BSC News

 

 

 

           


Histoire de la guerre aux Etats-Unis Volume 1, The Goddess of war

Un article proposé par Raphaël ROUILLE, libraire Sauramps en Cévennes.
Article paru dans le PAGE DES LIBRAIRES du mois de mars.

Sensual Cochise
Prévu en trois volumes The Goddess of War est une attaque déjantée contre les faiseurs de guerre. Débridé, le récit explose de toute part. L’esthétique décadente y consacre une guerrière fatiguée, sorte de Barbarella contemporaine givrée sous amphétamines.

Lassée par ses trophées, la Déesse de la guerre se remémore quelques batailles américaines puis s’abandonne au souvenir du grand et sensuel Cochise, qu’elle souhaite revoir absolument. Irrité, le Roi des Dieux décide de se venger et d’abattre sa foudre sur le peuple Apache. Entamé alors que G.W. Bush envoyait ses troupes en Irak, le récit de Lauren Weinstein mélange l’histoire guerrière des Etats-Unis à une sorte de cauchemar halluciné qui renouvèle le genre de la science fiction américaine. Au centre de décors dépravés, Valérie, héroïne alcoolisée, évolue en bichromie, sensuelle et pathétique. Barbarie graphique, humour cinglant, narration explosive : l’univers inspiré de la mythologie nordique de la jeune dessinatrice perfore chaque vignette sur son passage pour laisser place au chaos. Parsemé de quelques gravures à l’eau-forte, l’album mélange les genres avec malice. Banalisée, la violence - qu’elle soit physique ou morale – submerge les personnages et les décors comme autant d’éclats laissés par la guerre. Désabusée, la Walkyrie, arrière-petite-fille de Thor, se raccroche au sensuel Cochise. Mais une déesse peut-elle succomber à un humain ? Parodiques, certaines scènes rejouent des films de série B., au plus grand plaisir du lecteur. Renouvelé à chacune des pages, le système de narration graphique participe à l’ambiance décalée de cet album mutant aux dialogues tantôt crus, tantôt surjoués comme dans une mauvaise pièce de théâtre.

Plus que tout, le lecteur s’émerveillera face à l’inventivité et face à la vitalité graphique. Chaque case est une exploration. Les détails pullulent comme autant de parasites géniaux qui nourrissent le cœur du récit. En filigranes, l’histoire de l’humanité défile, à sa manière, gorgée de contradictions et de questionnements. La clef est peut-être à rechercher auprès de ce sage et vénérable Cochise, véritable aimant narratif et icône sexuée doté de tous les pouvoirs d’attraction. L’Amérique croyante et puritaine peut passer son chemin, The Goddess of War apparaît comme le pendant extravagant et insolite d’Adam et Eve. La rencontre improbable de Valérie et de Cochise alterne violence, sensualité, dégoût, sexe, horreur, rêve, humour et sacré. Ce détonant mélange rappelle les ambiances d’un Robert Crumb (maître de la bande dessinée américaine underground) ou d’un Dave Cooper (rappelons-nous de Ripple : Une prédilection pour Tina). Lauren Weinstein, aussi chanteuse d’un groupe de rock électro, nous ouvre ainsi les entrailles d’un monde délirant, peut-être pas si éloigné du nôtre.
Raphaël Rouille /L'avis des libraires en partenariat avec Sauramps

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

A LA UNE

Fred Chapellier : un détour musical à faire

Fred Chapellier : un détour musical à faire

Publication : dimanche 26 mars 2017 16:47

Par Nicolas Vidal - Fred Chapellier revient avec un nouvel album studio chez DixieFrog, label indépendant qui continue à faire du bon travail malgré la crise qui frappe l’éco-système du disque.

Leo Sidran : un artiste multifacette entre chien et loup

Leo Sidran : un artiste multifacette entre chien et loup

Publication : vendredi 24 mars 2017 08:45

Par Nicolas Vidal - Depuis tout petit, Léo a suivi son père, Ben Sidran. Puis il a appris de son talent et de son expérience. Du Winsconsin à New York en passant par Meudon, Léo Sidran propose un très exaltant Entre chien et loup. Le musicien multifacettes nous parle de sa carrière, de ses projets et de sa conception de la musique.

Lorsque la culture devient l’alibi d’un plan de communication

Lorsque la culture devient l’alibi d’un plan de communication

Publication : jeudi 23 mars 2017 09:34

Par Nicolas Vidal - Réjouissez-vous chers lecteurs car ce 23 mars sera l’occasion de découvrir une facette pour le moins méconnue de l’un des people préférés   des Français. Ainsi, Gad Elmaleh publie une bande dessinée en librairie intitulée «Le Blond» (Editions Michel Lafon) qui retrace l’histoire de son personnage fétiche, joué sur scène depuis une dizaine d’années.

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer