BSC News

 

 

 

           

Ceci est un album des Black Keys. Le nom de cet album est Brothers. C’est sous cet étrange titre que se dévoile la nouvelle livraison du duo prolifique d’Akron (Ohio), USA. Certes, aucun lien de parenté entre Patrick Carney, batteur de son état, et Dan Auerbach, guitariste multi-manches. Mais assurément frères de talent, sauvagement amoureux de musique américaine. Ce nouvel opus est là pour nous le rappeler une nouvelle fois. Néanmoins, chez The Black Keys point de surplace. Voilà un groupe à l’américanité toujours renouvelée. Le retour aux sources tout en ayant la féroce envie d’en dépoussiérer les coins. Après le Magic Potion de 2006 brut d’artifices et ses riffs de guitares bluesy rongés jusqu’à l’os et le faussement mélancolique Attack & Release de 2008, ce Brothers s’oriente vers un décor plus urbain. Bien sûr, nos deux musiciens conservent avec raison ce néo-blues qui est leur marque de fabrique et qui fait leur succès. Il le font simplement un peu plus frimer. Car ce nouveau disque se veut plus clinquant, pimpant même. Un peu comme si le Mississippi traversait Manhattan et ses habits de lumière. Il s’acoquinerait avec un peu de soul (Never gonna give up, Next Girl, Black Mud et ses sonorités très Stax), se ferait le champion du cool (Unknown Brother, Tighten Up, Ten cent Pistol et son groove suintant à un rythme de sénateur, la grande classe), s’enticherait d’une larme de funk (Sinister Kid). Il s’incrusterait même sur les pistes de danse avec ce Only One, meilleur titre disco-rock depuis le Heart of Glass de Blondie (les Black Keys voudraient-ils, eux aussi, se mettre à faire danser les filles ?). Enfin, il terminerait sa traversée d’un calme tout cosy (These days, ballade sucrée à savourer tout l’été sans modération). Comment terminer cette chronique ? Ah oui ! Ceci est un très bon album des Black Keys. Le nom de ce très bon album est Brothers.

Lien : www.theblackkeys.com

Dernière minute

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Idées de cadeaux

WEB Lucky Luke Cuisine 300x300 V1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Evènement

Scenenationalejanvier2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

A LA UNE

Librairie : une tendance à la résistance en France

Librairie : une tendance à la résistance en France

Publication : jeudi 19 janvier 2017 11:02

Par Nicolas Vidal - On lit çà et là que les librairies françaises connaissent un regain de forme culturelle, que l’appétit littéraire des français pour l’objet livre serait enfin de retour. Gageons que cela soit vrai et tangible.

Macha Gharibian :  la théorie des genres de Trans Extended

Macha Gharibian : la théorie des genres de Trans Extended

Publication : mercredi 18 janvier 2017 11:36

Par Nicolas Vidal  - Nous avions beaucoup aimé le premier album de Macha Gharibian « Mars » sorti en 2013 ( interview à lire ici).

Radio : 40 ans d'antenne célébrés par Francis Zégut

Radio : 40 ans d'antenne célébrés par Francis Zégut

Publication : mardi 17 janvier 2017 08:25

Par Jean-Christophe Mary - Le spécialiste de musique rock Francis Zégut célèbre 40 ans de radio. Un anniversaire marqué par deux coffrets « Hit The Road « et  Hit The Road « Vol. 2 que les fans de grosses cylindrées vont adorer.

Dalida : Sveva Alviti fait rayonner la Bambina

Dalida : Sveva Alviti fait rayonner la Bambina

Publication : lundi 16 janvier 2017 15:42

De Florence Yeremian - De son enfance au Caire à son inévitable suicide en 1987, ce très beau film retrace le parcours d'une femme sempiternellement en quête d'amour et de reconnaissance. À travers ses voyages à Cannes, Rome, Paris ou San Remo, il nous fait suivre la carrière ascensionnelle de Dalida en s'attardant particulièrement sur ses multiples conquêtes amoureuses.

FleetWood Mac : Mirage, un album qui reste mythique

FleetWood Mac : Mirage, un album qui reste mythique

Publication : lundi 16 janvier 2017 09:52

Par Jean-Christophe Mary - Moins populaire que «Tusk » ou «Rumours », « Mirage » reste pourtant un classique de la musique rock californienne. « Love in Store, Only Over You et Oh Diane «, titres pop rock joyeux, bondissants et plein d’énergie folk, auront définitivement marqué le début des années 80.