Slava snowshowPar Julie Cadilhac- Bscnews.fr/ Crédit-photos: Véronique Vial/ Qui n'a jamais vu un spectacle de Slava Poluninn'a pu connaître cette délicieuse sensation de réminiscence de l'enfance où un rire ressort du plus profond de votre être et réveille vos pulsions friponnes de gamin joueur...
Slava Polunin , né dans une bourgade de Russie, explique qu'il a vécu une enfance dans l'imaginaire, un pied dans la forêt, la tête dans la campagne ou près d'une rivière. Plus grand, il tombera amoureux des grands clowns et des grands mimes que la télé et le cinéma lui révèleront.
Le Slava's snowshow, dont il est l'auteur, le metteur en scène et un protagoniste, vous emporte dans un pays où tout n'est que poésie, où les êtres ont de drôles de silhouettes, un lieu où l'on rêve éveillé. Pendant une trop courte heure et demie, tout est simplement MAGIQUE et l'on se surprend à hoqueter de plaisir à chaque pitrerie nouvelle. Slava Polunin avait pour souhait profond "de remettre en valeur et de redonner son blason au vrai métier de clown". Il en offre dans ce spectacle féérique une image aussi touchante que drôle. Le clown, personnage maladroit, souvent mélancolique et solitaire, dans son bel habit jaune, nous invite à partager le rêve de l'hiver. Aucun mot ne saurait exprimer avec précision le sentiment merveilleux que procure cette invitation à la fantaisie et à ressentir la beauté du monde.
Un clown faisant l'otarie avec une terre minuscule, de la neige, un bal d'immenses ballons colorés, un toit de toiles d'araignées géant, un opéra à l'accordéon sous une pluie de bulles, des escalades de bonhommes en imperméables verts, de la neige, des parapluies farceurs, un requin-clown menaçant une mer de fumée et des clowns-Cousteau fanfarons, un amour de porte-manteau, une tempête aveuglante de neige...voilà ce que le Slava's Snowshow offre à tous ceux qui ont la chance de le croiser un jour.
Pour conclure? ces mots de Khalil Gibran, en clin d'oeil au festival et à l'incroyable magie de ce spectacle : "Les fleurs du printemps sont les rêves de l'hiver racontés, au petit matin, à la table des anges". Le plateau était peuplé d'anges au nez rouge aujourd'hui , bienveillants et souriants, qui ont entraîné le public dans un farandole d'émotions à applaudir pour que la neige tombe encore...
 
Opéra clownesque
Mise en scène: Slava Polunin
 
En 2011:
 
Du 9 juin au 12 juin 2011 au Théâtre du Jorat ( Mézières-Suisse)
Du 8 au 20 juillet 2011 au Théâtre Maisonneuve ( Festival Juste pour Rire- Montréal)
Du 29/11 au 18/12/11 au Trianon ( à Paris)
 
En 2012:
 
Du 2 au 14 octobre 2012 au Casino de Paris
Du 12 au 16 décembre 2012 au Théâtre de l'Archipel - Perpignan
 
En 2013:
 
Du 8 au 12 octobre 2013 au Marlowe Theatre de Canterbury, Kent, Angleterre.
 
En 2014:
 
Du 3 au 5 octobre Le Carré, SAINTE-MAXIME (83)
Du  8 au 12 octobre, Le Pin Galant, MERIGNAC (33)
Du 15 au 19 octobre, Théâtre d'Anglet, ANGLET (64)
Du 22 au  26  octobre,  Les Quinconces - Grand Théâtre, LE MANS (72)
Du 29 octobre au 2 Novembre, Théâtre de Thionville, THIONVILLE (57)
Du  18 au 23 Novembre, Theater 11, ZURICH (Suisse)
Du 27 au 30 novembre, Maison de la Culture, AMIENS (80)
Du 3 au 21 décembre et jusqu'au 4 Janvier 2015,  Le Trianon, PARIS (75)
 
 

LE BSC NEWS du mois

COuv BSCNEWS BRILLANTE JAN16

AU THÉÂTRE

AnnonceBCSElyse300x300

Abonnez-vous au BSC NEWS

300X300 ABODEC2015

THÉÂTRE

Le Cid : une partition cornélienne toute en facéties
Le Cid : une partition cornélienne toute en facéties
Publication : vendredi 12 février 2016 18:03
Le bourgeois gentilhomme: une comédie-ballet de qualité !
Le bourgeois gentilhomme: une comédie-ballet de qualité !
Publication : jeudi 4 février 2016 18:44
Hikikomori: portrait tortueux d’un enfant en souffrance
Hikikomori: portrait tortueux d’un enfant en souffrance
Publication : mercredi 27 janvier 2016 08:12
Kiki : Un spectacle cabaret autour de la Reine du Parnasse
Kiki : Un spectacle cabaret autour de la Reine du Parnasse
Publication : jeudi 21 janvier 2016 09:06
Les créanciers : dissection scénique d'un triangle amoureux
Les créanciers : dissection scénique d'un triangle amoureux
Publication : mercredi 20 janvier 2016 09:56

Publicité

PUB TOBIAS THOREY


 

 

 

Publicité

Syma Fevrier2016

A LA UNE

Le Cid : une partition cornélienne toute en facéties
Le Cid : une partition cornélienne toute en facéties
Publication : vendredi 12 février 2016 18:03

Par Florence Yérémian - Peut-on aimer l’assassin de son père? Telle est la question que pose le Cid en mettant en scène la passion de deux jeunes tourtereaux brisée par la querelle de leurs aïeux. Dans cette histoire d’amour et d’honneur, Chimène est éprise de Rodrigue mais elle doit réclamer la tête de son amant car il a tué son père…

Ernest Hemingway : un texte original agrémenté d'inédits
Ernest Hemingway : un texte original agrémenté d'inédits
Publication : jeudi 11 février 2016 08:46

Par Marc Emile Baronheid - Pendant les trois années, ou presque, qui s’écoulèrent entre la disparition d’Hemingway et  la première publication de Paris est une fête au printemps 1964, le manuscrit subit de fâcheux amendements de la part d’individus irrespectueux, se croyant investis d’une mission de redressement.

Les Editions du Caïman : un florilège de nouveautés
Les Editions du Caïman : un florilège de nouveautés
Publication : jeudi 11 février 2016 08:26

                                  Par Sophie Sendra - En ce début d’année les Editions du Caïman offrent à leurs lecteurs un florilège de nouveautés qui raviront les aficionados des Polars et des thrillers.

Colette : " Paris, je t'aime"
Colette : " Paris, je t'aime"
Publication : mercredi 10 février 2016 08:41

Par Marc Emile Baronheid - Colette a vingt ans lorsqu’elle découvre Paris. Elle l’aimera profondément. Ses premières adresses sont pour l’essentiel choisies par ses maris, ses amants, ses maîtresses.

Yogananda: un documentaire qui tend vers l'hagiographie
Yogananda: un documentaire qui tend vers l'hagiographie
Publication : mercredi 10 février 2016 08:21

Par Florence Yérémian - Connaissez-vous Paramahansa Yogananda? Avec ses longs cheveux noirs et ses yeux révulsés, il nous fait songer à une version indienne du mystique Raspoutine. Nommé Swami par son guide spirituel, cet homme singulier a introduit le kriya Yoga aux Etats-Unis durant l’entre deux guerres. Vénéré par des foules immenses, il a également été l’auteur d’un Best Seller (Autobiographie d’un Yogi) qui a influencé Steve Jobs autant que Georges Harisson.

CINEMA

Yogananda: un documentaire qui tend vers l'hagiographie
Yogananda: un documentaire qui tend vers l'hagiographie
Publication : mercredi 10 février 2016 08:21

Par Florence Yérémian - Connaissez-vous Paramahansa Yogananda? Avec ses longs cheveux noirs et ses yeux révulsés, il nous fait songer à une version indienne du mystique Raspoutine. Nommé Swami par son guide spirituel, cet homme singulier a introduit le kriya Yoga aux Etats-Unis durant l’entre deux guerres. Vénéré par des foules immenses, il a également été l’auteur d’un Best Seller (Autobiographie d’un Yogi) qui a influencé Steve Jobs autant que Georges Harisson.

No Land's Song:  un plaidoyer musical contre l’absurdité d’une tyrannie
No Land's Song: un plaidoyer musical contre l’absurdité d’une tyrannie
Publication : lundi 8 février 2016 08:33

Depuis la révolution de 1979, l'Iran interdit aux femmes et particulièrement aux solistes de chanter devant un public mixte. En effet, selon les dires de la guidance islamique, toute voix féminine serait susceptible d'atteindre une fréquence sonore pouvant provoquer du plaisir, voire de l'ivresse, à un spectateur masculin ...