BSC News

 

 

 

           

Librairie : une tendance à la résistance en France
Publication : jeudi 19 janvier 2017 11:02
Librairie : une tendance à la résistance en France

Par Nicolas Vidal - On lit çà et là que les librairies françaises connaissent un regain de forme culturelle, que l’appétit littéraire des français pour l’objet livre serait enfin de retour. Gageons que cela soit vrai et tangible.

Macha Gharibian :  la théorie des genres de Trans Extended
Publication : mercredi 18 janvier 2017 11:36
Macha Gharibian : la théorie des genres de Trans Extended

Par Nicolas Vidal  - Nous avions beaucoup aimé le premier album de Macha Gharibian « Mars » sorti en 2013 ( interview à lire ici).

Dominique Blanc-Francard : la culture rock à l'état pur
Publication : mercredi 18 janvier 2017 11:16
Dominique Blanc-Francard : la culture rock à l'état pur

Par Jean-Christophe Mary - Après 50 ans a œuvré dans la production musicale, Dominique Blanc-Francard sort "It's a Teenager Dream" un livre souvenir  dans lequel il y raconte sa vie, l'accomplissement de ses rêves d'adolescent. Depuis son premier groupe les Pinguins dans les années 60 à aujourd’hui, DBF s'est toujours trouvé là où il fallait être dans la sphère musicale.

Publishroom : une nouvelle plateforme d'auto-édition voit le jour
Publication : jeudi 12 janvier 2017 17:16
Publishroom : une nouvelle plateforme d'auto-édition voit le jour

Par Clara Mure - Publishroom est un nouveau venu dans le paysage de l’auto-édition. La concurrence fait rage dans ce secteur avec plusieurs acteurs importants qui trustent déjà le marché de l’auto-édition souvent décrié. Nous avons rencontré Sabrina Grimaldi, directrice de Publishroom qui nous présente cette nouvelle plateforme d'édition. Elle propose aux auteurs un accompagnement littéraire et une publication en auto-édition ainsi qu’une distribution en librairie. Etat des lieux d'un nouveau concept pour éditer son livre.

Le Canard enchaîné : le poste avancé de la liberté d'expression en BD
Publication : lundi 9 janvier 2017 18:01
Le Canard enchaîné : le poste avancé de la liberté d'expression en BD

Par Marc Emile Baronheid - Poste avancé de la liberté d’expression, le Canard enchaîné n’a pas connu l’attente du fort Bastiani de Buzzati, pour en découdre avec l’ennemi.

Rentrée littéraire de janvier : les romancières se sont donné le mot
Publication : mercredi 4 janvier 2017 09:37
Rentrée littéraire de janvier : les romancières se sont donné le mot

Par Emmanuelle de Boysson - On dirait qu’elles se sont données le mot. Plus d’une cinquantaine de romancières ont choisi la rentrée de janvier ! Autobiographies, page-turner, secrets de famille, passions, biographies romancées : il y en a pour tous les goûts.Reconnues, people, fille de, femme de, inconnues… Pas facile de dénicher les perles rares. Je me contenterai de vous parler de mes goûts et dégoûts, attentive à la qualité littéraire avant tout !

Les Editions Passerelle ont accepté de répondre à nos questions quant à leur travail d’éditeur et de professionnel du livre. Ils nous viennent de Montréal et eux aussi se sont hasardés à lancer une revue. Rencontre avec Kamal Benkirane, cet étonnant éditeur, passionné par le mélange des cultures.

 

 

 

Kamal, depuis quand êtes-vous dans l'édition et qu'est ce qui vous a poussé à passer le pas?
J’œuvre dans le domaine de l’édition depuis 3 ans, et particulièrement dans le domaine de l’édition électronique ou l’édition à la demande. J’ai remarqué que dans l’édition traditionnelle, le refus des manuscrits des auteurs bat tout les records, et que des talents émergeants sont de plus en plus gaspillés et démotivés par les refus successifs des maisons d’édition. L’édition électronique est venue donc pallier à cette problématique, en utilisant Internet comme un vecteur culturel. Nous éditons et livrons à la demande. L’édition de ces œuvres dépend du respect de certains critères de base entre autres la maîtrise parfaite de la langue

Quelle est la ligne éditoriale de votre maison d'édition?
Nous éditons particulièrement de la littérature (Roman, poésie , théâtre poésie, essais..etc), nous mettons l’accent sur les oeuvres inédits d’auteurs francophones en général et maghrébins en particulier. Notre politique s’inscrit dans le cadre de l’encouragement de la créativité littéraire au sein de la francophonie québécoise et à travers le monde. Nous n’acceptons pas les œuvres qui ne respecte pas la charte éthique de l’association culturelle Passerelle à savoir la maîtrise de la langue Française, le respect des mœurs (pas d’écrits pornographiques, racistes ou incitant à la haine et la violence), et le respect de la diversité ethnique et religieuse

Combien de manuscrits recevez-vous par mois?

Nous recevons en moyenne entre quinze et vingt manuscrits par mois, Cela ne veut pas dire que nous publions tous ces manuscrits. Nous optons pour la qualité des textes reçus, l’ originalité des thémes, et l’éventualité qu’ils soient représentatifs de la littérature maghrébine d’expression Française en Europe et en Amérique du nord

Quels sont les raisons principales de vos refus quant aux textes que vous recevez?
La médiocrité de la langue, la non-conformité aux contraintes du genre littéraire lorsque l’auteur écrit son œuvre, nous tendons à encourager l’émergence de la littérature maghrébine d’expression française dans la française québécoise et au sein du monde francophone. Si un auteur nous envoie un manuscrit qui ne correspond pas à nos attentes en ce qui a trait à la maîtrise de la langue et l’originalité du sujet. Il y a bien des chances qu’il soit refusé

En tant qu'éditeur, quels sont les conseils que vous pouvez dispenser aux auteurs avant de proposer leurs textes aux éditeurs?

Se relire à plusieurs reprises avant d’envoyer un manuscrit à un éditeur. Il serait judicieux aussi de se faire lire par d’autres personnes et avoir un feed-back. Une bonne présentation du manuscrit englobant une biographie de l’auteur, un résumé de son texte, un sommaire des chapitres serait la bienvenue. Il ne faut pas cesser de lire aussi, d’être à jour sur les nouveautés du monde littéraire. La créativité pour qu’elle génère la qualité doit souvent avoir pour moteur la contrainte. Et comme disait Gide (l’art naît de contraintes, vit de luttes et meurt de liberté)

Dernière minute

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Idées de cadeaux

WEB Lucky Luke Cuisine 300x300 V1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Evènement

Scenenationalejanvier2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Abonnez-vous au Tabloïd !