Guy Birenbaum est le directrice littéraire des Editions Ramsay - France

“Auteurs! Soyez modestes mais soyez fous !“

 

Qu'est ce qui vous a incité à devenir éditeur?
Le hasard. Olivier Rubinstein m'a recruté chez Denoël en 1998 et depuis, je suis resté dans ce milieu qui n'est pas le mien.

Quels sont les raisons principales qui vous poussent à refuser des manuscrits?
C’est de loin la médiocrité d'un texte, l'agressivité excessive, le manque de preuves ou de vérifications, et la personnalité de l'auteur…

Qu'est ce qui vous séduit dans un projet littéraire ?
Le texte, le texte, le texte…

Si vous aviez un conseil à donner aux auteurs qui cherchent à publier mais sans
succès?
Continuez mais demandez vous pourquoi jusqu'ici cela n'a pas marché. Soignez vos premières et vos dernières pages car parfois les lecteurs ne vont pas plus loin. Soyez modestes mais soyez fous !

Publiez-vous en majorité des manuscrits que vous aimez ou des textes que le public apprécie particulièrement?
Il faut réussir à harmoniser les deux et on finit par y arriver.

Pensez-vous que des auteurs de talents peuvent-ils être oubliés lorsque que leur manuscrit arrive par la poste?
Oui, mais ça ne dure jamais. Au bout d'un moment, ce qui doit sortir sort. Il y a plutôt trop de livres publiés que le contraire…


Pensez-vous que le marché du livre s'adapte à une mode de genre et de style comme peut l'être "la Harry Potter mania"?
Il y a des modes, des périodes et des changements, heureusement sinon tous les éditeurs publieraient le même bouquin en même temps.

Quel regard portez-vous sur l'édition numérique?
Elle balbutie et je ne la vois pas bouleverser le marché (déjà déprimé). Je pense que les vrais lecteurs continueront à avoir envie de posséder des livres.

Pensez-vous que l'émergence de l'édition en ligne est une menace suffisamment inquiétante pour que les éditeurs modifient leur stratégie marketing et tentent de renforcer le rapport que le lecteur entretient avec le livre papier?
Pas vraiment. Mais les deux peuvent être complémentaire et une édition en ligne peut compléter et actualiser un livre en librairie.

Parlez-nous de la dernière publication au sein de votre maison ?
Je ne veux pas faire de jaloux, mais le meilleur livre est encore à venir!

Abonnez-vous au Tabloïd !