BSC News

 

 

 

           

Ce mois-ci, nous avons rencontré pour vous le magnat londonien du livre jeunesse et du livre document, Peter Usborne, le fondateur d’Usborne Publishing.
Rencontre de prestige au coeur du monde merveilleux des enfants

Appelez chez Usborne Publishing à Londres et vous n’aurez aucun mal à être accueilli par une force vive et enjouée qui s’empressera de vous répondre.
Jilly Black, la directrice littéraire véhicule à elle seule cette joie de renseigner et de transmettre.
Transmettre, c’est justement le feu qui anime Peter Usborne ( photo ci-dessus), le Big Boss de la firme Usborne Publishing, depuis ses jeunes années.
Peter Usborne, fondateur emblématique du journal anglais “Private Eye”, le frère Outre-Atlantique du “Canard Enchaîné” français, est aujourd’hui le roi du livre jeunesse et du livre document en Europe. Rien que çà !

Peter Usborne “est un enfant de 70 ans” comme il aime à se décrire, fort de cette philosophie peu commune dans le monde des affaires, en plein coeur de la City. Et c’est bel et bien cette façon de voir les choses “qui fait sa force”. Peter Usborne a en fait ce talent inné “de savoir quels sont les livres qui vont plaire aux enfants.”

Qui est Peter Usborne?
Ni plus, ni moins que le héros vivant, presque cultissime du livre jeunesse et du livre document.

Après une carrière au sein de magazines de toutes sortes, il rallie Mac Donald Eductation aux débuts des années 1960. Il y découvre une production de livres jeunesse qu’il considère “comme trop abrupte et trop sèche pour donner envie aux enfants de s’intéresser aux livres”.

Alors Peter se met en tête de dépoussiérer ce qu’il considère comme un outil d’apprentissage rétrograde et inadapté. Il lance une nouvelle collection et invente un concept extrêmement novateur et avant-gardiste. “ Cette vision a pris sa source tout naturellement dans l’amour que je portais et que je porte à mes enfants. Là était la solution, dans leurs yeux”. “J’ai décidé de créer une nouvelle forme d’éducation à travers de livres pour les enfants. Tout devait se jouer autour d’un concept et d’un mot.” Ainsi Peter Usborne se persuade que grâce à un mot comme “château fort”, qui ferait l’objet d’un petit livre accessible sur le sujet, les enfants prendraient du plaisir à décliner ce mot et à se passionner pour le moyen-âge. Et le temps lui donne raison. Mac Donald Education bat des records de ventes sur les collections élaborées par le jeune Peter Usborne. En quelques mois, c’est un succès international.
Alors comme de coutume, Peter Usborne prend l’ascendance fulgurante et s’épaissit tel un sérial Publisher.
Lorsque le PDG de Macdonald s’intéresse au cas de son salarié d’exception mais Peter Usborne décrète, à la surprise générale, qu’il va monter sa propre structure, faire ses propres livres et être une fois pour toute son propre patron.
En 1975, le premier livre Usborne est publié et voilà que le cercle vertueux s’élargit pour donner son premier succès mondial à Peter Usborne. Mais la concurrence ne met que très peu de temps à réagir, “Mon premier concurrent? Gallimard jeunesse en France et je peux vous assurer que ce fut un sacré défi !”

 


Mais qu’est ce qui fait qu’aujourd’hui, Usborne Publishing emploie plus de 200 personnes, vient d’ouvrir une succursale en France, diversifie ses collections et cumule les Best Seller comme elle enfilerait des perles?

“ Chez Usborne, c’est la maison qui dirige tout de A à Z. Nous sommes à la fois éditeurs et auteurs. Nous écrivons et nous publions nos propres livres. L’indépendance est la clé de voûte d’Usborne Publishing.”
A cette occasion, l’équipe éditoriale d’Usborne composée d’une vingtaine de personnes se réunit assez fréquemment dans les bureaux londoniens et anticipe l’avenir. “Hier encore, nous avons une réunion qui a duré toute la journée, et nous avons discuté de l’avenir et des nouveautés. Nous imaginons aujourd’hui les livres de demain. Ma maison est dirigible” répète Peter avec beaucoup de joie dans la voix.


“Usborne or not Usborne?”

L’interview continue et nous nous plaisons à lancer entre nous une surenchère de mots. Alors Usborne or not Usborne?
Peter Usborne reprend la main “Nous avons véritablement une identité forte ! Comment traduisez-vous “brand” en Français ! Oui! c’est cela, une marque! Car il y a une marque Usborne. Aujourd’hui, on reconnaît les bouquins Usborne et on sait qu’ils viennent de chez nous.”

Voilà la force de la Firme : créer des livres selon ce que ressent Peter Usborne et selon les analyses faîtes du marché. “ Près d’une centaine de salariés chez nous sont à la fois éditeurs et auteurs qui travaillent à une seule et même chose, créer et publier des livres accessibles pour les enfants, pour les bébés, pour la décoration, pour la maison car le lecteur décide de tout. C’est pourquoi nos livres doivent être absolument attrayants et passionnants. C’est le défi Usborne!”

Le Big Boss lance avec humilité que sa place stratégique au coeur de l’Angleterre littéraire est un avantage indéniable quant à la co-édition “ publier des ouvrages en anglais permet de les vendre partout dans le monde car la langue est internationale. Nous vendons même en Corée !’ même s’il reconnaît bien volontiers qu’il dirige une armada éditoriale en constant développement et à l’écoute très attentive de la concurrence.
Le voilà en train de parler de ses petits enfants, et sa voix se remplit de tendresse, pour conclure que finalement “l’enfant dirige tout et que c’est pour cette raison que je publie uniquement ce que je crois que les enfants voudront lite.”

La prochaine conquête d’Usborne Publishing

Il ne nous a pas fallu longtemps pour presser Peter Usborne de nous dévoiler sa prochaine conquête.
“Mon rêve dans les deux années à venir? Gagner le marché des écoles et le coeur des enseignants car nos livres pour enfants sont parfaitement adaptés à cette nouvelle forme d’éducation” Ainsi le Big Boss réfléchit, planche avec toute son équipe éditoriale à une vaste opération séduction sur les maîtres d’école afin que toutes les petites têtes blondes apprennent à vivre avec un livre d’Usborne Publishing dans les mains.

La montgolfière multicolore d’Usborne n’est pas prête à perdre de l’altitude, n’en déplaise à ses concurrents, et comme le dit Peter Usborne “j’aime voler, oui j’adore voler et la France est un pays qui me fascine” alors à bon entendeur salut, Peter Usborne a plus d’un tour dans son sac.

Usborne is here.
So Good Luck & Good Fly, Peter.

Dernière minute

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter d'actualités culturelles du BSCNEWS.FR

Idées de cadeaux

WEB Lucky Luke Cuisine 300x300 V1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Evènement

Scenenationalejanvier2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Syma Mobile

SYMA JAN07

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Abonnez-vous au Tabloïd !

 

A LA UNE

Librairie : une tendance à la résistance en France

Librairie : une tendance à la résistance en France

Publication : jeudi 19 janvier 2017 11:02

Par Nicolas Vidal - On lit çà et là que les librairies françaises connaissent un regain de forme culturelle, que l’appétit littéraire des français pour l’objet livre serait enfin de retour. Gageons que cela soit vrai et tangible.

Macha Gharibian :  la théorie des genres de Trans Extended

Macha Gharibian : la théorie des genres de Trans Extended

Publication : mercredi 18 janvier 2017 11:36

Par Nicolas Vidal  - Nous avions beaucoup aimé le premier album de Macha Gharibian « Mars » sorti en 2013 ( interview à lire ici).

Radio : 40 ans d'antenne célébrés par Francis Zégut

Radio : 40 ans d'antenne célébrés par Francis Zégut

Publication : mardi 17 janvier 2017 08:25

Par Jean-Christophe Mary - Le spécialiste de musique rock Francis Zégut célèbre 40 ans de radio. Un anniversaire marqué par deux coffrets « Hit The Road « et  Hit The Road « Vol. 2 que les fans de grosses cylindrées vont adorer.

Dalida : Sveva Alviti fait rayonner la Bambina

Dalida : Sveva Alviti fait rayonner la Bambina

Publication : lundi 16 janvier 2017 15:42

De Florence Yeremian - De son enfance au Caire à son inévitable suicide en 1987, ce très beau film retrace le parcours d'une femme sempiternellement en quête d'amour et de reconnaissance. À travers ses voyages à Cannes, Rome, Paris ou San Remo, il nous fait suivre la carrière ascensionnelle de Dalida en s'attardant particulièrement sur ses multiples conquêtes amoureuses.

FleetWood Mac : Mirage, un album qui reste mythique

FleetWood Mac : Mirage, un album qui reste mythique

Publication : lundi 16 janvier 2017 09:52

Par Jean-Christophe Mary - Moins populaire que «Tusk » ou «Rumours », « Mirage » reste pourtant un classique de la musique rock californienne. « Love in Store, Only Over You et Oh Diane «, titres pop rock joyeux, bondissants et plein d’énergie folk, auront définitivement marqué le début des années 80.