BSC News

 

 

 

           

Pétula Poussin : Une trentenaire trash et sans tabouPar Elisabeth Guillaud - BSCNEWS.FR / Pétula Poussin est une trentenaire sans tabou qui peut être tout aussi trash qu'émouvante. Rencontre des créatrices Camille Salmon et Nöho

Noho et Camille vous êtes les mamans de Pétula Poussin? Deux mamans "sadiques" dites-vous... mais encore?
Camille: Sadiques oui, dans le sens où comme toute progéniture, Pétula n'a pas demandé à venir au monde! Elle doit penser parfois, vu les situations qu'on lui inflige, qu'on aurait mieux fait de s'abstenir.
Nöho: Disons aussi qu'elle "paie" un peu pour nous quand on a eu une sale journee...et qu'elle prend cher!

Pétula pourrait être votre soeur, non?
C: Elle est une représentation de toute jeune femme urbaine entre 25 et 35 ans aux prises avec notre étrange société actuelle. En ce sens oui elle pourrait être notre soeur, notre copine ou notre collègue...
N:Elle est presque notre double, dans une version cartoon ou comic-strip de notre vie.

Comment fonctionne votre duo au niveau de la création de planches?
C: D'une manière générale, nous nous mettons d'accord sur le thème à aborder pour une planche. Un petit scénario naît dans ma tête, en un ou plusieurs visuels. Je le soumets à Nöho, on discute de la mise en scène picturale, j'écris les textes et elle illustre. Mais il n'y a pas de notion d'exclusivité dans nos rôles, elle peut très bien être à l'origine d'une planche ou moi intervenir en ce qui concerne le graphisme. Nous nous connaissons depuis quinze ans, c'est un travail d'équipe assez intuitif entre nous au final.
N:...elle dit ca, mais en fait elle me bat pour que je dessine!

Que dit Pétula Poussin de nos vies?
C: Que si, en tant que nana, on n'aborde pas la vie avec un maximum d'humour, on est plutôt mal barrées!
N: Je crois qu'elle prend le recul que nous n'avons jamais le temps de prendre au quotidien, elle met l'accent sur une situation qui passe presque inapercue sur le moment alors qu'elle est carrément pathetique, ou brutale...Je crois qu'au fond Petula se demande parfois pourquoi on (à savoir toutes les filles que je connais et qui ont un mode de vie similaire au nôtre) s'inflige cela (par exemple le pote gay qui nous malmène, les crèmes prodigieusement hydratantes qui nous irritent prodigieusement aussi etc..)

Quel style essayez-vous d'imprimer à Petula?
C: D'un point de vue graphique Pétula est purement "cartoonesque" dans ses expressions mais nous l'intégrons toujours dans un contexte très travaillé et nous l'espérons, visuellement riche et raffiné. C'est ce contrepoint qui est intéressant. Nous utilisons également systématiquement un ou plusieurs éléments photographiques dans les illustrations. C'est notre gimmick.
Concernant le propos, le but est de n'avoir aucun tabou, d'évoluer dans un univers tendre mais aussi "trash" si le sujet s'y prête. Le cent pour cent "girly" et consensuel ne nous intéresse pas.

Quels sont les retours de vos lecteurs?
C: Ils sont enthousiastes et nous encouragent à poursuivre cette aventure. Les filles disent se reconnaître dans le personnage et nous avons l'heureuse surprise de compter pas mal de garçons dans nos "fans". Ils apprécient "l'humour décomplexé" de Pétula.
N: Camille a toujours cru dans ce lien que Petula crée avec nos lecteurs, mais j'avoue que je suis à chaque fois étonnée (et flattée bien sur)!! par leur engouement.

Petula a-t-elle des projets?
C: Nous espérons qu'un titre de presse pas trop frileux souhaite créer un rendez-vous avec ses lectrices par le biais de Pétula. Nous y travaillons, le chemin est long est complexe: nous avons déjà été confrontées à des titres qui craquaient sur Pétula mais finissaient par faire machine arrière, en nous demandant "d'édulcorer" le personnage. C'est le prix à payer quand on ne veut pas être conventionnel... Mais si Pétula doit s'exprimer à terme dans le circuit classique de l'édition, ce sera très bien aussi!
N:...Rien a voir, mais accessoirement, elle aimerait bien trouver un mec...


Le mot de la fin pour Miss Pétula ;)
C: N'oubliez pas "d'avoir la lose, mais avec style!"
N: "Force et Honneur"... surtout les jours qui ou vous pensez à vos 2 kg de trop.


POUR DECOUVRIR LES PLANCHES DE PETULA POUSSIN: http://petulapoussin.over-blog.com
PETULA POUSSIN SUR FACEBOOK: http://www.facebook.com/pages/PETULA-POUSSIN/313249799941?ref=ts

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Publicité

bandeau auto editionlight

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Occitanie : l’état des lieux du livre et de la littérature

Occitanie : l’état des lieux du livre et de la littérature

Publication : vendredi 24 février 2017 15:32

Par Manon Bricard - Quelle est la place du livre en Occitanie ? Deux agences régionales du livre, le Languedoc-Roussillon livre et lecture basée à Montpellier ainsi que le Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées, ont regroupé leurs données pour répondre à cette question. Elles comptent ainsi montrer comment se positionne la filière du livre dans la nouvelle région, afin de l’aider à orienter sa politique en faveur du livre et de la littérature.  

Vakia Stavrou : les turpitudes et les bonheurs de la vie

Vakia Stavrou : les turpitudes et les bonheurs de la vie

Publication : vendredi 24 février 2017 15:46

Par Nicolas Vidal - Vakia Stavrou est chypriote. Cet album Alasia (qui signifie «image de Chypre ») est un projet mélancolique qui aborde toutes les turpitudes et les bons moments de la vie : l’amour, la tristesse, la séparation ou encore l’espoir.  

Les Derniers Parisiens : un portrait de la faune de Paname

Les Derniers Parisiens : un portrait de la faune de Paname

Publication : vendredi 24 février 2017 09:16

De Florence Yeremian - Nasser travaille chez son grand frère Areski dans un bar de Clichy. Mis aux arrêts pour une sale histoire, il vient de passer vingt-quatre mois en prison et a décidé de refaire sa vie. À l'occasion d'une rencontre, il se lance dans l'organisation de soirées DJ persuadé de pouvoir y trouver une échappatoire à sa morne existence. La tête pleine d'espérance mais le cœur candide, il part à la conquête des nuits parisiennes...

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer