47

Par Nicolas Vidal - Le nouvel album d’Airelle Besson sonne comme une belle promesse.

Verve : le son de l’Amérique dans un livre
Verve : le son de l’Amérique dans un livre
Publication : lundi 23 mai 2016 10:55

Par Nicolas Vidal - L’histoire du Jazz fourmille d’anecdotes les plus croustillantes les unes que les autres. Des destinées fabuleuses, des légendes ou des des histoires personnelles qui ont changé le cours de la musique. 

CINEMA

Green Room : Thriller horrifique jubilatoire par Jeremy Saulnier
Green Room : Thriller horrifique jubilatoire par Jeremy Saulnier
Publication : dimanche 8 mai 2016 19:03

Par Jonathan Rodriguez - Lors de l’été 2014, Jeremy Saulnier se dévoilait à l’hexagone avec Blue Ruin, oeuvre prometteuse et saisissante, lui octroyant des allures d'auteur indépendant confirmé et multitâches - réalisation, scénario, directeur photo - avec une identité singulière. Deux ans plus tard, il revient avec Green Room - petite sensation cannoise - une plongée dans l'univers des punks où un groupe de musique va se retrouver à la merci de Skinheads et autres néo-nazis. Un cocktail détonnant et déroutant.

Everybody wants some : Portrait groovy des 80’s par Linklater
Everybody wants some : Portrait groovy des 80’s par Linklater
Publication : dimanche 8 mai 2016 19:03

Par Jonathan Rodriguez - Ah qu’il les aime ces années 80 Richard Linklater ! Après Génération rebelle (Dazed and confused en VO) - où l’on pouvait découvrir les débuts étonnant d’un Matthew McConaughey chevelure blonde ornée d’une moustache - le cinéaste américain revient à ses premiers amours en dressant le portrait tendre et drôle d’une troupe de sportifs, à quelques jours de la rentrée scolaire.

La Toile