BSC News

 

 

 

           

Il n’y a pas d’âge pour s’éveiller à la voie du Tao, PAr MAIA BRAMIPar Maïa Brami - BSCNEWS.FR / L’auteur illustrateur et peintre Pierre Cornuel est féru d’Asie. En 2009, alors qu’il rentre de Chine pour préparer son exposition Fleurs noires à la Galerie Art Présent, son éditrice tombe en arrêt devant le carnet de voyage qu’il tient sous le bras. « D’ailleurs, il contenait déjà certains des paysages de l’album » explique l’artiste, avant d’enchaîner : « J'adore le peintre Chu Ta, en quelques lignes, il arrive à recréer l'essence de vie. Et puis je me sens proche de sa vision du monde, du Tao »
Chu Ta et Ta’o, le peintre et l’oiseau (collection Lecteur en Herbe, Grasset Jeunesse) permet de découvrir la vie de ce peintre ayant vécu entre 1626 et 1705. Enfant prodige, descendant de la dynastie Ming, il voit sa vie basculer avec l’arrivée des Mandchous au pouvoir et dépassera sa tragédie personnelle grâce à la méditation et au dessin.
Pour écrire le texte, l’écrivain et traductrice coréenne Sohee Kim a puisé, entre autres, dans Chu Ta : le génie du trait 1626-1705 (Phébus, 1986) de l’académicien François Cheng, et une traduction en coréen du livre chinois Biography of Ba Da Shan Ren (Zhou Shifen 2003) a révélé de précieuses informations sur la rencontre de Chu Ta avec le peintre Shih T’ao.
L’illustration sur papier aubier de santal est très proche de la calligraphie chinoise : « Utiliser les mêmes papiers et pinceaux que Chu Ta était aussi une façon de lui rendre hommage », précise Pierre Cornuel, qui s’est servi de pinceaux en poils d’animaux : « Comme le papier boit l'encre et interdit tout crayonné, le geste doit être sûr, car il ne peut être repris. J'ai réalisé un grand nombre d’images avant d'avoir un résultat satisfaisant » sourit-t-il, « mais l’objet livre tient aussi beaucoup à l’éditrice, qui m'a accordé une pagination généreuse pour optimiser découpage et narration. Je crois qu’au final, cet album s’adresse à tous, petits et grands. »
Pierre Cornuel vous recommande :

L’exposition La voie du Tao : un autre chemin de l’être, jusqu’au 5 juillet au Grand Palais :
« Il faut y aller pour la splendeur des paysages présentés et certaines oeuvres rares — notamment de magnifiques statues d'ivoires (Xiwangmu). L’ensemble ouvre vraiment les yeux et l’esprit sur le Tao, cette pensée philosophique qui va au-delà de l’être incarné et du monothéisme, en offrant une autre harmonie. Quelques oeuvres de Shih T’ao sont présentées, dommage que celles de Chu Ta, son aîné et directe influence, n'y soient pas. »

Les encres du peintre Ye Xin qui seront exposées aux Editions Caractères, dans le Ve arrondissement, entre le 5 mai et le 29 mai :
« Je trouve son travail magnifique, il y a ce souffle, cette inspiration et cette grâce qui me plaisent tant. »

Rencontrez Sohee Kim et Pierre Cornuel les vendredi 7 mai à partir de 14 h 30 à la librairie du musée Guimet et le samedi 8 mai à partir de 15 h à la librairie du musée du quai Branly.

Retrouvez le travail de Pierre Cornuel sur ses sites :
Illustrations: www.pierrecornuel.com
Peintures: http://painting.pierrecornuel.com

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

A LA UNE

Leo Sidran : un artiste multifacette entre chien et loup

Leo Sidran : un artiste multifacette entre chien et loup

Publication : vendredi 24 mars 2017 08:45

Par Nicolas Vidal - Depuis tout petit, Léo a suivi son père, Ben Sidran. Puis il a appris de son talent et de son expérience. Du Winsconsin à New York en passant par Meudon, Léo Sidran propose un très exaltant Entre chien et loup. Le musicien multifacettes nous parle de sa carrière, de ses projets et de sa conception de la musique.

Lorsque la culture devient l’alibi d’un plan de communication

Lorsque la culture devient l’alibi d’un plan de communication

Publication : jeudi 23 mars 2017 09:34

Par Nicolas Vidal - Réjouissez-vous chers lecteurs car ce 23 mars sera l’occasion de découvrir une facette pour le moins méconnue de l’un des people préférés   des Français. Ainsi, Gad Elmaleh publie une bande dessinée en librairie intitulée «Le Blond» (Editions Michel Lafon) qui retrace l’histoire de son personnage fétiche, joué sur scène depuis une dizaine d’années.

Vincent Peirani : le magicien de l’accordéon

Vincent Peirani : le magicien de l’accordéon

Publication : mardi 21 mars 2017 10:25

Par Nicolas Vidal - L’accordéon a longtemps été considéré comme «le piano du pauvre». L’accordéoniste français Vincent Peirani lui a redonné toute sa noblesse musicale avec la virtuosité qui est la sienne.

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer