BSC News

 

 

 

           

Voilà un livre magnifique. Un objet que l'on a envie de saisir et de serrer contre son coeur avec le sourire d'un enfant hébété de bonheur.
Le journal du Petit Poucet de Rebecca Dautremer est "presque" un objet d'art. On est immédiatement saisi par le portrait en première de couverture d'un garçonnet au regard pénétrant et mélancolique dont le collier de lézards donne une dimension onirique et une irrépressible envie d'ouvrir ce livre plein de promesses...

Et puis, à l'intérieur, le texte de Philippe Lechermeier saisit nos émotions refoulés, nous lance dans cette quête d'identité et de survie du Petit Poucet au travers d'un langage époustouflant de poésie et de drôlerie mêlées. Evidemment que L'histoire du Petit Poucet est parsemée de tristesse et de cruauté. Evidemment que c'est un récit qui force à différents niveaux de lecture et de compréhension et les réseaux de sens seront apprivoisés différemment suivant l'âge du lecteur.
Mais, avant tout, le Petit Poucet parle de thèmes universels, de débrouillardise d'apprentissage de la vie.
Les illustrations de Rébecca Dautremer, en contrepoint, sont d'une justesse et d'une finesse à saluer. Et le travail de complicité entre le dessin et les mots éclate sous le sens...et c'est ce qui fait de ce livre un petit bijou.
Petits détails éthérés,élucubrations humoristiques des représentations enfantines, délicates touches volatiles qui font s'envoler l'imagination et le coeur, et grands portraits poignants ou effrayants: Rébecca Dautremer utilise de ses talents d'illustratrice aussi bien que de graphiste pour donner à ce texte poignant une dimension onirique en surimpressions charmantes.
Oui! Il faut voir, aller toucher ( l'aspect granuleux de la couverture est déjà un plaisir pour la main) !
Assurément ce livre plaira aux enfants...et peut-être davantage aux parents et à tous ceux qui raffolent des belles histoires illustrées et ont gardé une âme d'enfant pressé, le soir, d'entendre une histoire étourdissante de voyages et de pays lointains....
Pourquoi en dire plus lorsque l'idée de génie de bousculer votre emploi du temps de la journée et de parcourir quelques ...mètres, kilomètres? vous portera devant le rayon jeunesse d'une librairie accueillante et vous donnera l'occasion de faire un cadeau qui recevra , à coup sûr, un accueil enthousiaste!
Quelques phrases empruntées à Philippe Lechermeier, histoire de vous donner un avant-goût:

" Avant de se coucher, elle a enlevé son dentier et a réveillé père.
Elle lui a dit:
"Y'a plus rien à becqueter. Demain, on abandonne les mioches dans la forêt."
Papa, endormi, n'a rien compris.
"Ici! lui a -t-elle dit et elle a pris sa main après avoir frotté une plume contre un morceau de charbon. Elle lui a fait signer un document dont le titre était:

Officiel certificat d'Abandon éternel des enfants, petits et grands , gentils comme méchants.

Puis elle l'a glissé dans son corset et elle s'est couchée."
"J'ai passé la journée à tenter de convaincre mes frères mais ils se sont tous dégonflés.
Barnabé m'a dit gentiment:
"va te faire cuire un oeuf si tu trouves une poule, "S'il te plaît"
et les autres m'ont traité de niaiseur. Bertrand a même ajouté que mes histoires, c'étaient que des vilaines conteries, des pièges à attraper les mouches. Du coup, il n'y a que Boris qui paraissait intéressé par mes projets, mais après une heure d'explications, alors que je pensais avoir été clair, il m'a demandé:
"Mais c'est qui, cette Popette dont tu parles tout le temps?"
LE JOURNAL SECRET DU PETIT POUCET
Illustration Rebecca Dautremer
Textes de Philippe Lechermeier
Editions Gautier-Languereau
JULIE CADILHAC

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Publicité

bandeau auto editionlight

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Occitanie : l’état des lieux du livre et de la littérature

Occitanie : l’état des lieux du livre et de la littérature

Publication : vendredi 24 février 2017 15:32

Par Manon Bricard - Quelle est la place du livre en Occitanie ? Deux agences régionales du livre, le Languedoc-Roussillon livre et lecture basée à Montpellier ainsi que le Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées, ont regroupé leurs données pour répondre à cette question. Elles comptent ainsi montrer comment se positionne la filière du livre dans la nouvelle région, afin de l’aider à orienter sa politique en faveur du livre et de la littérature.  

Vakia Stavrou : les turpitudes et les bonheurs de la vie

Vakia Stavrou : les turpitudes et les bonheurs de la vie

Publication : vendredi 24 février 2017 15:46

Par Nicolas Vidal - Vakia Stavrou est chypriote. Cet album Alasia (qui signifie «image de Chypre ») est un projet mélancolique qui aborde toutes les turpitudes et les bons moments de la vie : l’amour, la tristesse, la séparation ou encore l’espoir.  

Les Derniers Parisiens : un portrait de la faune de Paname

Les Derniers Parisiens : un portrait de la faune de Paname

Publication : vendredi 24 février 2017 09:16

De Florence Yeremian - Nasser travaille chez son grand frère Areski dans un bar de Clichy. Mis aux arrêts pour une sale histoire, il vient de passer vingt-quatre mois en prison et a décidé de refaire sa vie. À l'occasion d'une rencontre, il se lance dans l'organisation de soirées DJ persuadé de pouvoir y trouver une échappatoire à sa morne existence. La tête pleine d'espérance mais le cœur candide, il part à la conquête des nuits parisiennes...

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer