BSC News

 

 

 

           

Par Nicolas Bodou - BSCNEWS.FR / Lorsqu’on croise un type dans la rue portant une barbe de Jésus, un vieux short déchiré et une canette de bière au goût indescriptible, on pourrait se dire, mon dieu, pauvre diable perdu dans un monde qui le rejette ! Oui, on pourrait se le dire.
Mais ce serait certainement avant d’avoir lu « Parc Avenue » et ses neuf nouvelles relatant les histoires de ces américains, ces sans grades misérables et leurs histoires minables, où les émotions du lecteur alternent entre dégoût et hilarité.
Car c’est avec un style bien particulier que Jerry Wilson nous entraîne dans « les aventures » de Dick Swiveller, parc ranger de son état, et de ses «acolytes » dont Weatherby ou encore Joe la seringue !
Une galerie de personnages haute en couleurs, égarés dans la vie et magouillant leur salut dans quelques situations improbables, voire carrément loufoques.
Des histoires pleines d’alcool, de coups foireux et même de « nana noix de coco » !
L’état de délabrement social des ces individus est décrit avec un humour déconcertant qui laisse échapper de vrais petits moments de poésie, car Jerry Wilson pose, outre une bonne dose d’humour, un regard tendre sur ces oubliés.
Ces affamés du trottoir, ces abîmés du système sont traités avec le regard le plus humain qui soit sans doute, l’humour, qui transforme cette misère en étape romantique vers la fin d’un rêve américain.

Parc Avenue de Jerry Wilson
Traduit de l’anglais par Luc Baranger.
Zanzibar éditions.
126 pages.
14 euros.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Publicité

bandeau auto editionlight

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Occitanie : l’état des lieux du livre et de la littérature

Occitanie : l’état des lieux du livre et de la littérature

Publication : vendredi 24 février 2017 15:32

Par Manon Bricard - Quelle est la place du livre en Occitanie ? Deux agences régionales du livre, le Languedoc-Roussillon livre et lecture basée à Montpellier ainsi que le Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées, ont regroupé leurs données pour répondre à cette question. Elles comptent ainsi montrer comment se positionne la filière du livre dans la nouvelle région, afin de l’aider à orienter sa politique en faveur du livre et de la littérature.  

Vakia Stavrou : les turpitudes et les bonheurs de la vie

Vakia Stavrou : les turpitudes et les bonheurs de la vie

Publication : vendredi 24 février 2017 15:46

Par Nicolas Vidal - Vakia Stavrou est chypriote. Cet album Alasia (qui signifie «image de Chypre ») est un projet mélancolique qui aborde toutes les turpitudes et les bons moments de la vie : l’amour, la tristesse, la séparation ou encore l’espoir.  

Les Derniers Parisiens : un portrait de la faune de Paname

Les Derniers Parisiens : un portrait de la faune de Paname

Publication : vendredi 24 février 2017 09:16

De Florence Yeremian - Nasser travaille chez son grand frère Areski dans un bar de Clichy. Mis aux arrêts pour une sale histoire, il vient de passer vingt-quatre mois en prison et a décidé de refaire sa vie. À l'occasion d'une rencontre, il se lance dans l'organisation de soirées DJ persuadé de pouvoir y trouver une échappatoire à sa morne existence. La tête pleine d'espérance mais le cœur candide, il part à la conquête des nuits parisiennes...

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer