BSC News

 

 

 

           

 Ici provisoirement làPar Julie Cadilhac - BSCNEWS.FR / Sous un chapiteau au coeur de la pinède du domaine d'Ô, les stagiaires de la formation professionnelle du centre des arts du cirque Balthazar et l'Accidental Company offrent un ballet de couleurs et d'énergie qui éclabousse d'une bonne humeur contagieuse!
Parés des costumes chamarrés de Sonia Sivel, ils nous racontent l'histoire d'un groupe de voyageurs qui se pose ici, là, quelque part et va devoir apprendre à cohabiter avec d'autres nomades qui ont choisi le même lieu d'arrêt. Chevauchant les portées de quelques classiques musicaux, ces gens du voyage un peu étranges jonglent entre tensions, négociations et moments de complicité.
Aussi poétique qu'espiègle, Ici -Provisoirement- Là offre des tableaux variés et fantasques , tous plus ravissants les uns que les autres. On saluera d'ailleurs le final où s'anime une cascade aussi drolatique qu'esthétique de jeux d'eau, bouteilles percées, glissades improvisées qui clôturent une soirée fort plaisante.
Et en vrac, on applaudira aussi les prouesses à la corde de la ravissante fifi brin d'acier à la robe jaune à cerceaux, les trémolos italiens du grand clown dégingandé, les divagations équilibristes d'un clown fragile, les rhaa et rhooo du clown -lion en cage, le couple clownesque - tordant! - à l'amour percutant, le charismatique titi -singe à la barre, la mort en dreadlocks et ses contorsions élastiques....et puis, et puis....sans citer précisément : toute la pétillante énergie qui anime cette troupe de joyeux drilles qui crapahute, grimpe sur des chaises, tire des matelas, joue du cerceau ou des bocks, devient magicienne émérite ensorcellant le public - dont les rires en cascades sont une preuve irréfutable de leur talent naissant!
Plaisir donc grâce à Martin Gerbier et Martine Leroy de profiter d'un spectacle de cirque contemporain dont la fraîcheur des artistes est un atout formidable: une joyeuse insouciance véhicule sur le plateau et l'on voyage avec eux à dos d'illusions douces et de rêves protéiformes.
Le cirque Balthazar est basé à Montpellier depuis 1996 et reconnu par le Ministère de la Culture comme l'un des cinq centres de formation sur le territoire nationale depuis 2000. Il accueille des futurs professionnels aussi bien que des amateurs.
Souhaitons - leur longue vie et de nombreuses autres représentations au Printemps des Comédiens!

Dernière minute

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Publicité

bandeau auto editionlight

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Franz Bartelt : cinquante nuances de Guy

Franz Bartelt : cinquante nuances de Guy

Publication : vendredi 2 décembre 2016 09:51

Par Marc Emile Baronheid - Un maître-queux sybarite propose cette salve époustouflante de nouvelles mitonnées dans la volupté, servies avec un accompagnement carnassier.

Myrddin : le mélange jazz & flamenco belge

Myrddin : le mélange jazz & flamenco belge

Publication : vendredi 2 décembre 2016 09:38

Par Nicolas Vidal  - Du beau et bon Flamenco distillé par Myrdinn qui mérite une écoute attentive et passionnée. Le titre de l’album «Rosa de Papel» est également une chanson de cet album sur le poème de Federico Garcia Lorca.

Elodie Poux : le syndrome du Playmobil qui fait du bien 

Elodie Poux : le syndrome du Playmobil qui fait du bien 

Publication : jeudi 1 décembre 2016 09:45

Par Mélina Hoffmann - Pétillante, énergique, cynique, délicieusement déjantée, subtilement provocante, peste juste ce qu’il faut : Elodie Poux a surtout un style bien à elle et un grain de folie totalement assumé qui fait un bien fou.

Loïc Fontaine : #NoFilter, entre humour noir et rire jaune

Loïc Fontaine : #NoFilter, entre humour noir et rire jaune

Publication : mercredi 30 novembre 2016 08:31

Par Mélina Hoffmann - Vous cherchez un spectacle où ne surtout pas emmener vos enfants ? Alors vous êtes au bon endroit ! 3 minutes suffisent à comprendre le pourquoi du titre : #nofilter. Mais ça aurait tout aussi bien pu être #nolimit, car Loïc Fontaine n’a absolument aucun tabou et il n’édulcore rien.

Nicolas Otero : confessions d'un enragé en BD

Nicolas Otero : confessions d'un enragé en BD

Publication : mardi 29 novembre 2016 08:54

Par Boris Henry - Nicolas Otero signe un récit atypique, foisonnant et inégal, mais d’une énergie et d’une force rares. Prêts à vivre une expérience décoiffante ? Âgé de quatre ans, Liam se fait mordre au visage par un chat.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR