Connaissez-vous le théâtre des Déchargeurs, 750001 PARIS?
Sa programmation est de grande qualité et y défilent de nombreux artistes de talent de tous domaines ( théâtre, musique, graphisme, danse...) à connaître.
Tous les mardis, du 12 janvier au 27 avril , dans la salle Bohème, à 20h, vous avez l'occasion d'y découvrir Je Rigole, formation surprenante et poète dont l'initiateur se nomme Andoni Itturioz. D'origine basque, le chanteur a gardé de ses racines un son primitif et joueur, "sous influence à la fois traditionnelle et expérimentale.." Les thèmes utilisés dans ses textes sont d'abord existentiels et comme un moyen d'exorciser des souffrances. La naïveté vient se heurter à la violence et ,en alternance, ce trio nous trimballe dans son univers souvent coloré, parfois mélancolique, décidément déjanté.
Je Rigole est un trio tantôt loufoque tantôt vindicatif tantôt lunaire...et le verbe d'Andoni se file et se perd dans les méandres d'une clarinette joueuse, parfois oiseau, parfois forêt, parfois "cyber- hypnotisante".
Et pour vous exprimer le plus justement l'ambiance étonnante que je rigole 2confine Je Rigole dans la si charmante salle Bohème, je me servirai de mots picorés ça et là dans ses chansons .Je Rigole : Un trio loufoque, vindicatif et lunaire
Venez donc vous demander avec eux " à quoi ressemblent les rêves", réaliser que " la nuit est longue....et mon amour, l'amour c'est court...", voyager dans Paris où "tous les chez moi y étaient", où "Y'a Paris Rue de la France, et y'a Paris, Rue de la Vie"...., "cavaler à dos de sacs à dos" comme quand vous étiez gosse.
Oui! faîtes donc ce voyage de sons et de mots qu'ils vous proposent...laissez vous surprendre par leur univers bohème et enfantin, venez écoutez les "crieurs d'instruments" et écouter l'Amour qui s'écoule dans les veines des mots d'Andoni, l'Amour qui est "comme de la douleur à l'envers"....
A bon entendeur!

Je Rigole
Chant/guitare/paroles: Andoni Iturrioz
Clarinettes/voix: Christelle Florence
Contrebasse: Xuan Lindenmeyer

Julie Cadilhac

Abonnez-vous au Tabloïd !