BSC News

 

 

 

           

Mr NobodyPar Julie Cadilhac- Bscnews.fr / Déjà, la bande annonce ne manquait pas d'être accrocheuse, entre romance et suspense : le film répond largement à ses promesses. Avertissement aux badauds du septième art: ce long métrage fantastique nécessite quelques neurones frais et disponibles prêts à affronter certains discours méta-physico-théoriques.

Pourtant Mr Nobody peut aussi se regarder de loin, comme une délicieuse gourmandise visuelle car chaque plan est un bijou d'esthétique: champs de coquelicot parcourus à dos d'hypnose, yeux profonds et troublants de Jared Leto ( Nemo Nobody) , Toby Regbo ( Nemo à 16 ans) et Thomas Byrne ( Nemo à 9 ans), scènes d'amour étourdissantes au creux de draps ensoleillés...les moments d'émerveillement optique ne manquent pas.

Nemo est un petit garçon dont les parents se séparent. Sur le quai de la gare, on lui demande de choisir avec qui il souhaite rester. Le film relate les quelques secondes distendues durant lesquelles Nemo court derrière le wagon qui emporte sa mère et s'interroge sur un impossible choix. Durant ces quelques secondes, tout est possible, toutes les vies sont possibles, celle auprès de sa mère et la rencontre avec la superbe Anna à New York, celle auprès de son père et son amour passionnel pour la fragile Elise. Comment renoncer à toutes ses possibilités, comment choisir, comment ne pas être tenté de revenir en arrière et d'envisager une autre alternative plus belle- même si elle engendrera elle aussi de nouveaux bouleversements?

Mr Nobody est un petit chef d'oeuvre: le jeu des acteurs est excellent et l'émotion rêgne ; le scénario est aussi original que brillamment mené, a la capacité de sublimer chaque minute d'une vie et il nous fait réfléchir. Sur nos choix, sur leurs conséquences...mais aussi sur le hasard joueur qui vient déjouer nos projets.

Si un papillon bat de l'aile en chine, comment savoir si une feuille d'arbre, déplacée par son mouvement, ne s'envolera pas jusque sous vos pieds et ne vous laissera pas pantelant et fesses à terre sur la chaussée? Comment savoir si la femme ( ou l'homme) de votre vie n'aura pas alors l'occasion de vous relever?

Jaco van Dormael a mis sept ans pour écrire le scénario en s'y concentrant chaque jour. Voilà donc un film ambitieux et sublime à n'éviter sous aucun prétexte et qui vous rappelera que "tant qu'on a pas choisi, tout reste possible"....

Date de sortie cinéma : 13 janvier 2010
Film déjà disponible en DVD depuis le : 21 juillet 2010

Réalisateur : Jaco van Dormael

Avec Jared Leto, Sarah Polley, Diane Kruger...

Long-métrage français, britannique, belge, canadien

Genre : fantastique

Durée : 02h17min

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Publicité

bandeau auto editionlight

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Occitanie : l’état des lieux du livre et de la littérature

Occitanie : l’état des lieux du livre et de la littérature

Publication : vendredi 24 février 2017 15:32

Par Manon Bricard - Quelle est la place du livre en Occitanie ? Deux agences régionales du livre, le Languedoc-Roussillon livre et lecture basée à Montpellier ainsi que le Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées, ont regroupé leurs données pour répondre à cette question. Elles comptent ainsi montrer comment se positionne la filière du livre dans la nouvelle région, afin de l’aider à orienter sa politique en faveur du livre et de la littérature.  

Vakia Stavrou : les turpitudes et les bonheurs de la vie

Vakia Stavrou : les turpitudes et les bonheurs de la vie

Publication : vendredi 24 février 2017 15:46

Par Nicolas Vidal - Vakia Stavrou est chypriote. Cet album Alasia (qui signifie «image de Chypre ») est un projet mélancolique qui aborde toutes les turpitudes et les bons moments de la vie : l’amour, la tristesse, la séparation ou encore l’espoir.  

Les Derniers Parisiens : un portrait de la faune de Paname

Les Derniers Parisiens : un portrait de la faune de Paname

Publication : vendredi 24 février 2017 09:16

De Florence Yeremian - Nasser travaille chez son grand frère Areski dans un bar de Clichy. Mis aux arrêts pour une sale histoire, il vient de passer vingt-quatre mois en prison et a décidé de refaire sa vie. À l'occasion d'une rencontre, il se lance dans l'organisation de soirées DJ persuadé de pouvoir y trouver une échappatoire à sa morne existence. La tête pleine d'espérance mais le cœur candide, il part à la conquête des nuits parisiennes...

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer