BSC News

 

 

 

           



Malgré une mise en scène trop illustrative, Silver city est une critique virulente et stimulante du système démocratique américain, ainsi que du capitalisme sauvage.

L’argument : Candidat au poste de gouverneur de l’Etat du Colorado, Dicky Pilager "pêche" un cadavre pendant le tournage d’un spot de campagne électorale... Se croyant victime d’une machination, il charge l’ancien journaliste, devenu détective privé, Danny O’Brien d’enquêter sur cette mort inexpliquée, celui-ci va mettre à jour un complexe réseau de corruption.

Notre avis : Il fut un temps, dans les années 90, où chaque film de John Sayles était attendu avec impatience par les critiques. Le cinéaste venait effectivement de tourner successivement des œuvres aussi réussies que City of hope, Passion fish et surtout Lone star. Pourtant, il aura suffi de l’échec public et artistique de Limbo en 1999 pour que le réalisateur tombe dans l’oubli. Pas un seul de ses films suivants n’ont eu le droit à une sortie française et même Silver city tourné en 2004, n’arrive à se frayer un chemin dans nos salles qu’à la faveur de la torpeur estivale, et ceci dans l’indifférence générale. Voilà pourtant plusieurs années que le film arpente les différents festivals avec un accueil plutôt chaleureux à chaque projection.


Toujours aussi engagé, John Sayles a signé avec ce brûlot politique une œuvre ambitieuse sur le plan thématique. Effectivement, il n’est pas tellement difficile d’identifier George W. Bush derrière le personnage du médiocre politicien fils à papa incarné avec justesse par Chris Cooper. De même que son conseiller interprété par Richard Dreyfus évoque immédiatement l’âme damnée de Bush junior, à savoir le terrible Karl Rove. Dès lors, Silver city apparaît comme une critique à boulet rouge de la politique républicaine et libérale. Condamnant sévèrement toutes les formes de dérégulation, Sayles démontre avec une grande finesse d’analyse la collusion entre hommes politiques et grandes compagnies privées. Entre dessous de table, exploitation des travailleurs clandestins, mépris de la vie humaine et de l’environnement, il livre une vision acerbe de la démocratie américaine, menacée chaque jour un peu plus par l’emprise de potentats locaux aux intérêts radicalement opposés à ceux des citoyens.


Malheureusement, si sa démonstration s’appuie sur un scénario irréprochable mêlant adroitement enquête policière et analyse politique, on peut regretter le peu d’effort consacré à la forme du métrage. Très sage, la réalisation de Sayles se contente d’illustrer le propos sans jamais essayer de le sublimer. Il faut effectivement attendre le dernier plan, remarquable, pour qu’on ait le sentiment de regarder autre chose qu’un simple film à thèse. Cette faiblesse stylistique évidente ne doit toutefois pas décourager les spectateurs qui auront au moins le plaisir de suivre une commentaire politique pertinent sur les récentes dérives du capitalisme sauvage.

VIRGILE DUMEZ

# Réalisateur - John Sayles
# Avec - Tim Roth - Maria Bello - Daryl Hannah - Danny Huston - Richard Dreyfuss ...Plus
# Genre - Thriller - Politique
# Nationalité - Américain
# Date de sortie 22 juillet 2009

En partenariat avec A VOIR A LIRE

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Publicité

bandeau auto editionlight

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A LA UNE

Occitanie : l’état des lieux du livre et de la littérature

Occitanie : l’état des lieux du livre et de la littérature

Publication : vendredi 24 février 2017 15:32

Par Manon Bricard - Quelle est la place du livre en Occitanie ? Deux agences régionales du livre, le Languedoc-Roussillon livre et lecture basée à Montpellier ainsi que le Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées, ont regroupé leurs données pour répondre à cette question. Elles comptent ainsi montrer comment se positionne la filière du livre dans la nouvelle région, afin de l’aider à orienter sa politique en faveur du livre et de la littérature.  

Vakia Stavrou : les turpitudes et les bonheurs de la vie

Vakia Stavrou : les turpitudes et les bonheurs de la vie

Publication : vendredi 24 février 2017 15:46

Par Nicolas Vidal - Vakia Stavrou est chypriote. Cet album Alasia (qui signifie «image de Chypre ») est un projet mélancolique qui aborde toutes les turpitudes et les bons moments de la vie : l’amour, la tristesse, la séparation ou encore l’espoir.  

Les Derniers Parisiens : un portrait de la faune de Paname

Les Derniers Parisiens : un portrait de la faune de Paname

Publication : vendredi 24 février 2017 09:16

De Florence Yeremian - Nasser travaille chez son grand frère Areski dans un bar de Clichy. Mis aux arrêts pour une sale histoire, il vient de passer vingt-quatre mois en prison et a décidé de refaire sa vie. À l'occasion d'une rencontre, il se lance dans l'organisation de soirées DJ persuadé de pouvoir y trouver une échappatoire à sa morne existence. La tête pleine d'espérance mais le cœur candide, il part à la conquête des nuits parisiennes...

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

Dernière minute

Publicité

promotiondemonlivrecarrehead

PUB COESY 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer