« Calisse, 2 shows dans la même journée, c’est du good les boys… ».

Une belle auberge pour une belle après-midi de repos. En échange d’une nuit d’hébergement, nous avons joué aux alentours de 18h à l’auberge alternative de Montréal.

On définirait ce lieu comme la rencontre entre l’hospitalité québécoise et l’histoire des voyageurs de tous les jours. Partager son repas avec des hommes et des femmes du monde, siroter son café à la cannelle ou thé à l’orange, l’auberge alternative est l’endroit à découvrir si l’on passe par Montréal.


Imaginez une cuillère à café que l’on tourne dans un mug « made in US » ou un filet de fumée qui s’échappe des apple pie. Voilà l’image que l’on peut vous offrir… Nous avons donc enlever nos chaussures pour une heure de musique. Très belle rencontre et échanges. Nous garderons de cet endroit un souvenir sucré.

19h30.

Nous quittons l’auberge et traversons l’entière avenue Saint-Laurent pour rejoindre le groupe Eerewhon (Montréal) avec qui nous avons partagé la scène de Québec et le groupe de folk Jay T. La première partie est saccadée entre des fausses notes et des bières renversées… Enfin, après 15 minutes de show et une chute, Jay T sort de scène passablement saoûl. Eerewhon prend vite place sur la scène du Bar St-Laurent 2 et offre un Pop-Rock efficace. Une danse avec les baleines ou l’on divise par zéro les gens qui passent à travers les corps des fantômes. On vous invite à découvrir leur univers sur www.myspace.com/eerewhonmusic.

23h30.

Nous entrons sur scène pour 1h15 de show. La salle est presque pleine et le concert se passe très bien. L’échange avec le public est très naturel et s’installe rapidement une complicité qui ne s’estompera qu’à notre départ du bar. Nous avons eu l’agréable surprise de retrouver Sarah-Pierre, Claudine (nos deux amies rencontrées lors du show à Trois-Rivières), des amis de France et de la famille…

2h.

Le van rangé, nous quittons Montréal, Québec, le Canada… Afin d’arriver à New York, nous avons deux possibilités d’itinéraire : soit par le chemin classique en passant par l’autoroute, soit par les petites routes de campagne. Nous choisissons le chemin n°2 afin de découvrir les routes et l'arrière-pays américain. Le passage entre les deux pays s’est passé sans encombres et nous passons des feuilles d’érables aux étoiles américaines… Oh my god ! We are in the United States to play music ! Il est 7h du matin. Il y à de la brume, de gros camions, des pick-up, des drapeaux américains, des fast-food,… Nous traversons les villes d’Albany, de Lowell, de Barton… La fatigue meurt face à la beauté de cette région (Vermont). Il fait beau...

Abonnez-vous au Tabloïd !