BSC News

 

 

 

           

J'en arrive à remettre en question mon objectivité lorsque je commente des films dans lesquels Philip Seymour Hoffman tient un rôle majeur. Il faut bien reconnaître qu'immédiatement cet acteur séduit par sa justesse. Capable d'interpréter des rôles violents aussi bien que bonhommes, à l'aise à la comédie aussi bien qu'au drame, voilà un acteur complet!

Dans cette tragi-comédie, il interprête, Jon, le rôle d'un fils et d'un frêre avec , paradoxalement, beaucoup de tendresse et de détachement. Sa soeur Wendy , incarnée brillamment par Laura Linney, est une jeune femme en quête d'une bourse d'écrivain et asujettie à une relation adultère qui ne l'épanouit guère.

Un matin, Wendy et Jon apprennent le décès de la compagne de leur père. Difficile pour eux de prendre en main un homme qu'ils ne cotoyaient presque plus, au vu de l'enfance difficile qu'il leur avait fait passer.
Voilà le temps (forcé) de retrouvailles courtes et rudes où il faut accepter la déraison progressive d'un père sénile et retenir la culpabilité de ne pas vouloir s'en occuper à plein temps.

Un film dont l'intérêt est dans la peinture des âmes: le portrait d'une femme peu sûre d'elle et qui se sur-médicamente pour éviter de penser, celui d'un professeur d'université brillant qui renie ses sentiments pour sa jeune compagne polonaise de peur de reproduire, peut-être, un schéma familial traumatisant et celui d'un père fatigué qui entrevoit sa fin.

Oui, La Famille Savage est un poignant portrait de famille qui évite avec beaucoup d'intelligence les clichés du pathos.

A voir!

 

Julie Cadilhac

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Publicité

bandeau auto editionlight

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Occitanie : l’état des lieux du livre et de la littérature

Occitanie : l’état des lieux du livre et de la littérature

Publication : vendredi 24 février 2017 15:32

Par Manon Bricard - Quelle est la place du livre en Occitanie ? Deux agences régionales du livre, le Languedoc-Roussillon livre et lecture basée à Montpellier ainsi que le Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées, ont regroupé leurs données pour répondre à cette question. Elles comptent ainsi montrer comment se positionne la filière du livre dans la nouvelle région, afin de l’aider à orienter sa politique en faveur du livre et de la littérature.  

Vakia Stavrou : les turpitudes et les bonheurs de la vie

Vakia Stavrou : les turpitudes et les bonheurs de la vie

Publication : vendredi 24 février 2017 15:46

Par Nicolas Vidal - Vakia Stavrou est chypriote. Cet album Alasia (qui signifie «image de Chypre ») est un projet mélancolique qui aborde toutes les turpitudes et les bons moments de la vie : l’amour, la tristesse, la séparation ou encore l’espoir.  

Les Derniers Parisiens : un portrait de la faune de Paname

Les Derniers Parisiens : un portrait de la faune de Paname

Publication : vendredi 24 février 2017 09:16

De Florence Yeremian - Nasser travaille chez son grand frère Areski dans un bar de Clichy. Mis aux arrêts pour une sale histoire, il vient de passer vingt-quatre mois en prison et a décidé de refaire sa vie. À l'occasion d'une rencontre, il se lance dans l'organisation de soirées DJ persuadé de pouvoir y trouver une échappatoire à sa morne existence. La tête pleine d'espérance mais le cœur candide, il part à la conquête des nuits parisiennes...

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer