BSC News

 

 

 

           


Adaptation réussie de l’oeuvre choc d’Hervé Chabalier, malgré quelques moments d’égarements. Cluzet est au sommet

L’argument : Hervé, patron d’une agence de presse, décide d’en finir avec l’alcool. Loin de tout et grâce aux autres, il parvient à combattre sa dépendance, en repartant vers une nouvelle vie...

Notre avis : Pour son premier film en tant que réalisateur, le producteur et distributeur Philippe Godeau a choisi d’adapter le livre touchant et courageux d’Hervé Chabalier, dans lequel ce dernier narre son combat contre l’alcool au sein d’un centre spécialisé. Un sujet casse-gueule, propice à tous les excès, de la mise en scène avinée aux performances larmoyantes d’une tête d’affiche qui peut sereinement viser le César. Il n’en est rien ici, et c’est tant mieux. On peut même parler de grande sobriété (pardonnez le mauvais jeu de mots).
Celle de François Cluzet, en premier lieu, est admirable. Son impassible retenue permet au spectateur d’adhérer pleinement à son personnage et ses vicissitudes. Le personnage d’Hervé subit les événements, les observe, les questionne, exactement comme nous le faisons en découvrant cet environnement très particulier. Par son jeu, l’acteur se fait le réceptacle de nos interrogations au lieu de les devancer et de les annihiler en faisant son numéro (Jack Nicholson dans Vol au-dessus d’un nid de coucou par exemple). Ainsi il est plus aisé de s’identifier à Hervé et d’être touché par le sujet sensible du film. Cluzet est définitivement notre Dustin Hoffman gaulois.
Sobriété de la mise en scène également, qui ne fait pas de vague mais cerne habilement tous les protagonistes à la manière d’un huis-clos classique. On regrettera justement les écarts à cette unité de lieu et de temps, dont les symptômes sont ces malheureux flashbacks, censés illustrer la dépendance d’Hervé, et qui nous éloignent du propos en se fourvoyant dans un voyeurisme vain et rabâché. Ne pas connaître le passé du personnage, en plus d’être une originalité, aurait permis une adhésion plus forte à cet homme et ses tourments potentiellement universels. L’interprétation de François Cluzet allait dans ce sens. L’autre défaut majeur du film est cette relation ratée entre Hervé et la jeune Magali, trop symbolique pour être honnête.
Mais le reste fonctionne très bien, la musique de Jean-Louis Aubert est même étonnamment inspirée. Et tant pis si l’on frôle parfois le film d’intérêt public car l’humour (parfois noir) vient immédiatement tempérer cette impression. A boire...euh à voir !

Dernière minute

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Idées de cadeaux

WEB Lucky Luke Cuisine 300x300 V1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Evènement

Scenenationalejanvier2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

A LA UNE

Olivia Cattan :  un premier polar prometteur

Olivia Cattan : un premier polar prometteur

Publication : vendredi 20 janvier 2017 22:13

Par Mélina Hoffmann - Sarah Keller est journaliste. Aussi, quoi de plus normal que d’être envoyée par son rédacteur en chef et ami pour interviewer Adrian Shek, un architecte de renommée internationale qui a la particularité d’être autiste Asperger. Sauf que, cet homme très érudit et énigmatique a expressément réclamé à ce que l’interview soit faite par la jeune femme, et par personne d’autre.

Librairie : une tendance à la résistance en France

Librairie : une tendance à la résistance en France

Publication : jeudi 19 janvier 2017 11:02

Par Nicolas Vidal - On lit çà et là que les librairies françaises connaissent un regain de forme culturelle, que l’appétit littéraire des français pour l’objet livre serait enfin de retour. Gageons que cela soit vrai et tangible.

Macha Gharibian :  la théorie des genres de Trans Extended

Macha Gharibian : la théorie des genres de Trans Extended

Publication : mercredi 18 janvier 2017 11:36

Par Nicolas Vidal  - Nous avions beaucoup aimé le premier album de Macha Gharibian « Mars » sorti en 2013 ( interview à lire ici).

Radio : 40 ans d'antenne célébrés par Francis Zégut

Radio : 40 ans d'antenne célébrés par Francis Zégut

Publication : mardi 17 janvier 2017 08:25

Par Jean-Christophe Mary - Le spécialiste de musique rock Francis Zégut célèbre 40 ans de radio. Un anniversaire marqué par deux coffrets « Hit The Road « et  Hit The Road « Vol. 2 que les fans de grosses cylindrées vont adorer.

Dalida : Sveva Alviti fait rayonner la Bambina

Dalida : Sveva Alviti fait rayonner la Bambina

Publication : lundi 16 janvier 2017 15:42

De Florence Yeremian - De son enfance au Caire à son inévitable suicide en 1987, ce très beau film retrace le parcours d'une femme sempiternellement en quête d'amour et de reconnaissance. À travers ses voyages à Cannes, Rome, Paris ou San Remo, il nous fait suivre la carrière ascensionnelle de Dalida en s'attardant particulièrement sur ses multiples conquêtes amoureuses.