BSC News

 

 

 

           

Les femmes savantes - Théâtre des OssesPar Julie Cadilhac- Bscnews.fr / C'est toujours un plaisir d'entendre la langue si caustique et si vive de Molière et de voir une troupe s'emparer d'un de ses "canevas" avec brio! Oui...assurément, La compagnie du théâtre des Osses offre au spectateur une mise en scène des Femmes Savantes fort réussie! On y apprécie d'abord la volonté de mettre en place une scénographie proche de l'esprit de Molière et de son époque. Les décors aux murs lambrissés, les vêtements aux coupes fidèles du XXVIIème siècle, le jeu des comédiens incarnant avec justesse et drôlerie des caractères aux contours bien dessinés font de cette comédie un exquis spectacle. Gisèle Sallin met toutefois en place des techniques modernes comme les pans de murs mobiles ou encore des accessoires anachroniques qui se marient harmonieusement avec l'esprit classique de Molière.

On félicitera d'abord le travail sur la diction des alexandrins , si fluide que les vers glissent dans l'oreille et se comprennent aisément. Le parti-pris ensuite de faire de ses femmes savantes des femmes de tête qui jouent autant de leurs charmes que de leur intelligence, donne une saveur burlesque à beaucoup de scènes de la pièce. On rit beaucoup face aux contradictions de ces femmes éprises de reconnaissance et qui ont le désir légitime d'être considérées comme des êtres pensants en tous points égaux aux hommes car, paradoxalement pour des êtres qui dénigrent le corps, " cette guenille" inutile dont il faut se défaire des besoins triviaux, elles ne cessent d'abuser de leurs attributs terrestres et , sensuelles à souhait, elles aiment tout autant que les autres être désirées...

On saluera Frank Michaux, en Clitandre, extrêmement drôle aux prises avec la délicieuse tante Bélise nymphomane ( Véronique Mermoud). Chrysale ( Roger Jendly) et son épouse Philaminte( Emmanuelle Ricci) forment un couple cocasse. Daniel Monnard ( Ariste) et Anne Schwaller ( Martine) sont des alliés des amoureux efficaces et dont le jeu est aussi pertinent que sympathique. Les deux soeurs Henriette ( Raïssa Mariotti) et Armande ( Marika Dreistadt) proposent une scène d'exposition des plus enlevées où les propos fratricides font rire de bon coeur.

Un moment de théâtre plaisant où les lazzi de la Commedia Dell'Arte ne sont pas loin, où le comique de caractère explose en portraits tordants : de la soeur jalouse à la tante extravagante, du vieux mari écrasé par sa femme au pédant de la cour, ce Monsieur Trissotin dont la cupidité n'a d'égale que son indécrottable vantardise qui prouve à juste titre , comme l'affirme si bien Clitandre, qu'"Un sot savant est sot plus qu'un sot ignorant." Oui, on reste toujours étonné au sortir d'une pièce de Molière de toute l'actualité de son discours et Les Osses offrent la possibilité de vivre l'expérience fort plaisamment!

Titre: Les femmes savantes

Mise en scène: Gisèle Sallin

Compagnie: Théâtre des Osses

Le 10/11/12/13 à 19h au Domaine d'Ô à Montpellier ( Toute la programmation du Domaine d'Ô : ICI)

Toutes les nouvelles dates ici!

Crédit-photo ( Photographie ci-contre): Isabelle Daccord

Les femmes savantes - Isabelle Daccord

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

A LA UNE

Leo Sidran : un artiste multifacette entre chien et loup

Leo Sidran : un artiste multifacette entre chien et loup

Publication : vendredi 24 mars 2017 08:45

Par Nicolas Vidal - Depuis tout petit, Léo a suivi son père, Ben Sidran. Puis il a appris de son talent et de son expérience. Du Winsconsin à New York en passant par Meudon, Léo Sidran propose un très exaltant Entre chien et loup. Le musicien multifacettes nous parle de sa carrière, de ses projets et de sa conception de la musique.

Lorsque la culture devient l’alibi d’un plan de communication

Lorsque la culture devient l’alibi d’un plan de communication

Publication : jeudi 23 mars 2017 09:34

Par Nicolas Vidal - Réjouissez-vous chers lecteurs car ce 23 mars sera l’occasion de découvrir une facette pour le moins méconnue de l’un des people préférés   des Français. Ainsi, Gad Elmaleh publie une bande dessinée en librairie intitulée «Le Blond» (Editions Michel Lafon) qui retrace l’histoire de son personnage fétiche, joué sur scène depuis une dizaine d’années.

Vincent Peirani : le magicien de l’accordéon

Vincent Peirani : le magicien de l’accordéon

Publication : mardi 21 mars 2017 10:25

Par Nicolas Vidal - L’accordéon a longtemps été considéré comme «le piano du pauvre». L’accordéoniste français Vincent Peirani lui a redonné toute sa noblesse musicale avec la virtuosité qui est la sienne.

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer