BSC News

 

 

 

           

Fiesta Sète 2010

Par Julie Cadilhac- Bscnews.fr / Dans le cadre vertigineusement plongeant sur la Méditerranée qu'offre le Théâtre de la mer à Sète, la magie fédératrice de la musique a pris toute sa dimension au son de la kora, harpe en calebasse à chevalet et à 21 cordes de Ballake Sissoko. Cet aède, qu'on appelle au Mali, un djeli, a charmé les gradins bondés des sons majestueux de cet instrument ancestral qui a, selon la légende, sept cordes pour le passé, sept cordes pour le présent et sept cordes pour le futur. Improvisations inspirées par la mer qui bruissait derrière lui et l'orage qui grondait faiblement : voilà ce que Ballake Sissoko affirme avoir offert au public sétois ce lundi 2 août.

Ensuite, c'est Salif Keita , ses choristes et ses talentueux musiciens qui ont envahi la piste et ont littéralement, en l'espace de quelques portées, soulevé les coeurs et entraîné dans une danse joviale le public ravi. Pendant deux heures, celui qui chante " je suis un noir, ma peau est blanche et moi j'aime bien ça, c'est la différence", ce génie de la musique malienne moderne, nous a emporté dans un voyage enthousiaste à Bamako, dans le Sahara méridional traversé par les nomades et leurs troupeaux, dans les steppes du centre et la savane du sud. A la fin du concert, au rythme du djembé, beaucoup ont été invités à rejoindre le plateau et ont dansé avec les musiciens et le chanteur au sourire impassible.

Depuis plus de quarante ans, Salif Keita fait vivre la musique malienne; ce lundi 2 août au théâtre de Sète, elle était plus vivante que jamais, aussi séduisante qu'entraînante, aussi colorée qu'inventive, aussi spirituelle que tolérante.

Pour les écouter:

http://www.myspace.com/ballakesissoko

http://www.myspace.com/salifkeitamusic

Dernière minute

Idées de cadeaux

WEB Lucky Luke Cuisine 300x300 V1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

A LA UNE

Alfredo Rodriguez : un jazz cubain attaché à l'ouverture

Alfredo Rodriguez : un jazz cubain attaché à l'ouverture

Publication : vendredi 9 décembre 2016 08:39

Par Nicolas Vidal - Tocororo est le nouvel album d’Alfredo Rodriguez, pianiste et compositeur cubain, installé à Los Angeles. Son nouvel album évoque l’oiseau national de Cuba, Tocororo qui prend son envol pour partir à la découverte d’autres cultures et d’autres identités. C’est en substance le projet musical d’Alfredo Rodriguez qui a, pour l’occasion, convié entre autres Ibrahim Maalouf et Richard Bona pour porter ce message. (Crédit photos : Anna Webber )

Jorj A Mhaya : une autre histoire de la condition humaine en BD

Jorj A Mhaya : une autre histoire de la condition humaine en BD

Publication : jeudi 8 décembre 2016 09:10

Par Nicolas Vidal - Né pendant la guerre civile au Liban, Jorj A. Mhaya a découvert le pouvoir précieux du dessin. D’abord peintre, puis caricaturiste, illustrateur de presse, il s’est ensuite épanoui dans la bande dessinée. Aujourd’hui, Jorj A Mhaya fait paraître «Ville Avoisinant la terre» (Edition Denoël Graphic), une histoire puissante, fantasmagorique et sensible exprimée comme une parabole de la condition humaine dans un Beyrouth dévasté et fantasmé. Brillant.

Sauramps : "La librairie ne fermera pas" selon Jean-Marie Sevestre

Sauramps : "La librairie ne fermera pas" selon Jean-Marie Sevestre

Publication : mercredi 7 décembre 2016 14:17

Par Nicolas Vidal - La librairie Sauramps connaît une situation très préoccupante concernant sa survie. Depuis quelques jours,  des informations inquiétantes se propagent dans les rues de Montpellier et plus précisément dans l’éco-système culturel de la capitale languedocienne. Le groupe Sauramps serait-il menacé de fermeture imminente d’ici le début de l’année 2017 ?

Corée du Nord : immersion au coeur du totalitarisme d'Etat

Corée du Nord : immersion au coeur du totalitarisme d'Etat

Publication : mercredi 7 décembre 2016 08:43

Par Nicolas Vidal - Suivez Benjamin Decoin, photographe, dans un voyage passionnant dans l’un des pays les plus hermétiques et fermés de la planète. Le travail de Benjamin Decoin est une passionnante découverte sociologique et géographique au pays de la dynastie des Kim. Antoine Bondaz apporte, pour sa part, son expertise géo-politique de ce pays et des craintes qu’il suscite auprès de la communauté internationale notamment sur sa stratégie nucléaire.

Orkesta Mendoza : l'Arizona psychédélique et électronique

Orkesta Mendoza : l'Arizona psychédélique et électronique

Publication : mardi 6 décembre 2016 18:21

Par Nicolas Vidal - Suite à la rencontre de Salvador Duran et de Sergio Mendoza de Calexico et son big band ORKESTA MENDOZA est né l’explosif Vamos a Guarachar !

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR