BSC News

 

 

 

           

Le parti politique, nouvel IT accessoirePar Neila Latrous - BSCNEWS.FR/ Billet mode aujourd’hui avec une virée shopping à faire pâlir d’envie Grazia, Envy et Be, les magazines féminins qui sentent bon le neuf. On vous a menti : le it du moment, ce n’est ni la marinière, ni le chapeau de paille et encore moins le look néo-bobo belle des champs. Le must have ce printemps, c’est le mouvement politique.

Dominique de Villepin, jamais en retard d’une mode, a déjà annoncé la création de son parti. Le nom est encore inconnu et certains se proposent déjà pour l’aider à trouver la formule qui fera mouche. La date du meeting fondateur, elle, a été rendue publique : ce sera le 19 juin prochain. Le lendemain du 18 ! Quelle bonne idée ! Le parti de l’ancien Premier ministre sera « au-dessus des clivages partisans » et « pourra rassembler toutes les bonnes volontés ». De la bonne volonté, c’est déjà un bon début pour celui qui reconnaît ne pas avoir de « solutions miracles ». On attend les collections printemps-été 2012 pour vous en dire davantage sur les intentions de l’ancien Premier ministre.

La maison Nouveau Centre n’a pas tardé à répliquer. Le même jour, Hervé Morin et ses amis lançaient un appel au rassemblement de tous les centristes, pour créer un nouveau parti politique avant l’été. Et ce alors que le Nouveau Centre n’a même pas encore trois ans. Le bloggeur politique Luc Mandret ne s’y est pas trompé, lui qui demande si Hervé Morin et Jean Arthuis comptent fonder le « Nouveau Nouveau Centre ».

Contrairement à celles de Dominique de Villepin, les intentions des centristes sont claires : il s’agit de pouvoir présenter un candidat aux élections présidentielles de 2012 et de se détacher de l’UMP dans la perspective des législatives de la même année. C’est que l’espace politique s’est dégagé au centre avec l’effondrement du MoDem aux régionales. Le parti de François Bayrou ne fait que 0,84% au second tour. L’espace laissé vacant aiguise les appétits.

Le parti peut aussi se porter vert. Vert clair, vert d’eau, vert de chrome, … Peu importe ? Pas vraiment. Car ça tangue côté écologistes où l’on tente de pérenniser les succès des européennes et des régionales. Que faire de la nébuleuse « Europe Ecologie » ? Daniel Cohn-Bendit dans son « Appel du 22 mars » opte pour une « coopérative politique », une structure unique et inédite, à double étage. La « chambre haute » rassemblerait les partis politiques et alliés déjà existants ; la « chambre basse » regrouperait les adhérents du mouvement. Mais la formule ne séduit pas Cécile Duflot. La maison écolo brûle et la première secrétaire des Verts regarde ailleurs.

Autre tendance : le « think tank ». Alain Juppé a annoncé la création de son cercle de réflexion et préempte trois thèmes d’avenir : la place de la France et l’Europe dans le monde, l’écologie et la société numérique. Chantal Jouanno aussi veut réfléchir à plusieurs et confie à Paris Match qu’elle pense lancer son « think tank » et non un parti parce que « les petits machins qui tournent en rond, c’est pas mon truc » (sic). La secrétaire d’Etat révèle aussi qu’elle donnera des cours à Sciences Po l’an prochain. Est-ce à dire qu’elle aura du temps parce que sortie du gouvernement d’ici là ?

Si vous n’êtes pas une accro de politique pure et dure, une fashionista jusqu’au bout des ongles, vous pouvez toujours opter pour le D.A.R.D, l’association de Patrick Sébastien pour les déçus de la politique tradi. Grâce au « Droit A Respect et à la Dignité », vous pourrez changer le monde au sein d’un « rassemblement humaniste et citoyen de conscience et de pression » … J’en conviens, ce n’est pas très clair la première fois. Ni la deuxième. Si l’on pouvait se permettre une critique, une remarque, une observation disons : le jaune et noir, ce n’est pas forcément les tons sur lesquels on miserait pour cette saison. Même en période de soldes.

Dernière minute

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Publicité

bandeau auto editionlight

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Orkesta Mendoza : l'Arizona psychédélique et électronique

Orkesta Mendoza : l'Arizona psychédélique et électronique

Publication : mardi 6 décembre 2016 18:21

Par Nicolas Vidal - Suite à la rencontre de Salvador Duran et de Sergio Mendoza de Calexico et son big band ORKESTA MENDOZA est né l’explosif Vamos a Guarachar !

Iphigénie en Tauride : la grâce comme rempart à la barbarie

Iphigénie en Tauride : la grâce comme rempart à la barbarie

Publication : mardi 6 décembre 2016 08:25

Par  Olivier Frégaville-Gratian D'Amore - Face à la sauvagerie cruelle des hommes, une voix féminine s’élève poétique et humaniste. Refusant tout compromis, préférant la transparence aux mensonges, elle se livre sans fard dans un plaidoyer vibrant qui touche cœur et raison. En mixant vers et prose de Goethe, Jean-Pierre Vincent livre un spectacle puissant mais bancal qui séduit par l’intensité des mots et déroute par le jeu trop accentué voire burlesque des comédiens.

Premier Contact : Denis Villeneuve vous met en lévitation

Premier Contact : Denis Villeneuve vous met en lévitation

Publication : lundi 5 décembre 2016 18:14

De Florence Yérémian - Louise Banks est une linguiste émérite vivant dans le Montana. Tandis qu’elle donne un cours de langues romanes, un certain Colonel Weber fait irruption dans sa classe et lui demande de le suivre en urgence: douze vaisseaux spatiaux ont atterri à la surface de la terre et personne ne parvient à communiquer avec leurs habitants. Afin de clarifier les intentions de ces nouveaux venus, Louise accepte d’être envoyée à l’intérieur d’un vaisseau en compagnie de Ian Donnely, un physicien théoricien. Tandis que le monde extérieur craint une attaque extra-terrestre ou une contamination biologique, le Docteur Banks conserve un calme étrange et tente d’engager le dialogue…

Tournée générale : l'enthousiasme musical et franchouillard

Tournée générale : l'enthousiasme musical et franchouillard

Publication : samedi 3 décembre 2016 10:00

Par Nicolas Vidal - Passez un petit moment musical avec Tournée Générale. Le nom du groupe est sans équivoque.

Franz Bartelt : cinquante nuances de Guy

Franz Bartelt : cinquante nuances de Guy

Publication : vendredi 2 décembre 2016 09:51

Par Marc Emile Baronheid - Un maître-queux sybarite propose cette salve époustouflante de nouvelles mitonnées dans la volupté, servies avec un accompagnement carnassier.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR