BSC News

 

 

 

           

Je sais, le gars de Sheffield est sur la table d’essai pour la deuxième fois en l’espace d’un an. Mais vous savez quand on aime, vous connaissez la suite. Régulier le bonhomme, un album tous les deux ans depuis 2001 et surtout fidèle. Fidèle à une certaine idée de la musique. Une sorte de musique de chambre version pop toujours aussi éclairée. Il faut bien avouer que j’éprouve une petite fierté mal placée d’avoir découvert à l’automne 2000, au hasard des bacs, cet artiste alors aussi connu que Vincent Delerm au Tadjikistan. Neuf ans plus tard le voilà plus que jamais dans la lumière avec ce qui peut être déjà considéré comme un sommet dans sa carrière discographique. Truelove’s Gutter c’est son nom, le génial c’est son prénom. Moins accessible car moins frontal que ses précédents albums, ce sixième effort est une opération à cœur ouvert toute en nuances. Celles-ci proviennent d’une sensation chaud/froid qui souffle sur l’ensemble des neufs titres du fait du contraste entre arrangements proches du papier glacé et de la voix toujours aussi suave et chaude (évoquant par moments un Johnny Cash) du maestro. L’homme chante l’amour et la mélancolie de manière toujours aussi simple et sincère ce qui est loin d’être l’exercice le plus facile. As the Dawn Breaks qui ouvre le bal, nous emporte directement dans l’intemporalité de son auteur. Open up your Door délivre une pop stratosphérique et intimiste à la fois ; Ashes on the Fire s’apparente à une veine plus classique de l’anglais. Don’t get hung up in your soul, une voix, une guitare, tout simplement ; Soldier on, morceau à faire palir d’envie le Floyd époque Dark Side of the Moon ; ce For your Lover give some time d’une beauté fragile et contagieuse. Mais que dire des deux perles s’étirant sur dix minutes chacune, l’une, Remorse Code, véritable rivière du cool tout en apesanteur et en grâce, l’autre, Don’t you Cry, où tout l’univers de Hawley se drape dans un vertige ultime. Enivrant.

Truelove’s Gutter – Richard Hawley (Mute/EMI)

Lien : http://www.richardhawley.co.uk

Alexandre Roussel

Dernière minute

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Idées de cadeaux

WEB Lucky Luke Cuisine 300x300 V1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Evènement

Scenenationalejanvier2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA SITE DEC2016

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

A LA UNE

Radio : 40 ans d'antenne célébrés par Francis Zégut

Radio : 40 ans d'antenne célébrés par Francis Zégut

Publication : mardi 17 janvier 2017 08:25

Par Jean-Christophe Mary - Le spécialiste de musique rock Francis Zégut célèbre 40 ans de radio. Un anniversaire marqué par deux coffrets « Hit The Road « et  Hit The Road « Vol. 2 que les fans de grosses cylindrées vont adorer.

Dalida : Sveva Alviti fait rayonner la Bambina

Dalida : Sveva Alviti fait rayonner la Bambina

Publication : lundi 16 janvier 2017 15:42

De Florence Yeremian - De son enfance au Caire à son inévitable suicide en 1987, ce très beau film retrace le parcours d'une femme sempiternellement en quête d'amour et de reconnaissance. À travers ses voyages à Cannes, Rome, Paris ou San Remo, il nous fait suivre la carrière ascensionnelle de Dalida en s'attardant particulièrement sur ses multiples conquêtes amoureuses.

FleetWood Mac : Mirage, un album qui reste mythique

FleetWood Mac : Mirage, un album qui reste mythique

Publication : lundi 16 janvier 2017 09:52

Par Jean-Christophe Mary - Moins populaire que «Tusk » ou «Rumours », « Mirage » reste pourtant un classique de la musique rock californienne. « Love in Store, Only Over You et Oh Diane «, titres pop rock joyeux, bondissants et plein d’énergie folk, auront définitivement marqué le début des années 80.

Erroll Garner : Ready Take One tout en intimité

Erroll Garner : Ready Take One tout en intimité

Publication : lundi 16 janvier 2017 08:24

Par Nicolas Vidal - Voilà le genre d’album qui aime nous plonger dans les  productions intimes des grands artistes.

Cécilia Bertolini :  une carrière Jazz sur le tard

Cécilia Bertolini : une carrière Jazz sur le tard

Publication : lundi 16 janvier 2017 08:24

Par Nicolas Vidal - «La musique arrivée tardivement est devenue une évidence», Cécilia Bertolini ne cache pas son amour tardif pour le Jazz. Aujourd’hui, elle poursuit une carrière déjà riche et sort son nouvel album «Back On Track». Elle nous parle de cette passion fraîche et de la quintessence de ce nouveau projet.