BSC News

 

 

 

           

"La République des Lettres vue de l’intérieur parce qu’il n’y a rien de mieux que de connaître un système pour le pénétrer" par Nicolas Vidal


Edito du BSC NEWS magazine - Avril 08 - Special Edition

Depuis que Best Seller Consulting existe, nous avons reçu des centaines de témoignages d’auteurs désespérés, abattus, désabusés de ne pas comprendre comment fonctionne le monde du livre. Leurs destins littéraires seraient-ils scellés par les dieux de l’édition et ce d’une manière irréversible? Foin de cette vieille antienne, il ne faut pas, de notre point de vue, se résigner.
Entre incertitude, incompréhension, espoir et résignation, nous avons tenus à dresser un état des lieux de ce qui fait qu’aujourd’hui le livre existe et se transforme.
Nous avons tenté de répondre aux questions de tous ces auteurs qui nous demandent notre avis sur la meilleure façon de publier. Les plus cyniques répondraient d’une seule voix “ Ce qu’il vous manque?! L’essentiel bien sûr! C’est ce qu’on appelle le talent...”
C’est une réponse hâtive et un peu courte. On pourrait s’en contenter, ce n’est pas notre cas. Certes les auteurs ayant pignon sur rue ont pour la plupart du talent. Mais ils ont d’autres atouts dont la maîtrise des chemins parfois tortueux qu’emprunte leur manuscrit depuis leur naissance jusqu’au livre posé sur les rayons d’une librairie. Cette connaissance des circuits n’est pas le fait du hasard mais le fruit de l’expérience.
Alors nous avons donné la parole à des éditeurs connus, des éditeurs moins connus à la tête de petites et de moyennes structures pour leur demander qu’est ce qui les incitent réellement à choisir les Elus de leurs catalogues. Ils sont Français et Canadiens mais chacun a sa réponse selon une éthique propre, une façon de voir et de lire.
Les libraires ont été eux aussi sollicités car il nous paraît important de donner la parole à ceux qui font passer “le message” depuis leur librairie et qui savent avec beaucoup de discernement jauger la densité et la profondeur d’une oeuvre.
Les agents littéraires ont également une place non négligeable tant leur profession, snobée pendant un temps par les maisons d’édition ont vu leur rôle considérablement s’épaissir depuis quelques années et surtout depuis l’affaire Jonathan Littell et Andrew Nurnberg. Ils sont là et défendent leurs poulains auprès des éditeurs. Tout y passe : contrats, droit de cession, droit d’adaptation, promotion et pérennité de l’auteur dans le temps.
Puis nous sommes allés à la rencontre des auteurs de l’ombre, les propriétaires des manuscrits en souffrance comme les appellent le journaliste Philippe Di Folco. Et nous leur avons demandé de témoigner de leurs expériences, de leurs difficultés, de leurs travaux et de leurs espoirs.
Car décider d’écrire est un point de convergence ambigu “où vous risqueriez de vous adresser inconsciemment, à un public qui n’existe pas; vous risqueriez de chercher à faire plaisir à quelqu’un que vous ne satisferez pas et qui ne le mérite pas”. Alors, sur ce, “Ne vous attendez pas à être traité équitablement par les gens. Ne vous attendez même pas à être traité avec clémence” et n’oubliez jamais “qu’écrire est un équilibre entre sa propre vision intime et le monde public” comme l’écrit Joyce Carol Oates.

Nicolas Vidal

 

Dernière minute

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Idées de cadeaux

WEB Lucky Luke Cuisine 300x300 V1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Evènement

Scenenationalejanvier2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

A LA UNE

Librairie : une tendance à la résistance en France

Librairie : une tendance à la résistance en France

Publication : jeudi 19 janvier 2017 11:02

Par Nicolas Vidal - On lit çà et là que les librairies françaises connaissent un regain de forme culturelle, que l’appétit littéraire des français pour l’objet livre serait enfin de retour. Gageons que cela soit vrai et tangible.

Macha Gharibian :  la théorie des genres de Trans Extended

Macha Gharibian : la théorie des genres de Trans Extended

Publication : mercredi 18 janvier 2017 11:36

Par Nicolas Vidal  - Nous avions beaucoup aimé le premier album de Macha Gharibian « Mars » sorti en 2013 ( interview à lire ici).

Radio : 40 ans d'antenne célébrés par Francis Zégut

Radio : 40 ans d'antenne célébrés par Francis Zégut

Publication : mardi 17 janvier 2017 08:25

Par Jean-Christophe Mary - Le spécialiste de musique rock Francis Zégut célèbre 40 ans de radio. Un anniversaire marqué par deux coffrets « Hit The Road « et  Hit The Road « Vol. 2 que les fans de grosses cylindrées vont adorer.

Dalida : Sveva Alviti fait rayonner la Bambina

Dalida : Sveva Alviti fait rayonner la Bambina

Publication : lundi 16 janvier 2017 15:42

De Florence Yeremian - De son enfance au Caire à son inévitable suicide en 1987, ce très beau film retrace le parcours d'une femme sempiternellement en quête d'amour et de reconnaissance. À travers ses voyages à Cannes, Rome, Paris ou San Remo, il nous fait suivre la carrière ascensionnelle de Dalida en s'attardant particulièrement sur ses multiples conquêtes amoureuses.

FleetWood Mac : Mirage, un album qui reste mythique

FleetWood Mac : Mirage, un album qui reste mythique

Publication : lundi 16 janvier 2017 09:52

Par Jean-Christophe Mary - Moins populaire que «Tusk » ou «Rumours », « Mirage » reste pourtant un classique de la musique rock californienne. « Love in Store, Only Over You et Oh Diane «, titres pop rock joyeux, bondissants et plein d’énergie folk, auront définitivement marqué le début des années 80.