BSC News

 

 

 

           

Aussi burlesque que bien écrit! La Porte de Karim Berrouka est un conte qui frise l'absurdité avec une plume de talent!
Imaginez une histoire loufoque: deux loup-garous aux dents dégoulinantes d'hémoglobine, l'estomac engourdi du repas de la veille - mais très à cheval sur la politesse! - ont quelques déboires avec leur porte. Et tout le récit tourne autour de cette porte! En effet, celle-ci est responsable d'une succession de visites fâcheuses qui finissent par les agacer prodigieusement...et lorsque c'est le Grand Inquisiteur qui débarque avec toute sa clique pontifificale et qu'ils intentent un procès aux deux lycanthropes, c'est la goutte de trop!

Baptisé Petit Conte Sans Philosophie, voilà un triptyque qui ne manquera pas de nous faire réfléchir sur la symbolique de la porte justement. Que l'on ouvre trop ou pas assez, à tort... qui apporte son lot de surprises ,agréables aussi bien que pernicieuses.
La Porte est un récit délicieusement déroutant : Premier et Deuxième Loup-Garou, deux lascars sanguinaires, y rivalisent tantôt de bêtise tantôt d'esprit et vous serez surpris aussi bien que charmés par les échanges philosophiques des deux compères.
Tous les amoureux de la langue apprécieront le niveau hautement soutenu du verbe...et le talent de Karim Berrouka est d'être arrivé à rester dans la sphère du lisible et de l'abordable, même en choisissant un langage châtié.
Mais il séduira aussi les amateurs de fantastique car les personnages qui gravitent dans cette fiction ne manquent pas d'étrangeté et de mystère.
Enfin il conquerra ceux qui goûtent au burlesque et aux mécanismes ( propres au théâtre) de la répétition. Les nuits s'enchaînent et systématiquement, le même processus d'accueil des hôtes et de disparition se met en place... pour le plus grand plaisir du lecteur amusé.

Il sera difficile de ne citer que quelques extraits de ce si goûteux livre, mais avant que de vous mettre l'eau à la bouche et de sentir vos babines s'humidifier d'impatience à filer vous procurer La Porte dont Alain Valet, spécialiste des lectures imaginaires, a illustré la première de couverture ,je ne vous conseille que trop de ne pas oublier de lire l'interview ( à la fin du livre) de Karim Berrouka... empreinte d'humour et d'une fantaisie qui reflète bien l'univers de l'auteur.

Sous la pression des hurlements et des grognements de la meute, je n'en dis pas plus et vous laisse en compagnie du texte :

"Le lendemain matin, Premier et Deuxième Loup-Garou se réveillèrent vers 9h30, quelque peu enchevêtrés dans un réseau de cordes, bandelettes de tissu, et noeuds que ces précédentes avaient formés, le corps concassé, une migraine persistante et la gorge en flammes. Ils constatèrent, avec une certaine désinvolture, la dispartion des membres de la Grande Légion Inquisitoriale. il était étrange qu'ils aient tous quitté la maison de si bonne heure, alors qu'ils n'y avaient aucunement fait allusion la veille au soir. Au moins avaient-ils eu la convenance de laisser un sobre message épinglé sur le dos d'une chaise, à quelques centimètres des museaux de Premier et Deuxième Loup-Garou.
Nous sommes partis chercher des allumettes. Revenons dès ce soir pour parachever l'exécution. Ne bougez surtout pas d'un cheveu. Amicalement, le Grand Inquisiteur et sa Guilde Extrême de l'Inquisition Plénière.
"Soit", pensèrent Premier et Deuxième Loup-Garou face à une situation dont l'intérêt se perdait dans les limbes de la médiocrité, et qui ne devait en aucun cas- leur journée s'annonçant chargée- accaparer leur attention plus de quelques minutes. " Voilà enfin des êtres fort bien élevés". ( Karim Berrouka)
Julie Cadilhac
La Porte
Karim Berrouka
Editions Griffe d'Encre
Novella

Dernière minute

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Idées de cadeaux

WEB Lucky Luke Cuisine 300x300 V1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Evènement

Scenenationalejanvier2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

A LA UNE

Olivia Cattan :  un premier polar prometteur

Olivia Cattan : un premier polar prometteur

Publication : vendredi 20 janvier 2017 22:13

Par Mélina Hoffmann - Sarah Keller est journaliste. Aussi, quoi de plus normal que d’être envoyée par son rédacteur en chef et ami pour interviewer Adrian Shek, un architecte de renommée internationale qui a la particularité d’être autiste Asperger. Sauf que, cet homme très érudit et énigmatique a expressément réclamé à ce que l’interview soit faite par la jeune femme, et par personne d’autre.

Librairie : une tendance à la résistance en France

Librairie : une tendance à la résistance en France

Publication : jeudi 19 janvier 2017 11:02

Par Nicolas Vidal - On lit çà et là que les librairies françaises connaissent un regain de forme culturelle, que l’appétit littéraire des français pour l’objet livre serait enfin de retour. Gageons que cela soit vrai et tangible.

Macha Gharibian :  la théorie des genres de Trans Extended

Macha Gharibian : la théorie des genres de Trans Extended

Publication : mercredi 18 janvier 2017 11:36

Par Nicolas Vidal  - Nous avions beaucoup aimé le premier album de Macha Gharibian « Mars » sorti en 2013 ( interview à lire ici).

Radio : 40 ans d'antenne célébrés par Francis Zégut

Radio : 40 ans d'antenne célébrés par Francis Zégut

Publication : mardi 17 janvier 2017 08:25

Par Jean-Christophe Mary - Le spécialiste de musique rock Francis Zégut célèbre 40 ans de radio. Un anniversaire marqué par deux coffrets « Hit The Road « et  Hit The Road « Vol. 2 que les fans de grosses cylindrées vont adorer.

Dalida : Sveva Alviti fait rayonner la Bambina

Dalida : Sveva Alviti fait rayonner la Bambina

Publication : lundi 16 janvier 2017 15:42

De Florence Yeremian - De son enfance au Caire à son inévitable suicide en 1987, ce très beau film retrace le parcours d'une femme sempiternellement en quête d'amour et de reconnaissance. À travers ses voyages à Cannes, Rome, Paris ou San Remo, il nous fait suivre la carrière ascensionnelle de Dalida en s'attardant particulièrement sur ses multiples conquêtes amoureuses.