Par Eric Poindron - BSCNEWS.FR / Interview donnée au Cabinet des curiosités d'Eric Poindron - (Vendredi 17 avril 2009)/ Nicolas Vidal est un jeune homme pressé, et c'est tant mieux, qui aime à répéter que « la diversité fait la richesse». Dieu sait alors si il est riche ! Ecrivain avant l'heure, voyageur infatigable, curieux, chef d'entreprise, l'homme orchestre est un peu partout, à commencer par là ou l'on ne l'attend pas. Créateur de BSC NEWS, un magazine, littéraire, artistique et éclectique sur Internet, il révolutionne petit à petit, et presque lui seul, l'esprit de magazine culturel du XXIe siècle... Né en 1980, Nicolas Vidal écrit depuis l'âge de 14 ans. A 17 ans, après avoir lu en intégralité l'oeuvre de Jack Kerouac, il s'envole pour Los Angeles et traverse les USA jusqu'à New York afin de suivre la route 66. Il rapporte de cette road story son premier recueil de textes qui sera publié alors qu'il vient tout juste d'atteindre 20 ans. Il s'installe ensuite à Boston, la ville américaine la plus européenne, et la plus culturelle du continent. Il rédige Circus, son véritable premier roman. Circus est vendu en France, au Japon et au Canada et connaît un petit succès tandis que les Twins Tower s'effondrent. Pendant que Circus est aussi remarqué par France Inter (distinctions "Jeunes auteurs"), Nicolas Vidal, le toujours voyageur ne veut pas s'arrêter en si bon chemin. Le monde bouge, alors il bougera avec lui... En 2007, il crée BEST SELLER CONSULTING, la 1ère agence de consulting littéraire. La même année, il fonde le BSC NEWS MAGAZINE - dont il est également le rédacteur en chef - une revue en ligne, à la fois rigoureuse et grand public. En octobre 2008, il crée BSC PUBLISHING, une nouvelle maison d’édition française, qu'il souhaite résolument avant-gardiste et à l'affût d'autres et nouveaux talents. Quand Nicolas le créateur fait une pause, Nicolas l'écrivain n'est pas loin. Il travaille pour l'heure à l’écriture de son troisième roman sur le milieu de la presse et de l’édition new-yorkaise. Nicolas Vidal a 29 ans, il vit aujourd’hui à Montpellier et l'aventure - toutes les aventures - ne fait que commencer.

Cher Nicolas Vidal, c'est un véritable plaisir que d'inaugurer avec vous La nouvelle rubrique « CONVERSATIONS » du cabinet de curiosités. Bien que nous ne nous connaissions pas, il m'a semblé évident, après la lecture de votre magazine que, grâce à vous, "quelque chose" était en train de se passer... Quelle est votre ambition ?

NICOLAS VIDAL : Le BSC NEWS (magazine littéraire et culturel en ligne N.L.D.R) n’a d’autre vocation que d’amener une autre vision de l’actualité littéraire et culturelle aux lecteurs. Fondé en décembre 2007 le magazine s’évertue depuis un an et demi maintenant à présenter à ses lecteurs le monde des livres et la sphère culturelle sous un jour nouveau. Je crois pouvoir dire modestement que le pari est en passe d'être gagné puisque nous avons déjà dépassé les 19 500 lecteurs dans 8 pays.

Précisons le, Nicolas, Votre magazine en ligne est gratuit. Un seul clic, et il devient facile et possible de faire partie de l'aventure.

Oui, L’abonnement gratuit au BSC NEWS MAGAZINE se fait directement sur www.bscnews.fr. En se rendant sur le site, on découvrira régulièrement mis à jours des informations, des dernières nouvelles. Nous invitions d'ailleurs les internautes et les responsables culturels à prendre contact avec nous lorsqu'ils souhaitent communiquer et s'afficher auprès de nos 19 500 lecteurs passionnés de littérature et de culture. Nous sommes également très sensibilisés sur l’avenir de la petite et moyenne édition. Nous trouvons leur travail admirable. A ce sujet, nous proposons à ces éditeurs de communiquer dans le BSC NEWS grâce à des tarifs très abordables afin qu’ils puissent eux aussi toucher un lectorat important à moindre coût. Car la publicité reste très chère dans la presse spécialisée. Car malheureusement sans aucune promotion un ouvrage n’a que peu de chance de se vendre alors j’ai souhaité ardemment faire profiter toutes ces petites et moyennes structures éditoriales francophones de notre audience à des coûts très bas.

Comment est née l'aventure de BSC news et comment devient-on aujourd'hui un - jeune - homme de médias ?

A l’origine, l’idée toute simple du BSC NEWS se résumait à l’envie d’apporter aux aspirants écrivains des informations importantes sur le milieu éditorial par le biais d’interviews, de dossiers et d’interventions dans un média mensuel et entièrement gratuit. Qui publie quoi ? Qu’attendent les directeurs littéraires d’un manuscrit ? Quels sont les métiers peu connus de la chaîne du livre ? Quel est le rôle des journalistes ? Sur quels critères se basent les libraires pour mettre un titre en tête de gondole ? Quel est le travail d’un agent littéraire et comment trouver une agence sérieuse ?

J'ai du reste remarqué, à la lecture de votre magazine, que, loin des théories et des articles convenus, vous préférez apporter des réponses claires et des témoignages de "professionnels" à vos lecteurs...

En effet, Le BSC NEWS a reçu des directeurs littéraires, des agents littéraires, des libraires, des directeurs de collections, des attachées de presse, des institutionnels du livre et des journalistes afin d’apporter à ses lecteurs des indications qu’ils n’ont pas l’habitude de lire dans des magazines littéraires généralistes. Les Français écrivent et s'interrogent et le milieu littéraire peut leur sembler parfois un peu opaque, alors notre mission est aussi de les emmener dans les coulisses.

Aujourd'hui, Votre magazine possède incontestablement une véritable reconnaissance du Public et du milieu littéraire. La revue grandit, se professionnalise un peu plus à chaque numéro et apparaît comme incontournable dans le paysage des nouveaux titres médiatiques...

Le premier numéro du BSC NEWS est paru courant décembre 2007 avec 9 pages, 2 chroniqueurs et 55 abonnés. Un an après, le numéro 14 atteint les 85 pages, compte une rédaction de 16 chroniqueurs permanents et s’appuie sur un site web 2.0 très fluide et aéré permettant de rester à l’écoute des nouveautés du magazine. Nous annonçons plus de 19 000 lecteurs réguliers et nous venons de dépasser les 1 600 abonnés pour une diffusion dans 8 pays francophones.
Au mois de Février 2007, après la réception de Bernard Werber, le BSC NEWS a élargi sa ligne éditoriale pour inviter, à chaque nouvelle parution, des écrivains reconnus et réputés afin qu’ils parlent de leur travail d’écriture, qu'ils racontent leur cursus. Notre dernière étude d’audience réalisée en Février 2009 a clairement montré que nos lecteurs aiment apprendre comment les écrivains connus sont parvenus à publier et à défendre leur talent.
A noter que mes chroniqueurs fonit un travail formidable de recherches, d’investigations, d’interviews et d’approches. Sans eux, le BSC NEWS n’aurait pas autant de consistance.

Quand certains magazines se veulent élitistes ou "tendance", vous prenez le contre-pied en affichant résolument un programme de découverte éclectique. L'humain est au centre de vos préoccupations et la curiosité semble votre première qualité ?

Il nous paraissait important, même essentiel, de recueillir des témoignages de personnalités littéraires, sans tomber évidemment dans l’élitisme; Notre seul but est d’éclairer le lecteur sur cette fabuleuse, mais parfois cruelle, aventure dans bien des cas qu'est la publication. Nina Bouraoui, Tatiana De Rosnay, Emmanuelle De Boysson, Carole Zalberg, Alexandre jardin, Philippe Claudel, Christine Deviers-Joncour, Aude Walker, Jérôme Attal, Eugène Green, Bernard Werber, Jean-baptiste Del Amo, Valérie Tong Cuong, CharlElie Couture, Katherine Weber ou encore Dominique Dyens ont accepté tour à tour et avec plaisir d’intervenir dans le BSC NEWS.
La ligne éditoriale se veut résolument sans aucun parti pris mais une formidable volonté de présenter, de faire découvrir, d’éveiller la curiosité de ses lecteurs qui anime la rédaction. La place accordée aux écrivains célèbres n’empiète pas sur l’intérêt du magazine pour des auteurs moins connus. Pour exemple, dans l’un des derniers numéros, nous avons réalisé une présentation de 4 pages de Jean Hartleyb, un auteur auto-édité ou encore d’Anthony Douzet. Car la richesse littéraire bouillonne également, et tout aussi intensément, dans de nombreux écrivains de l’ombre. Tout comme la présentation de titres de petits éditeurs qui font un travail éditorial remarquable mais qui ne bénéficient malheureusement pas de moyen de communication pharaonique. Le BSC NEWS assume tous ces choix de mettre en valeur ces acteurs littéraires qui contribuent fort généreusement à cette diversité. Nous avons également ouvert récemment un pont vers New-York pour suivre l’actualité de la Grosse Pomme avec Jean-Marc Pitte et Vanessa Gondouin Haustein. Je tenais absolument à suivre l’actualité littéraire new-yorkaise. Avec la rubrique From New York, c’est chose faîte.

On peut aussi ajouter que depuis 3 numéros, une large part a été également accordée à l’actualité musicale. Nous préparez-vous d'autres surprises ?

Oui et nous ne contentons pas nous arrêter là. Il y a encore beaucoup d'autres domaines artistiques à explorer, d'autres personnages remarquables à découvrir et de nouvelles rubriques à imaginer.

Vous semblez fasciné par la littérature alors que le XXI siècle crée pourtant bien d'autres - fragiles - icônes ?

La littérature est une somme de personnalités, de sensibilité, d’écriture et d’univers qui mérite un éclairage permanent, répercuté avec soins dans tous les angles possibles. Mettre en lumière tous les faiseurs de talents qui apportent une pierre à l’édifice culturel, telle est l’envie affirmée et défendue dans le BSC NEWS.

Je crois aussi savoir que les dernières nouvelles sont bonnes. Des médias de renom vous considèrent peu à peu à leur égal. Pouvez-vous, si ce n'est pas secret, nous en dire un peu plus ?

Le mois dernier, la rédaction de Star du Week m’a sollicité pour présenter le BSC NEWS MAGAZINE afin de nous intégrer dans leur concept de Star de la Semaine. De plus, nous sommes invités très prochainement à la première conférence organisée en France sur le Média Numérique avec les majors des médias en ligne. Je suis très heureux que notre rédaction soit associée à cet événement. Les organisateurs du Club de la Presse ont jugé que le BSC NEWS MAGAZINE avait sa place aux côtés de ces médias qui connaissent une notoriété importante. Et je remercie Sophie Vaneecke au passage qui œuvre beaucoup pour lancer cette première conférence à la pointe de l’actualité du média. Pour l’anecdote, je suis tombé dernièrement sur un site d’actualité littéraire français qui nous classait dans les cinq premiers magazines culturels français, presse papier et numérique confondue. C’est toujours un plaisir que de voir son travail reconnu. Aujourd'hui, je le répète, le magazine, c'est 19 500 lecteurs dans 8 pays (France, Canada, Suisse, Belgique, USA, Grande-Bretagne...)


Après le numéro consacré aux nouvelles littéraires, quels seront les thèmes du prochain numéro de BSC NEWS ?

Au sein du prochain numéro, la rédaction proposera un dossier spécial sur le thème de la littérature et internet. Nous ferons un tour d'horizon de tout ce qui est proposé et de tout ce qui se fait aujourd'hui en matière de littérature et de livre sur le web. Il y aura aussi un dossier avec les blogueurs les plus célèbres et les plus influents, les interviews des majors du livre (Publibook, The Book Edition....). Nous recevrons entre autres Fréderic Ferney, Pierre Assouline, Marc Villemain, Laure Limongi, David Foenkinos. Un dossier passionnant à ne manquer sous aucun prétexte. Vous me direz ce que vous en pensez puisque vous en ferez partie...

C'est trop d'honneur, Nicolas, et je vous en remercie. Une dernière question Nicolas avant de nous quitter, si, comme moi, les lecteurs ou les professionnels veulent entrer en contact avec vous, comment font-ils ?

J'ai besoin de chacun pour mener à bien notre aventure...

Nicolas, à très bientôt j'espère, vous savez que le cabinet vous est ouvert...

Retrouvez le blog d'Eric Poindron en cliquant ici

Abonnez-vous au Tabloïd !