Salon Facebouquins : du virtuel au réel, un rendez-vous intrépide et chaleureux !

Par Olivier Quelier

Ils sont vingt-six. Auteurs de la « petite édition », ils tentent de trouver leur public via les réseaux sociaux. Ils quittent aujourd’hui le monde virtuel pour s’engager dans une réalité chaleureuse. Le premier « Salon facebouquins des grands auteurs de la petite édition » se tiendra le 17 et 18 octobre. BSC News ne pouvait ignorer l’événement et devient donc partenaire de cette manifestation.

 

En cette rentrée littéraire, on ne parle que d’eux : auteurs médiatiques, romanciers favoris pour les prix d’automne, personnages publics qui se lancent – sans grands risques – dans l’aventure d’un livre. Beigbeder, Nothomb, Marie Ndaye, Laurent Mauvignier… Ils accaparent les Unes des journaux, les chroniques littéraires des magazines, squattent les radios et les télévisions (des talk shows aux émissions pour insomniaques).

Pendant ce temps, dans le monde virtuel se créent de gigantesques échanges entre les « petits » auteurs et leurs lecteurs. « Nous sommes ainsi des centaines, voire des milliers à utiliser Facebook pour partager notre passion d’écrire et promouvoir nos livres auprès de nos lecteurs. » Devant ce constat, Édith, auteur de « Le dico des gros mots cachés dans les mots », et Al Lu-Sinon (Le Collectif des 12 Singes), « écriveur-éditeur » de plusieurs ouvrages consultables en ligne, ont eu l’idée de créer et d’organiser le premier « Salon facebouquins des grands auteurs de la petite édition ».

Au départ, il était simplement question de réunir dans un bistrot parisien, quatre ou cinq auteurs de la petite édition pour rencontrer, vendre et signer leurs ouvrages à leurs amis lecteurs autour d’un verre… Finalement, ils seront vingt-six. Vingt-six auteurs qui passeront des rencontres virtuelles aux rencontres chaleureuses. Les 17 et 18 octobre, ils se retrouveront dans un restaurant parisien pour y accueillir leurs lecteurs. Le lieu sonne comme un signe du destin : « Le Mélange des Genres »…

Mélange des genres littéraires, mélange des circuits de diffusion (le Salon facebouquins est ouvert aussi aux blogueurs qui témoignent d’une réelle démarche d’écriture), mélange des méthodes d’édition (autoédition, édition à compte d’éditeur, édition à compte d’auteur), mélange des origines, des cultures, des profils, etc.

Comme l’expliquent les deux organisateurs du Salon Facebouquins, Edith Le Dico et Al Lu Sinon (elle à l’origine de l’idée, lui gérant le multimédia) : « Dans le monde réel, les 26 auteurs du 1er Salon facebouquins n’avaient presqu’aucune chance de se rencontrer. Dans le monde réel, on n’organise pas un Salon en un mois. Et pourtant, les 26 auteurs du 1er Salon facebouquins ont réussi ce tour de force ! Sans budget, sans subvention, sans l’aide de professionnels, sans structure, sans bureaux, sans attachée de presse, ils ont réussi à coups de mails et de clics à construire leur Salon, à trouver des partenaires, à convaincre les médias ».

Déjà, une seconde édition du Salon est envisagée au printemps…

 

La présentation des auteurs sur le site du BSC News

 

Partenaire de ce Salon, le BSC News vous propose de découvrir sur son site une courte présentation des vingt-six auteurs présents. Chaque jour jusqu’au week-end des 17 et 18 octobre, vous découvrirez en texte et en photo quelques-uns des invités.

Pour l’instant, en voici la liste complète : Aïssatou Diamanka-Besland, Alan Spade, Al Lu-Sinon, Anne-Laure Buffet, Arielle Alby, Danièle Antoniotti , Édith Le Dico, Élisabeth Robert Mozzanini, Emmanuel Parmentier, Emmanuelle Récher, Eric Van Hamme, François Martini, Frédéric Vasseur, Gérard Faure-Kapper, Hervé Croenne, Louise-Frédérique Sainker , Luc Doyelle, Marie-Laure Bigand, Mestr Tom, Michel Nekourouh, Saliâme Khéloufi , Samia Boukhlifa , Sophie Chastain, Valérie Bettencourt, Viviane Campomar et Yves Aillerie.

L’un des grands noms de la fantasy, Edouard Brasey, sera également présent durant cet événement.

Abonnez-vous au Tabloïd !