BSC News

 

 

 

           

Par Alexandre Roussel - BSCNEWS.FR / A l’orée des années 90, l’ensemble des courants musicaux rock avaient un peu la tête dans le seau. Le rock n’roll train avait quelques problèmes d’aiguillage. L’heure était à l’éclatement des genres et au métissage, peu de tendances respiraient la pérennité. Malgré tout, quelques figures musicales apparurent, les observateurs en firent des prophètes de cette période d’incertitudes et, en mal de générique, les étiquetèrent sous la bannière post (post-rock, post-punk, post-wave et j’en passe) ou indépendant. De cette époque, pas si lointaine, reste peu d’élus. Généralement la patine du temps fait bien les choses et nous conserve que le meilleur. C’est le cas du groupe américain Grandaddy célébré par quelques carrés de fidèles à travers le monde. Et ils ont bien raison, car entre l’album Under the Western Freeway, (intéressant mais encore un peu trop vert au goût) et une suite d’opus agréables mais sans magie, se niche une pépite à réécouter urgemment : The Sophtware Slump. Paru en 2000, ce disque résume une décennie de rock américain en onze pistes toutes aussi délectables les unes que les autres. Fausse innocence est le maître mot du talentueux compositeur et chanteur du groupe, Jason Lytle. A l’écoute de l’album, on dirait que le projet était de voir ce que cela donnerait si Brian Wilson (leader des Beach Boys) s’était mis en tête de faire du Radiohead. Du coup, ressort cette espèce de mélancolie joyeuse jamais mièvre, toujours gracieuse sur des titres comme He’s simple, he’s dumb, he’s the pilot ou Jed the Humanoid et son corollaire Jed’s other poems ou bien encore The Crystal Lake. Le groupe joue de breaks intelligents, d’utilisations subtiles des claviers et des guitares et d’arrangements toujours bien placés. En gros, tout ce que rêverait de savoir faire nos amis de Muse mais qu’ils ne sauront jamais composer. Le groupe californien sait aussi manier le rock bastringue de manière tout à fait délicieuse ( Hewletts Daughter), le spleen épuré (Underneath the Weeping Willow), jouer les Beck meilleur cru (Broken Household Appliance National Forest). Voilà un disque qui s’ouvrait les portes d’une décennie que nous venons de quitter et qui ne lui a pas tendu les bras (le groupe a splitté en 2006). Que voulez-vous, quand on s’appelle Grandaddy, difficile de se proclamer le chantre de la jeunesse. De toute manière, à cette époque, les guitares des Strokes pointaient déjà leurs manches ainsi que toute la future vague garage revival. Adieu sagesse.
The Sophtware Slump – Grandaddy

Dernière minute

Idées de cadeaux

WEB Lucky Luke Cuisine 300x300 V1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

A LA UNE

Alfredo Rodriguez : un jazz cubain attaché à l'ouverture

Alfredo Rodriguez : un jazz cubain attaché à l'ouverture

Publication : vendredi 9 décembre 2016 08:39

Par Nicolas Vidal - Tocororo est le nouvel album d’Alfredo Rodriguez, pianiste et compositeur cubain, installé à Los Angeles. Son nouvel album évoque l’oiseau national de Cuba, Tocororo qui prend son envol pour partir à la découverte d’autres cultures et d’autres identités. C’est en substance le projet musical d’Alfredo Rodriguez qui a, pour l’occasion, convié entre autres Ibrahim Maalouf et Richard Bona pour porter ce message. (Crédit photos : Anna Webber )

Jorj A Mhaya : une autre histoire de la condition humaine en BD

Jorj A Mhaya : une autre histoire de la condition humaine en BD

Publication : jeudi 8 décembre 2016 09:10

Par Nicolas Vidal - Né pendant la guerre civile au Liban, Jorj A. Mhaya a découvert le pouvoir précieux du dessin. D’abord peintre, puis caricaturiste, illustrateur de presse, il s’est ensuite épanoui dans la bande dessinée. Aujourd’hui, Jorj A Mhaya fait paraître «Ville Avoisinant la terre» (Edition Denoël Graphic), une histoire puissante, fantasmagorique et sensible exprimée comme une parabole de la condition humaine dans un Beyrouth dévasté et fantasmé. Brillant.

Sauramps : "La librairie ne fermera pas" selon Jean-Marie Sevestre

Sauramps : "La librairie ne fermera pas" selon Jean-Marie Sevestre

Publication : mercredi 7 décembre 2016 14:17

Par Nicolas Vidal - La librairie Sauramps connaît une situation très préoccupante concernant sa survie. Depuis quelques jours,  des informations inquiétantes se propagent dans les rues de Montpellier et plus précisément dans l’éco-système culturel de la capitale languedocienne. Le groupe Sauramps serait-il menacé de fermeture imminente d’ici le début de l’année 2017 ?

Corée du Nord : immersion au coeur du totalitarisme d'Etat

Corée du Nord : immersion au coeur du totalitarisme d'Etat

Publication : mercredi 7 décembre 2016 08:43

Par Nicolas Vidal - Suivez Benjamin Decoin, photographe, dans un voyage passionnant dans l’un des pays les plus hermétiques et fermés de la planète. Le travail de Benjamin Decoin est une passionnante découverte sociologique et géographique au pays de la dynastie des Kim. Antoine Bondaz apporte, pour sa part, son expertise géo-politique de ce pays et des craintes qu’il suscite auprès de la communauté internationale notamment sur sa stratégie nucléaire.

Orkesta Mendoza : l'Arizona psychédélique et électronique

Orkesta Mendoza : l'Arizona psychédélique et électronique

Publication : mardi 6 décembre 2016 18:21

Par Nicolas Vidal - Suite à la rencontre de Salvador Duran et de Sergio Mendoza de Calexico et son big band ORKESTA MENDOZA est né l’explosif Vamos a Guarachar !

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR