BSC News

 

 

 

           

MAssive Attack - HeligolandPar Alexandre Roussel - BSCNEWS.FR / Tout le monde y est allé de son petit renseignement. Mais qu’est-ce donc cet Heligoland ?
Et bien un archipel situé en Mer du Nord et qui servit de base aux sous-marins allemands durant le second conflit mondial. Mais pour l’intitulé du nouvel album de Massive Attack les intentions sont bien plus pacifiques, quoique, pour le duo de Bristol c’est l’opus de la reconquête des oreilles et des cœurs. Après le retour en demi-teinte des confrères de Portishead et leur décevant Third, on attendait avec impatience la réaction de Robert Del Naja (alias 3D) et du retour annoncé de Grant Marshall (alias Daddy G) à ses côtés. Sans tarder, nous pouvons dire que la mission est remplie. C’est une vraie réussite. En dix titres, le groupe fait oublier les sept ans d’absence depuis 100th Windows et s’offre une deuxième vie. Toujours entourés d’une pléiade d’invités venus d’horizons musicaux différents (Hope Sandoval, Damon Albarn, Horace Andy, Guy Garvey et les fidèles Martina Topley-Bird et Tund Adebimpe), 3D et Daddy G ont préféré une orientation plus organique pour la nouvelle livraison. Signe de solidité et de confiance, le groupe a laissé les machines au vestiaire ou du moins en retrait, et privilégié les instruments tout en restant fidèle aux sillons musicaux creusés depuis près de vingt ans. Pour preuve, ce Pray for Rain sombre et cotonneux comme entrée en matière, suivie d’une Babel évanescente, construit sur des nappes d’électronica et d’entrelacements de basses et de guitares (on dirait un morceau oublié du Kid A de Radiohead). S’ensuit des complaintes groovy (Splitting the Atom), des titres comme Girl I love you ou Paradise Circus alternant moments intimistes et densités «cathédralesques» (un peu d’invention langagière que diable !). Le périple se terminant avec cet Atlas Air et son métissage musical atmosphérique que dis-je stratosphérique. Bizarre, en une seule écoute, l’album est déjà adopté. Peut-être le signe avant-coureur d’un classique. That’s all !

www.massiveattack.com

 

Dernière minute

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Publicité

bandeau auto editionlight

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Franz Bartelt : cinquante nuances de Guy

Franz Bartelt : cinquante nuances de Guy

Publication : vendredi 2 décembre 2016 09:51

Par Marc Emile Baronheid - Un maître-queux sybarite propose cette salve époustouflante de nouvelles mitonnées dans la volupté, servies avec un accompagnement carnassier.

Myrddin : le mélange jazz & flamenco belge

Myrddin : le mélange jazz & flamenco belge

Publication : vendredi 2 décembre 2016 09:38

Par Nicolas Vidal  - Du beau et bon Flamenco distillé par Myrdinn qui mérite une écoute attentive et passionnée. Le titre de l’album «Rosa de Papel» est également une chanson de cet album sur le poème de Federico Garcia Lorca.

Elodie Poux : le syndrome du Playmobil qui fait du bien 

Elodie Poux : le syndrome du Playmobil qui fait du bien 

Publication : jeudi 1 décembre 2016 09:45

Par Mélina Hoffmann - Pétillante, énergique, cynique, délicieusement déjantée, subtilement provocante, peste juste ce qu’il faut : Elodie Poux a surtout un style bien à elle et un grain de folie totalement assumé qui fait un bien fou.

Loïc Fontaine : #NoFilter, entre humour noir et rire jaune

Loïc Fontaine : #NoFilter, entre humour noir et rire jaune

Publication : mercredi 30 novembre 2016 08:31

Par Mélina Hoffmann - Vous cherchez un spectacle où ne surtout pas emmener vos enfants ? Alors vous êtes au bon endroit ! 3 minutes suffisent à comprendre le pourquoi du titre : #nofilter. Mais ça aurait tout aussi bien pu être #nolimit, car Loïc Fontaine n’a absolument aucun tabou et il n’édulcore rien.

Nicolas Otero : confessions d'un enragé en BD

Nicolas Otero : confessions d'un enragé en BD

Publication : mardi 29 novembre 2016 08:54

Par Boris Henry - Nicolas Otero signe un récit atypique, foisonnant et inégal, mais d’une énergie et d’une force rares. Prêts à vivre une expérience décoiffante ? Âgé de quatre ans, Liam se fait mordre au visage par un chat.

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR